Comment investir et défiscaliser en LMNP ?

IMMOBILIER

Le statut LMNP existe depuis 1949, et permet une optimisation fiscale importante pour les investisseurs en biens meublés.

La LMNP vous permet de devenir propriétaire d’un bien meublé en percevant des revenus locatifs non imposés ; la TVA pourra être récupérée si vous achetez un bien neuf.

La LMNP concerne la location de logements meublés dont les revenus générés par la location n’excèdent pas la somme de 23 000 euros/an pour le propriétaire ou 50% de ses revenus globaux/an.

La LMNP donne plusieurs possibilités uniques pour les loueurs de meublés non professionnels.

Quel est l’intérêt ?

  • Amortir votre bien sur plusieurs années en calculant sa dévalorisation tous les ans selon son usure et usage.
  • Déduire les charges liées à la gestion et les intérêts sur votre emprunt.
  • Récupérer la TVA à 20 % sur votre investissement si vous investissez dans des résidences services neuves, comme par exemple les résidences étudiantes, de tourisme, médicalisées, d’affaires.

Des avantages multiples :

→ La LMNP de par son statut, permet au plus grand nombre d’acquérir car les prix sont souvent intéressant du fait de la surface (T1, studio).
Investir dans une résidence neuve de services pour pouvoir récupérer la TVA
Les revenus liés à la location ne peuvent dépasser 23 000 euros ou 50% des revenus globaux
→ Pas besoin d’être inscrit au registre du commerce et des sociétés (uniquement pour les loueur de meublés professionnel (LMP))

Différents régimes fiscaux :

Deux régimes aux choix ; micro bic ou réel.

Micro-entreprise /Micro Bic : Si le contribuable loue régulièrement un logement meublé comme une chambre d’hôte, une location saisonnière et/ou un gîte, ceci est considéré comme une activité commerciale donc les revenus seront imposés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

→ s’applique automatiquement si vos revenus locatifs annuels ne dépassent pas 33 100 €: vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50 % et êtes donc imposé sur seulement la moitié des revenus.

Le régime réel est obligatoire dès lors que vous déclarez plus de 33 100 euros/an.

Attention : depuis 2012, vous ne pouvez plus être en « déficit foncier » sur votre activité LMNP. Les déficits ne sont plus déductibles que des revenus de même nature, donc des revenus des locations meublées, et ce pendant 10 ans.

Texte: Axel Guerin ✏️