Le CAIUM en bref.

Notre histoire et mandat

Le Comité des Affaires internationales de l’Université de Montréal (CAIUM) fut fondé en 2015 par des étudiants qui cherchaient à aborder les questions internationales et à répondre au fait que les élèves évoluent trop souvent, malgré eux, en vase clos dans leurs départements respectifs. Le CAIUM avait alors et a encore aujourd’hui comme mission de couvrir l’actualité et les enjeux internationaux et de bâtir des ponts entre les étudiants, les professeurs et le monde professionnel. C’est dans cette optique que le CAIUM collabore à la planification d’activités avec diverses associations étudiantes, des centres de recherche tel que le CÉRIUM ainsi que des organisations privées.

L’organisation contribue à la présentation de diverses activités réseautages, de conférences, d’ateliers, de discussions et de débats sur le campus touchant une large variété de questions reliées à l’international. L’ensemble de ces évènements est organisé dans le but de favoriser les opportunités de réseautage, le développement de compétences et le partage des connaissances chez les étudiants.

Depuis 2016, le CAIUM détient sa propre plateforme de publication sur Medium. Elle vise à mettre de l’avant les idées et recherches des étudiants, s’intéressant aux enjeux reliés de près ou de loin à l’international, en leur permettant de publier leurs articles. Ces publications, à cheval entre l’éditorial journalistique et l’article scientifiques sont mises en ligne régulièrement sous la supervision de notre comité de rédaction.

Notre équipe exécutive

Louis-Charles Coderre, Président, candidat à la maîtrise en affaires publiques et internationales et diplômé d’un Baccaulauréat en Études internationales à l’Université de Montréal : “Mes intérêts de recherche portent principalement sur les enjeux de développement, l’environnement, les ressources naturelles et les politiques des changements climatiques.”

Fanny Gonzalez Gozalbes, Vice-Présidente et étudiante au baccalauréat de science politique : “Les relations Nord-Sud font partie intégrante de ma réflexion. Je cherche à saisir les inégalités sociales au travers du rôle déterminant que jouent les organisations internationales en contribuant à produire un discours légitimant la conception occidentale.”

Ramzi Ajami, Vice-Président de la coordination associative et étudiant au baccalauréat en économie et politique : « Je m’intéresse tout particulièrement à la place de l’Afrique dans le monde ainsi qu’aux nouveaux enjeux environnementaux planétaires. »

Alexis Demers, Vice-Président de la communication et candidat à la maîtrise en Affaires publiques et internationales à l’Université de Montréal. “Je m’intéresse aux enjeux entourant le développement internationale ainsi que par le phénomène de transition démocratiques en Afrique subsaharienne. Je m’implique aussi dans diverses initiatives communautaires et valorise l’implication citoyenne.”

Daphné Toumbanakis, Vice-présidente à l’évènementiel et étudiante au baccalauréat en études internationales : “Je m’intéresse notamment aux enjeux relatifs aux minorités et aux droits des femmes.”

Félix Bhérer-Magnan, Vice-Président aux affaires externes et étudiant au baccalauréat en Communication et politique. « Je suis passionné par la diplomatie, les relations Nord-Sud et l’actualité internationale. »

Kristen Thomazeau, Vice-Président de l’innovation et étudiant en études internationales : “Je m’intéresse aux relations internationales et à la politique étrangère de la France, notamment dans le domaine de diplomatie et de la sécurité.”

Suryana Permalloo, Vice-Présidente marketing et étudiante au baccalauréat en science politique : “Mes intérêts se concentrent principalement autour de la gestion des relations internationales dans la régions de l’Asie et de l’Afrique, surtout dans les domaines socio-économiques et les enjeux de développements.” Ma citation favorite : “Those of us lucky enough to fall in love with Asia know that it’s an affair that’s as long as it is resonant’’ — Hanya Yanagihara -

Pierre-Dominique Ancel, Vice-Président aux commandites et étudiant en baccalauréat d’études internationales : “Je suis particulièrement intéressé par l’avenir de notre société et de l’environnement sur le plan planétaire.”

Clara Theillier, Secrétaire et étudiante au baccalauréat en économie et politique : “Les enjeux environnementaux tout comme les conflits dus aux inégalités socio- économiques et de genre m’intéressent tout particulièrement. J’aimerais me spécialiser dans les conflits interétatiques pour la suite de mes études universitaires.”

