Life Plus : Mieux vaut prévenir

— Cet article fait partie de la série D’ici / Demain

Découvrir les objets et services qui vont bouleverser nos usages dans les prochaines années : vous en avez rêvé, nous vous l’offrons sur un plateau ! La série d’articles “D’ici / Demain” présente 16 innovations qui vont changer nos quotidiens. Comment les connaît-on ? Grâce au dispositif INNOV’up Proto, financé par la Région Île-de-France, qui permet aux entreprises les plus prometteuses de développer des prototypes d’excellence. Accompagnées par Cap Digital, ces sociétés ont 8 mois pour finaliser le développement de leurs protos qui seront présentés lors des “Paris Region Smart Weeks”, dont notre festival FUTUR.E.S in Paris. On vous les présente donc ici en avant-première.

Vivre plus longtemps d’accord, mais chez soi ! Life Plus fait le pari de nous faire bien vieillir tout en gardant nos pantoufles. En France, nous comptons 16,5 millions de seniors (plus de 65 ans) dont seulement 3% sont équipés de dispositifs de prévention (majoritairement de téléassistance) par la famille ou après un accident.

Les deux fondateurs, Nicolas Chiquet (spécialiste du produit) et Guillaume Remond (spécialiste des systèmes électroniques), cherchent à prévenir les risques liés à la perte d’autonomie physique et cognitive. La fragilisation des seniors est un phénomène progressif mais surtout multifactoriel, et c’est à cette problématique que souhaite répondre Life Plus en proposant des programme d’activité / de rééducation.

Le constat porté par Life Plus est bien celui-ci : les solutions existantes sont actuellement incomplètes, chaque produit correspondant à une problématique spécifique. C’est un enjeu majeur pour les années à venir, pour les deux fondateurs, les solutions devraient être axées sur le “Bien Vieillir” et être en mesure de répondre aux multipathologies.

Mesurer pour mieux anticiper

Pour le moment, les complications auxquelles s’adresse Life Plus sont la mobilité réduite (risques de chute, de déclin fonctionnel), l’incapacité à réaliser des actions quotidiennes et le suivi médical (la polymédication, les risques accrus d’hospitalisation). Actuellement, quelques solutions existent, comme les bracelets connectés ou les caméras et box de détection. En plus d’être intrusifs, ces objets connectés ne répondent que partiellement au problème, nécessitant l’intervention d’acteurs externes.

C’est précisément là qu’intervient Life Plus. La start-up propose une solution en deux temps :

  • L’utilisation d’algorithmes d’IA, couplés à des capteurs pour réaliser une analyse multicritère de la fragilisation, après des tests sur l’activité de la personne. Un dispositif tout nouveau !
  • La réalisation d’un programme en fonction des risques perçus, disponible via une application, pour un suivi de près.

Unis comme les deux aiguilles d’une montre

Concrètement, cette solution se matérialise par une montre, qui comporte des capteurs d’activité et biométriques, couplée à quelques capteurs disposés dans le domicile. C’est une approche plurielle de la fragilité, qui a vocation à s’inscrire dans un écosystème autour de la prévention et du “Bien Vieillir”. L’objectif étant de permettre aux seniors de participer plus activement à l’entretien de leur autonomie, d’être acteur de leur propre santé.

La montre est co-conçue avec les seniors, qui sont au cœur du processus, pour mieux s’adapter à leurs usages. Le prototype est pensé comme une montre classique, qui, en plus de donner l’heure, permet d’activer plusieurs fonctionnalités :

  • Mesure d’activité : de façon très précise, Life Plus mesure le temps et le type d’activité.
  • Mesure de paramètres physiologiques : fréquence cardiaque, saturation en oxygène, température.
  • Rappel de médicament : le programme prend en compte le besoin de prise de plusieurs médicaments et prépare des rappels au bon moment.
  • Détection de chutes automatique : l’envoi d’alerte se fait sans avoir besoin d’installer une box chez soi.
  • Envoi d’un appel directement depuis la montre, grâce à un bouton.

Agréable et discret compagnon

La grande qualité de Life Plus, c’est qu’on l’apprécie. Non intrusive, la montre est pensée pour être agréable à porter et non comme un pur dispositif d’urgence. Les capteurs à placer dans le domicile sont simple d’installation, la famille peut les installer elle-même, sans aide externe.

L’application permet de guider l’utilisateur et sa famille dans le parcours de fragilisation, et sa première version se veut simple, pour évoluer dans la bonne direction : un tableau de bord pour savoir si le bénéficiaire va bien et prodiguer des conseils en cas de problème et donner l’alerte en cas de besoin.

Et pour les prochaines heures

Pour les paris Région Smart Weeks, Life Plus présentera une première version de l’application ainsi que les algorithmes de mesure de la fragilisation. La solution se décompose en trois étapes : la mesure, la définition de programme et la communication aux utilisateurs. En fin d’année, une version simplifiée avec montre et algorithme de détection de chute devrait être commercialisée, en particulier à des assureurs / mutualistes ou résidences de service.

Adhérent de Cap Digital depuis 3 ans, Life Plus s’inscrit dans nos programmes Santé / Silver Eco. Une histoire qui débute entre nous !

Pour aller plus loin…