UPDATE : Crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) 🔋

— Immobilier

À savoir : Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous effectuez des dépenses en faveur de la qualité environnementale de votre habitation principale.

La nouveauté dans le domaine des économies d’énergie 🌡:

→ Si vous n’avez pas accepté un devis et versé un acompte avant, pour certaines choses, le 1er juillet 2018 et, pour d’autres, l’année 2018 vous ne pourrez pas bénéficier du crédit d’impôt pour :

  • Chaudières à haute performance énergétique (HPE) fonctionnant au fioul sous réserve de devis accepté et d’acompte versé avant 2018.
  • Les dépenses d’acquisition de chaudière au fioul à très haute performance énergétique (THPE) entre le 1er janvier et le 30 juin 2018 ouvrent droit à un taux réduit de 15 %. Les dépenses engagées entre le 1er juillet et le 31 décembre 2018 ouvrent droit à un taux réduit de 15 % si un devis a été accepté et un acompte versé avant le 1er juillet 2018.

☹️☹️☹️☹️☹️☹️☹️☹️☹️

La nouveauté dans le domaine de l’isolation thermique :

→ Si vous n’avez pas accepté un devis et versé un acompte avant, pour certaines choses, le 1er juillet 2018 et, pour d’autres, l’année 2018 vous ne pourrez pas bénéficier du crédit d’impôt pour :

  • Matériau d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtre, porte-fenêtre, etc.) sous réserve de devis accepté et d’acompte versé avant 2018.
  • Les dépenses de matériau d’isolation thermique des parois vitrées engagées en remplacement de parois en simple vitrage payées entre le 1er janvier et le 30 juin 2018 ouvrent droit à un taux réduit de 15 %. Les dépenses engagées à ce titre entre le 1er juillet et le 31 décembre ouvrent droit à un taux réduit de 15 % si un devis a été accepté et un acompte versé avant le 1er juillet 2018.
  • Volet isolant sous réserve de devis accepté et d’acompte versé avant 2018.
  • Porte d’entrée donnant sur l’extérieur sous réserve de devis accepté et d’acompte versé avant 2018.

→ 🛎 Raisons 🛎 : La justification initiale du gouvernement pour supprimer le CITE, c’est que le changement de portes, etc., fenêtres et volets ne présente pas un bon “rapport coût-bénéfice” et a donné lieu à des effets d’aubaine. “Les économies d’énergie sont faibles et l’attrait pour ces travaux porte davantage sur l’isolation phonique et le confort”, selon le ministère de la Transition écologique.

Peut-être sera-t-il remplacé par autre chose ? On parle déjà d’une prime, mais celle-ci ne couvrira pas les portes, fenêtres ou volets.