Bijean Ghafouri, Éditeur en chef et étudiant au baccalauréat en science politique : “Je m’intéresse particulièrement à la place des minorités culturelles au sein du fédéralisme, plus précisément au dialogue entre le gouvernement canadien et les peuples autochtones.”

Emmeline Aupiais, Photographe et étudiante en économie et politique : “Je me spécialise dans les relations internationales et principalement à la sécurité et à la diplomatie dans la région du Moyen Orient.”

Nos évènements

Atelier de formation professionnelle

Le CAIUM offre une série d’atelier pour renforcer les compétences professionnelles des étudiants et étudiantes ainsi que leur placement sur le marché du travail. Atelier CV, LinkedIn, prise de photo professionnelle et plus encore! Idéal pour démarrer vos recherches de stage ou d’emploi!

Débat des comités

Quoi de mieux que de se lancer dans des débats, sous le contrôle et la bienveillance d’un jury compétent, autour de bonnes bières et d’une ambiance chaleureuse ? Ce débat s’adresse aux associations de l’Université de Montréal, dans le but de promouvoir les liens entre les regroupements étudiants. Les sujets évoqués sont minutieusement sélectionnés parmi l’actualité et les grands enjeux internationaux.

Table ronde

Dans l’optique d’approfondir certaines questions, les tables rondes vous offrent la possibilité d’explorer diverses thématiques par le biais de discussions et de débats. Ce format de séminaire classique est ouvert à tous les étudiants et au personnel enseignant de l’UdeM.

Conférence-réseautage

Chaque année, le CAIUM organise une ou plusieurs conférences en mettant l’accent sur les enjeux internationaux. Elles font intervenir des praticiens, décideurs et universitaires afin de favoriser l’échange d’information et de promouvoir la libre discussion. Elles ont pour objectif d’accroitre la compréhension que nous avons des grands enjeux et d’explorer les solutions que nous pouvons apporter aux problématiques que ceux-ci soulèvent. Par ailleurs, elles se veulent être un excellent forum de réseautage qui permet aux étudiants de rencontrer des professionnels de divers domaines.

Ainsi, à l’Automne 2017, notre conférence sur l’Économie circulaire, en partenariat avec Forum des Affaires Mondiales de HEC Montréal, fut une réussite sur beaucoup d’aspects avec plus de 110 personnes présentes !

Conférence ● Économie circulaire, un nouveau mode de pensée

Notre plateforme de publication étudiante

Depuis 2017, le CAIUM est officiellement sur Medium, une plateforme développée dans l’objectif de démocratiser les outils de publication et de faciliter la diffusion des idées et recherches des étudiants et étudiantes. Le comité de rédaction se compose de plus d’une dizaine de rédacteurs sous la supervision de l’éditeur en chef.

Du Keynésianisme militaire à la crise du Golfe, en passant par L’Azerbaïdjan, la Tchétchénie et la crise au Sud-Soudan, les collaborateurs du CAIUM n’ont cessé de faire couler l’encre.

Téléchargé dès maintenant l’application Medium sur Google Play ou l’App Store pour ne rien manquer de nos publications.

Aperçu de notre page Medium

Vous aussi sous souhaitez aiguiser votre plume et faire partager votre compréhension des enjeux internationaux ? Vous aimeriez témoigner de votre temps, d’injustices ou encore d’approches théoriques trop souvent délaissés ? Renseignez-vous sur nos formats de publications et transmettez-nous vous textes à l’adresse suivante :

redaction.caium@gmail.com

Intéressé.es à vous impliquer ?

Devenez membre actif et participez à l’ensemble des évènements que nous organisons cette session !

Pour ce faire, il vous suffit de passer à l’Action humanitaire et communautaire (AHC) pour régler votre cotisation d’un montant de 15$ et récupérer votre carte de membre. Ce laissez-passer vous donnera également accès aux assemblées générales et vous octroiera un droit de regard lors des réunions hebdomadaires du conseil exécutif.

Devenez membre de l’exécutif

Au regard du succès que nous connaissons, notre association tend à s’accroitre un peu plus chaque année. Restez informé des postes qui se libèrent et qui se créent en nous suivant les réseaux sociaux et n’hésitez pas à nous transmettre votre candidature quand l’occasion se présentera.

Vous souhaitez rester éclairé ?

Suivez nos publications sur nos nombreux réseaux sociaux :

Ou abonnez-vous à notre newsletter pour être à l’affût de toutes les opportunités que nous offrons !