La technologie dans les études de marché

Les études de marché sont dans notre quotidien depuis des dizaines d’années et nous permettent de mieux comprendre l’audience visée.

Elles sont indispensables pour n’importe quelle entreprise afin de les guider dans le lancement d’un nouveau produit, d’une campagne publicitaire ou pour définir une nouvelle stratégie afin d’attirer de nouveaux clients. Ces études nous communiquent des chiffres concernant la population et nos habitudes et sont effectuées par différents organismes.

Depuis les années 90, avec l’arrivée d’internet et l’évolution importante de la technologie les règles du jeu ont changé ! De nouvelles techniques de recueil de données ont émergé malgré des méthodes habituelles bien ancrées. Elles permettent, majoritairement, de rendre les études qualitatives plus faciles et beaucoup moins coûteuses.

Les études sur Internet permettent désormais d’interroger des personnes plus facilement en envoyant les questionnaires par e-mail ou bien d’animer une communauté sur des plateformes dédiées. Selon une étude du SYNTEC Etudes, en 2014, en France, 18% des études qualitatives ont été effectuées via internet.

Les panels de consommateurs en ligne sont aussi de plus en plus répandus et rendent plus faciles le respect des quotas par exemple. Obtenir pour un focus group un pourcentage précis d’hommes et de femmes, buveur de thé et de café, pratiquant du sport quotidiennement…

Les entreprises profitent de l’arrivée du Big Data pour récolter un maximum d’avis sur le net. Les réseaux sociaux ainsi que les sites de vente ou bien d’avis sont une source importante de données. Elles permettent de connaitre l’avis à chaud des clients mais aussi de mesurer la réputation que peut avoir un produit ou une marque avec des verbatims obtenus directement de la bouche du consommateur. L’avantage est bien évidemment le coût de ce type d’étude qui n’implique pas d’enquêteur terrains ou ne demande pas de rémunérer les participants.

La technologie prend aussi une partie importante dans l’analyse des résultats, avec une avancée dans le text mining permettant d’analyser les études qualitatives principalement. Ce sont des algorithmes semi-supervisés qui lisent et regroupent les verbatims afin de restituer les thématiques principalement exprimées par les répondants. 
C’est ce type de technique que nous utilisons à Big Datext afin de rendre une analyse précise à nos clients. Cela allège considérablement le travail du chargé d’étude qui n’a plus à lire toutes les réponses données.

On voit donc qu’aujourd’hui les nouvelles technologies ont pris une part importante dans chacune des étapes d’une étude de marché et permettent des améliorations considérables dans la compréhension des avis des consommateurs.

Ces avancées permettent d’obtenir un nombre conséquent d’informations et de données et d’en effectuer une analyse précise chiffrée.