How I Met My Startup : 200 Ă©tudiants, 40 start-up et autant de coup de 💖

En 2018, les start-up ont-elles le vent en poupe ? Du cĂŽtĂ© des bancs de la fac et des Ă©coles, manifestement oui : pas moins de 35% des Ă©tudiants aspirent Ă  travailler en start-up. Et si on pouvait favoriser l’insertion pro des plus jeunes tout en boostant l’emploi ? Susciter des vocations tout en aidant les jeunes pousses de l’innovation Ă  recruter des pĂ©pites ?

C’est le pari de Cap Digital et EdFab, son ‘navire de combat’ dĂ©diĂ© Ă  l’innovation dans le secteur de l’éducation et de la formation, avec l’évĂ©nement annuel How I Met My Startup.

Quand Harry (Ă©tudiant en M2) rencontre Sally (start-up en hypercroissance)

200 Ă©tudiants de 18 Ă©coles et plus de 30 start-up Ă©taient au rendez-vous cette annĂ©e. Pour orchestrer la journĂ©e et accompagner les Ă©tudiants, 10 collaborateurs Cap Digital avaient Ă©tĂ© rĂ©partis sur les 10 parcours parisiens. Leur mission : guider leur groupe d’étudiants et stimuler les Ă©changes avec les Ă©quipes des start-up visitĂ©es.

L’espace d’une matinĂ©e, les Ă©tudiants dĂ©couvrent ce qu’ils ne pourront pas apprendre en cours : l’univers de boites en pleine croissance, les modes de travail et habitudes des Ă©quipes, l’histoire des fondateurs, les challenges quotidiens, les nouveaux mĂ©tiers, etc.

CĂŽtĂ© start-up, l’occasion est rĂȘvĂ©e pour Ă©changer avec ceux qui seront peut-ĂȘtre demain leurs futurs stagiaires ou employĂ©s. L’an passĂ©, quand l’entreprise Welcome to the jungle a ouvert ses portes, elle ne savait peut ĂȘtre pas qu’elle accueillait la jeune AurĂ©lia Le Bescon qui deviendrait sa future Responsable ÉvĂ©nementiel.

A Paris, mais pas que

Sur le territoire d’Est-Ensemble (Montreuil, Bagnolet, Pantin, Bobigny, Les Lilas, Romainville, Noisy Le Sec, Le PrĂ© Saint Gervais, Bondy), ce sont 62 Ă©tudiants et 23 chĂŽmeurs qui ont rencontrĂ© 9 entreprises et 3 opĂ©rateurs de formation dans le cadre de 6 parcours.

L’opĂ©ration a permis Ă  23 personnes en recherche d’emploi de visiter trois opĂ©rateurs de formation qui recrutent sans conditions de diplĂŽme ou d’expĂ©rience. InstallĂ©s sur Montreuil, ces centres offrent de solides chances d’insertion professionnelle Ă  l’issue de parcours de formations courts et intensifs.

BlaBlaCar x Paris 13, Doctolib x Sciences Po, Wild Code School x Deezer
 Merci aux start-up et Ă©coles participantes !

Les 32 start-up accueillantes : BlaBlaCar, PlumesLab, Wonda VR, Deepki, Out of Pluto, Fisheye Magazine, Uzer, Kiss Kiss Bank Bank, Dreem, La Paillasse, Kap Code, Deezer, Bigger Than Fiction, Open Classrooms, We Are Social, Spoon, Doctolib, Toucan Toco, Molotov, Fity Five, Clustaar, Qwant, Molotov, Jam, Wakatoon, Uptale, Homepad, Ogust, Castor & Pollux, Ici Montreuil, Tangible Display, Candy Voice, Digital Essence, Gutenberg Technologies, Lemon Wa.

Les Ă©coles participantes : Sciences Po, Mines ParisTech, UniversitĂ© Paris 13, ESCP Europe, Mines Paritech, UniversitĂ© Paris 13, ENSTA Paris Tech, ENSAE Paris Tech, Institut de l’Internet et du MultimĂ©dia, Wild Code School, Webforce3, 3w Academy, Simplon, LycĂ©e Condorcet Montreuil, Doranco, LycĂ©e Alfred Costes de Bobigny, IUT Montreuil Paris 8, CFA Fonderie de l’Image, Permis de Vivre la ville, Le 71.

La 5Úme édition en chiffres clés

HIMMSU 5e édition vu par les twittos

L’évĂ©nement a mobilisĂ© de nombreuses rĂ©actionssur les rĂ©seaux sociaux, et notamment sur twitter oĂč le hashtag #HIMMSU a Ă©tĂ© utilisĂ© Ă  de nombreuses reprises. HIMMSU vu par les twittos, c’est ici ↓