En finir avec les idées reçues sur les économies

Margaux Souvignet
Mar 25 · 4 min read

Après seulement une petite année d’existence, Bruno a déjà aidé ses utilisateurs à mettre plus de 2 millions d’euros de côté sur leurs comptes Bruno. Et oui, déjà une année passée à analyser et à mettre de l’argent de côté pour nos utilisateurs : autant dire qu’on en sait un peu plus sur comment les français gèrent leur argent et le dépensent. Et que l’on a de quoi tordre le cou pour de bon aux principales idées reçues sur l’argent et sur les économies.

En voilà trois :

  1. Les jeunes sont dépensiers et ne pensent pas à mettre de côté 🎢
  2. On ne peut pas économiser quand on n’a pas beaucoup d’argent 🌧
  3. Moins on a d’argent, plus on est à découvert 🏚

C’est faux, faux et encore faux. Voilà ce que nos chiffres disent :

Les jeunes, loin de dépenser sans compter

Les jeunes sont loin de dépenser sans compter ou sans penser à leur avenir. Bien au contraire. Exit l’image stéréotypée et fantasmée du millennial ou autre génération Y qui n’aurait pas un rond car il dépense tout son argent en brunch hors de prix.

Autant vous dire qu’on n’y croyait déjà qu’à moitié (sûrement car l’intégralité de l’équipe de Bruno a moins de 35 ans), mais on a quand même voulu en avoir le cœur net. On est donc allé jeter un œil à nos données et surprise : les plus jeunes des utilisateurs de Bruno, entre 18 et 40 ans, sont sacrément motivés à mettre de côté avec un objectif mensuel médian de 172 €. Comme on peut le voir ci-dessous, il varie ensuite au cours de la vie et des projets, mais le fait de faire des économies n’est pas conditionné par l’âge. Autrement dit, la prétendue sagesse épargnante qui viendrait avec les années est un mythe.

Enfin, les femmes économisent plus que les hommes sur Bruno : elles mettent de côté 6,5 % de plus en moyenne. Comment expliquer un tel écart ? Une réponse est avancée dans cet article qui reprend une étude publiée en début d’année par le site giftcards.com : les filles apprendraient plutôt dès leur plus tendre enfance à économiser alors que les parents apprendraient plutôt à leurs fils à dépenser.

On ne peut pas économiser quand on a peu d’argent

Économiser quand chaque euro compte est certainement plus difficile que quand on a un salaire confortable, mais penser que les personnes avec un petit budget n’économisent pas est une grande erreur. En revanche, elles le font souvent à leur façon, sans passer par les institutions bancaires qui leur proposent des produits d’épargne pas forcément adaptés à leurs besoins : frais élevés, manque de liquidité et d’accompagnement... Les lacunes sont nombreuses.

C’est là que la micro-épargne a son rôle à jouer : Bruno permet d’économiser de petites sommes d’argent, sans contrainte de revenu et surtout sans frais.

En moyenne, les utilisateurs de Bruno économisent 120 euros par mois. Si on se concentre sur les personnes qui gagnent moins de 1000 € par mois, on remarque qu’elles arrivent à mettre près de 45 € de côté chaque mois, en moyenne. Grâce à Bruno, ces 45 € sont économisés progressivement, par petits montants réguliers, ce qui fait qu’on ne s’en rend pas vraiment compte. Mis bout à bout, ces petits montants permettent tout de même d’avoir un joli pactole de côté au bout de quelques mois, pour se faire plaisir ou en cas de besoin. Et l’argent mis de côté peut être retiré à tout moment, sans frais.

Moins on a d’argent, plus on est à découvert

Vous culpabilisez d’être souvent à découvert, mais vous n’arrivez pas à faire autrement ? Vous n’êtes certainement pas le seul. Effectivement, de nombreux français ont constaté une baisse de leur pouvoir d’achat. L’état de leur compte à la fin du mois en témoigne tout particulièrement : près de 40 % de la population finit généralement le mois en négatif.

Or, on pense à tort que moins on a d’argent, plus on risque d’être à découvert. Au contraire, c’est la tendance inverse que nos chiffres dessinent : plus on a d’argent, plus le montant du découvert est élevé. La faute à une attitude plus décomplexée par rapport aux dépenses, et qui comprend plus d’imprévus ? Peut-être.

Quoi qu’il en soit, le temps passé à découvert dans l’année varie lui aussi énormément selon les revenus. Là encore, ce sont les personnes qui gagnent moins de 1000 euros par mois qui passent aussi le moins de temps à découvert.


À propos de vos données

Les chiffres que nous vous présentons ici proviennent d’une analyse des données anonymisées d’une partie des utilisateurs de Bruno, étudiées par Florent Robert et Louis Chavane, les fondateurs de Bruno (et ses data scientists 👨‍🔬).

Nous avons analysé ces données pour mieux comprendre comment Bruno pouvait répondre aux besoins de ses utilisateurs : en les analysant, nous nous sommes dit que ces données répondaient bien à de vraies questions sur l’argent débattues quasi quotidiennement en France, c’est pourquoi nous en avons tiré cet article. En revanche, et c’est un point extrêmement important (si important qu’il mérite d’être en gras), leur détail reste entre les utilisateurs de Bruno et nous : jamais ces données ne seront partagées ou revendues à des tiers, quelle que soit la raison.

Bear with us | Le blog de Bruno

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le beurre et l’argent du beurre.

Margaux Souvignet

Written by

Brand Manager @brunofintech.

Bear with us | Le blog de Bruno

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le beurre et l’argent du beurre.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade