— Un article de Mathieu Aribart & Jérémy Mahieu pour Brass Agence.

Les Petites Pièces 2016

Les Victoires de la Musique ont, cette année encore, misé sur des pti jeunes déjà disque d’or. Des paris trop sûrs pour être fun. Plus joueurs, voici sous forme d’awards les projets sur lesquels nous parions, nous, cette année: nos Petites Pièces 2016.


Ces awards figent en effet un status quo hexagonal qui commence à être gênant pour tout le monde. Les enjeux de promo de projets poids lourds bridant trop souvent les prises de risques. Voire le pur intérêt télévisuel du spectateur non-masochiste (ça dure 3h quand même les gars).

Pour votre éventuel plaisir de la découverte et notre santé mentale perso, nous avons décidé de réagir en en prenant ici le contre-pied. Car derrière les éternels gagnants des Victoires, notre pays en a pas mal sous la pédale.

En voici donc un palmarès très alternatif, hautement subjectif et pas du tout exhaustif, humble fruit de nos rencontres, découvertes & concerts de l’année. Histoire de mettre un peu en lumière les perles actuelles de notre scène FR.

Introducing nos Petites Pièces 2016. Promis on va la faire courte.


→GO!←


Petite Pièce 2016 de la nouveauté joliment [Pas -du tout- Safe Pour le Travail].

Lancé à l’Automne 2015 avec un single hyper-sexy et un follow-up tout aussi turgescent, Her est vite apparu dans les lignes des hautes sphères bloguantes américaines (yes it is). Un triomphe aux Trans’ et à la Cigale plus tard, leur excellent premier 10" les propulse à nos yeux au rang de valeur sûre de 2016.

Et puis, ce clip…


Petite Pièce 2016 de la découverte féminine à la voix plus grave que la tienne.

Il y a d’abord ce debut-EP épatant sorti chez Entreprise. Mais c’est surtout sur scène que la voix profonde de Fishbach, et ses ‘tirs au hasard’ nous ont mortellement touché. Grosse émotion dans nos rangs lors de son concert au Trianon peu après la tragédie du Bataclan.

Thérapeutique. Coup de cœur. Et pari sincère.


Petite Pièce 2016 de la révélation Hip-Hop qu’on pourrait croire ricain mais qu’est bien de chez nous.

KillASon sur scène est déroutant. On croit d’abord un peu à une blague. Le mec est seul en scène, manteau de fourrure, chant en anglais, interventions en franglais… Mais peu à peu, devant sa présence, son flow, ses pas de danses et ses beats, on comprend que le mec est surdoué et on rentre dans sa Bulle.

Un artiste ultra complet, une grosse bidding war entre tourneurs… Le genre de signes qui font sortir leur Petite Pièce aux parieurs que nous sommes.


Petite Pièce 2016 de la Moustache Patrimoniale.

Difficile de passer à côté de Feu en cette année de consécration médiatique tant méritée. A côté d’une Plume virtuose, d’une musicalité complexe et d’un rock&roll aussi accessible qu’inimitable, Feu c’est aussi une moustache.

Peu mais beaucoup, elle dessine l’air de rien un personnage qui devrait, pour nous, s’intégrer à l’aise dans un certain paysage de la chanson française. Et qu’on reverrait bien aux Victoires plus tard, bien plus tard. Du patrimoine...

Et une Petite Pièce qu’on pose là dessus sans tergiverser.


Petite Pièce 2016 du single sur lequel tu risques de choper.

Duo à l’électro cotonneuse et romantique, Paradis officie déjà depuis quelques temps. Mais chauffés à blanc par leur énorme RMX pour Christine, nous attendions toujours un 1er album. Son promo single nous permet d’ores et déjà de penser qu’on va en entendre parler. Notamment en club.

D’où cette Petite Pièce qui s’avance peut-être un peu trop…


Petite Pièce 2016 du prochain gros projet de “Fils & Fille de”.

Ne vous fiez pas aux allégations de népotisme de l’auteur de ce titre. Si on ne peut s’empêcher de penser aux Rita en écoutant Minuit, on constate en live que le groupe des rejetons de Catherine Ringer et Fred Chichin est une sacrée machine. Leur dernière Maroquinerie était un modèle de groove où rien ne dépasse.

Favoris des sondages, nous posons sans hésitations quelques piécettes sur ces brutes de scène.


Petite Pièce 2016 du groupe inconnu mais hype à qui on prédit plein de synchro.

Un projet encore un peu mystérieux, mais qui collectionne les apparitions prestiges dans la presse. Deux titres parus en 9 mois, mais cumulant plus de 330K écoutes. Un clip ‘grosse prod’ en Asie du Sud-Est et des early followers qui vont bien…

Si Postaal ne nous fait pas une synchro cette année, on paie notre coup.


Petite Pièce 2016 du projet à croquer.

A l’âge où l’on mangeait encore nos crottes de nez en jouant à Mortal Kombat, Petit Biscuit cumule plus de 4,5M de vues sur ce simple picture-clip (+10M ici). Une récente première partie à l’Olympia. Une tournée 2016 prometteuse de clubs et festivals dans lesquels il est normalement trop jeune pour entrer.

Et un debut-EP insolent de douceur électronique qui devrait tourner. 
Le mec agaçant. You win.


C’est tout pour nous.
Et ça fait du bien…

Rendez-vous sur Facebook & Twitter pour de prochaines découvertes.

Enjoy,

— Mathieu & Jérémy pour Brass.