Burnout : je guéris chaque jour

Guérir le burnout
Aug 11, 2016 · 4 min read

L’initiative d’Anne-Lise pour participer activement à sa propre guérison et aider les autres à faire de même

Nous adorons quand l’émulation et le partage donnent naissance à des guérisons plus rapides et plus efficaces. À la découverte de notre initiative et des premiers témoignages, Anne-Lise a tenu à nous faire part de sa propre expérience du burnout, mais surtout de sa progression vers la guérison.

Chaque personne réagit différemment aux suites d’un burnout. Mais une constante se retrouve : nous avons besoin d’outils auxquels nous raccrocher pour avancer. Pour certain-es, ce sera de l’aide psychologique ou une thérapie. Pour d’autres, ce sera un ou des livres, des mantras, une discipline personnelle, le sport, la relaxation, et j’en passe.

Pour aller plus loin et avancer à son rythme, Anne-Lise a puisé dans ses ressources et nous prouve que le burnout, au delà de la douleur provoquée par la maladie, peut se révéler une véritable source de créativité que nous n’aurions pu imaginer. De ce travail de fond est né un site destiné à l’entraide et au partage d’expérience, et un outil d’aide à la progression, que nous souhaitons vous présenter.

J’ai l’envie et l’élan de témoigner de mon expérience personnelle, en vous partageant un outil que j’ai élaboré pour mobiliser mes ressources internes de guérison. J’ai construit cet outil et l’ai mis en oeuvre pour mon usage personnel à partir de nombreuses sources inspirantes (méditation, EFT, psychologie, vidéos, lectures). Si mon expérience peut vous aider, et j’ai dans l’idée que c’est possible, alors ce sera une grande joie pour moi :-)

Sur le site http://je-gueris-chaque-jour.webnode.fr/, Anne-Lise se livre à son propre témoignage du burnout et nous décrit ce moment si crucial qu’est la Chute.

Ensuite, elle nous propose de s’inspirer de la méthode qu’elle a elle-même élaborée pour remonter la pente doucement : l’outil “je guéris chaque jour” :

Un exemple d’utilisation de la grille de suivi des actions

Constitué d’une méthode et d’une grille de suivi de progression, l’outil peut se révéler bénéfique sur plusieurs points :

Les bénéfices sont multiples, Anne-Lise nous liste ceux qu’elle en a retirés :

- la fierté de constater que je parviens à mettre en oeuvre des actions positives pour moi dans la journée, et donc à améliorer l’estime de moi même au coeur de la “tempête” (dans la tempête d’un burn out ou d’une dépression, tout ce qui contribue à relever l’estime de soi est vital)

- le plaisir de sélectionner des actions/activités agréables et dans lesquelles je me reconnais

- porter à ma conscience la responsabilité et le pouvoir que j’ai effectivement dans ma guérison

- m’assurer d’une certaine assiduité de façon à garder le cap sur les pratiques utiles à ma bonne santé

- créer un rituel, un rendez-vous positif et rassurant avec moi-même le soir avant de m’endormir

- avoir une forme de lucidité et d’honnêteté avec moi-même, sans jugement puisque l’on est dans le constat… et tant d’autres !

J’ai déjà vu passer des outils ressemblants, notamment des méthodes de journaling et de bullet-journaling : ces méthodes nous invitent à remplir chaque jour un “mood tracker” (baromètre de l’humeur), permettant de faire un bilan à la fin du mois. Vous en trouverez des exemples partout sur le Web.


Un bémol cependant : le burnout est une situation éminemment personnelle. Il convient à chacune et chacun de s’inspirer et d’adopter les méthodes qui lui conviennent. Pour certaines personnes, le fait de mettre en place un outil de suivi peut raviver des émotions liées à des événements traumatiques, au travail par exemple, où une pression malsaine à la performance était de mise.

Attention donc dans votre choix et votre utilisation de vos outils : si le moindre sentiment de mal-être surgit, il convient d’immédiatement stopper l’utilisation de l’outil en question et de vous reposer avant d’en chercher un autre. Le burnout est intransigeant et demande un repos total : donnez-vous le temps avant de remonter, laissez-vous l’espace et le temps avant de vous donner des objectifs.

Et rappelez-vous : plus l’objectif est simple et petit, plus il vous sera facile et satisfaisant de l’atteindre. Il vaut mieux monter pas à pas que de chercher à sauter tout de suite à l’étage supérieur. Valorisez chaque point positif de votre guérison, même si ceux de votre journée se résument à se lever de son lit et prendre une douche. À certains stades de la maladie, c’est déjà une victoire. Et toute victoire est bonne à prendre.

Merci encore à Anne-Lise pour ce partage enrichissant !

Burnout : rallumons la flamme !

Espace de témoignage, de dialogue et d'entraide autour du burnout

Guérir le burnout

Written by

Guérir le #burnout, c'est possible ! @mcpaccard et @goulvench vous proposent de témoigner, échanger, partager pour mieux guérir. Ouvrons la parole !

Burnout : rallumons la flamme !

Espace de témoignage, de dialogue et d'entraide autour du burnout

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade