Burnout : l’armée des 12 signes

À travers notre expérience personnelle du burnout et au fil de nos recherches sur le sujet pour documenter nos interventions, Goulven et moi avons défini notre modeste échelle d’évaluation de l’épuisement professionnel : l’Armée des Douze Signes.

Si vous pensez être victime du burnout, d’épuisement professionnel ou personnel, utilisez la liste des douze signes ci-dessous : si vous cochez plusieurs cases (en général à partir de 3), pensez à réagir rapidement. Cela signifie peut-être que vous êtes en situation d’épuisement sans que vous ne vous en rendiez vraiment compte.

Note : cette échelle d’évaluation est “artisanale” et issue de notre expérience. Elle n’a pas vocation à remplacer l’avis de professionnels de santé, ni les outils d’évaluation officiels.

  • 1/ Efficacité diminuée demandant qu’on redouble d’efforts,
  • 2/ Concentration, mémoire et attention en baisse,
  • 3/ Horaires à rallonge pour tenter de compenser,
  • 4/ Fatigue chronique, vacances et repos inefficaces,
  • 5/ Préoccupations liées au travail qui occupent les pensées,
  • 6/ Humeur changeante, irritabilité, pleurs, colères…
  • 7/Solitude ressentie, entourage impuissant,
  • 8/ Maux de tête/dos, virus, palpitations, appétit variable…
  • 9/Consommation accrue de tabac, alcool, café…
  • 10/ Perte de sens, tout semble Mission Impossible,
  • 11/ Comportement à risques (imprudence…)
  • 12/ Cynisme, détachement émotionnel, travail mécanique.

Il est également important d’évaluer votre niveau de fatigue générale, votre ressenti quotidien, grâce à ce que nous appelons l’échelle de l’épuisement, ou plus communément “l’échelle des singes au bout du rouleau” :

Icônes par Kirill Kolchenko http://thenounproject.com/lovy/

Quel est votre bilan ?

Si vous êtes au niveau du singe du milieu ou plus bas, si vous avez coché 3 cases et plus, cela ne veut pas forcément dire que vous êtes en plein burnout. Néanmoins, il est possible que certaines choses dans votre vie professionnelle (et parfois personnelle) ne tournent pas vraiment rond et vous drainent une précieuse énergie.

Il se peut aussi que vous alliez plus mal que vous ne le pensiez : cette échelle fut élaborée pour que toute personne puisse prendre du recul sur son propre état, malgré le déni derrière lequel nous nous cachons souvent. Acceptez que tout n’aille pas si bien que vous le pensiez, c’est la première marche que vous pourrez remonter pour ne pas glisser doucement dans le burnout.

Aller plus loin

Vous avez coché plus de 3 cases dans l’Armée des Douze Signes ? Vous vous placez bas sur l’échelle de l’épuisement professionnel et personnel ? Pensez à agir vite : reposez-vous, parlez de votre situation à votre entourage, sollicitez votre médecin ou votre psychopraticien-ne, prenez un peu de distance… Dans tous les cas, ces symptômes ne sont pas là pour rien, et ils ne sont pas anodins. Consultez ce billet pour avoir une vue d’ensemble des actions à court-terme que vous pouvez mener pour vous soulager rapidement.

Vous pouvez diffuser, utiliser, intégrer dans votre article l’Armée des Douze Signes :