Logo Cénacle 2014

Pitching-Cénacle

2011 — Réda Chappaz, Founder Cénacle: “ l’attrait existant pour les start-ups me fait penser à la Ruée vers l’Or. Que l’on soit financier, grandes entreprises, états, nous savons que de grandes ressources jaillissent ici mais nous n’avons pas les outils pour les exploiter.”

Notre fondateur

Surefficient mental et dyslexique, Réda Chappaz s’aperçoit vite que le système académique ne lui permettra pas d’obtenir la vie qu’il souhaite.

À 13 ans, après le visionnage d’un reportage sur la Silicon Valley, il arrive pour la première fois à se projeter et répondre à la question de son père “qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?”.

Il comprend un peu plus tard qu’il peut mettre sa créativité au service des économies d’aujourd’hui mais aussi de celles de demain.

Il commence alors à analyser, décortiquer et détourner ce qu’il observe de l’économie des années 90', pour tenter d’imaginer ce que les années 2000 pourront générer.

Photo de Réda Chappaz, 2011

Avec sa culture IBMer transmise par ses parents, il devient très tôt entrepreneur, créant des entreprises à l’esprit Startup, dans les domaines du e-commerce et de l’interaction humaine par réseaux interposés et publicitaires.

Sa position de locomotive l’anime jusqu’à ses 27 ans mais un virage devient alors nécessaire. Désireux de participer à de nouvelles aventures, il endosse en 2011 le rôle de Business Angel, mettant à disposition de porteurs de projets ses ressources et ses connaissances.

Aux premiers temps de cette nouvelle expérience, il est souvent identifié par ses interlocuteurs comme un financier.

Cependant, agissant comme observateur créatif et non acteur, la description “d’économiste Technologique” lui convient mieux.

Son constat

2011 — Réda Chappaz, Founder Cénacle: “l’écosystème de start-up français possède un générateur d’opportunités à très haute fréquence. Mais le manque de structures autour des porteurs de projets crée un taux de mortalité de 90 %.

En tant que business Angel, il est au contact des porteurs de projets qui le contactent sur LinkedIn et Twitter mais également via les réseaux d’investisseurs.

La confrontation de ces deux deals flows est la preuve d’un gisement lourd d’opportunités financières et économiques basées en France.

Mais il faut également faire le constat d’une mortalité élevée. Celle ci est due à un défaut d’outillage des porteurs de projets ainsi qu’à un manque de prise de décision des financiers qui comprennent mal cet écosystème si particulier.

Source inépuisable de projets + manque de soutien financier + isolement des porteurs de projet

=

échec dans l’exécution d’idées


La solution de fils d'ingénieur

Faisant suite à ce constat et tenu par sa volonté de s’impliquer dans cet écosystème des créateurs de valeur de demain, Réda Chappaz décide de créer un système permettant de mieux structurer l’environnement des porteurs de projets.

Dans un premier temps, il crée ce système dans le but de réduire son propre risque d’échec sur les porteurs qu’il a décidé de soutenir. Il le nomme “Cénacle”.

Mais très vite d’autres investisseurs, organes d’États, grandes entreprises et PME en mutation économique font part de leur intérêt pour les ressources et l’ingénierie de ce système.


Évolution du système Cénacle

jan.2012 - Prise de décision quant au fait de mettre les ressources ainsi que les connaissances au service de tiers, dans le but d’interagir avec l’écosystème de start-up.

Juin.2012 - Le premier modèle de Cénacle voit le jour, devenant ainsi l’interprète de l’écosystème de start-up pour tout tiers souhaitant interagir avec ce dernier.

Sept.2012 - Constat : le manque de structure des outils de toute nature, autour des porteurs de projets, est la cause de mortalité la plus grave à résoudre.

Jan.2013 - Le deuxième modèle de Cénacle se dévoile, devenant le détecteur et le créateur d’outils d’entreprise pour le start-uper.

Spet.2013 - Le catalogue d’outils et de résolution de risque de Cénacle comptabilise une quinzaine d’outils différents. Ces outils sont utilisés tant par les porteurs de projets que par des PME. Ils suscitent également la curiosité des grands comptes.

Nov.2013 - Prise de conscience du fait que les outils sont des modules qui peuvent se connecter entre eux. Réda Chappaz définit alors une #EcoStrat. La création de systèmes et d’interconnexions entre les systèmes est possible.

Fev.2014 - Essor de l’intérêt de financiers plus institutionnels, voyant les start-ups comme une ressource à très fort taux de rentabilité par rapport à celle des marchés conventionnels.

Dec.2014 - Cénacle devient architecte de systèmes d’interaction avec les start-ups, faisant face à un nouveau constat : il est de plus en plus difficile pour les clients de Cénacle de défendre les coûts de ces structures grossissantes.

Jan.2015 - Cénacle devient l’agence de notation de l’écosystème start-up et de l’innovation.

Fev.2015 - Positionnement et production de #NotationStratégic ayant des incidences envers/ou dans l’écosystème innovant.

Mars.2015 - Segmentation des activités de Cénacle via quatre pôles: Ce.Conseil, Ce.Genus, Ce.Tools et Ce.Venture.

Jan.2016 - Ce.Conseil devient Ce.Diplo, une cellule spécialisé en #DiplomatieÉconomique. Son bute, accompagner et structurer les actions des clients de Cénacle dans l’écosysteme Startup.

Mars.2016 - Ouverture du marché Afrique et Moyen-Orient via la ville de Casablanca.


Notre clientèle

2014 — Réda Chappaz, Founder Cénacle: “Dans l’ère économique actuelle, plus personne ne peut se permettre d’être spectateur à la création de valeur”.

Notre portfolio clients est très éclectique. Leur volonté d’interagir avec les start-ups est très souvent motivée par les raisons suivantes : investissements, fiscalité, acquisition de nouveaux marchés et produits, recherche, mutations économiques et communication.

Nos clients sont des PME innovantes, ETI, corporates, financiers et organes d’État.

Nos produits

“Conseil”

À vos côtés pour répondre aux questions que vous vous posez sur l’écosystème innovant, les façons d’interagir avec lui ainsi que ses codes.

“Notation Stratégic”

Vous nous exposez votre volonté et vos objectifs envers les créateurs de valeur de demain. Nous décortiquons la stratégie que vous nous présentez et nous additionnons nos recommandations.

“Créa System”

Cette opération nécessite que nous ayons effectué une #NotationStratégic à votre sujet. Nous évaluons alors vos moyens, vos objectifs et conjuguons cela à nos recommandations. Ce.Conseil étudie la stratégie adaptée, Ce.Genus fournit les modules qui composeront votre système et Ce.Tools gère la structuration de ce dernier.

Quelques exemples d'usage

“Fond d’investissement” permettant de développer de nouveaux marchés via les start-ups adéquates.

“Programme d’intraprenariat” donnant la possibilité à un salarié de développer une solution résolvant des problématiques internes à l’entreprise.

“Incubateur” grâce auquel vous entourez vos équipes d’un système de recherche et d’une sélection de PME innovantes qui vous permettront d’appliquer des solutions et vous donneront accès à un développement plus rapide et performant.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.