Saïd Assadi — “Le 360 Paris Music Factory est un laboratoire augmenté”

Cap Digital
May 28, 2018 · 5 min read
Saïd Assadi, fondateur d’Accords Croisés

Saïd Assadi, fondateur de la maison de production Accords Croisés, du festival Au Fil des Voix et maintenant du lieu de création musicale Le 360 Paris Music Factory (qui ouvrira ses portes en janvier 2019) a pris le temps de nous exposer sa vision du monde de l’industrie musicale. Grand passionné par le monde des musiques et défenseur des artistes en développement, sa vision du modèle de l’industrie de la musique actuelle est intéressante, sinon nécessaire, dans le contexte d’un MIDEM qui arrive à grands pas (5 au 8 juin),qui rassemble les grands acteurs internationaux de l’industrie musicale.

L’activité de Saïd Assadi et son équipe, ce sont les artistes en développement. Le numérique étant une partie toujours plus importante dans la culture, il l’est également dans l’associatif. Pour lui c’est bien simple, on ne peut pas évoquer le numérique sans parler de la situation actuelle des artistes et de leur modèle économique.

Baisse des subventions, baisse de diversité dans la création

Le CNV avait publié une étude édifiante : entre 2008 et 2014, sur les festivals en France, le budget de la musique a bénéficié d’une hausse de 3%, les salaires des têtes d’affiche ont augmenté de 200% en moyenne. Le marché français est dominé par des géants internationaux comme AEG ou encore Live Nation, dont le travail est prioritairement axé sur des têtes d’affiche et des concerts dans de grandes salles. Il reste donc peu de place pour les artistes en développement.

La diversité de la création est en danger, nous sommes de plus en plus guidés vers une musique formatée.

Le numérique, coeur d’une solution alternative

Le 360 Paris Music Factory : espace de création, production, diffusion, ouvert sur le quartier (la Goutte d’Or) et le monde.

Un espace de création, production et diffusion des grandes voix du monde

En réfléchissant à ce modèle alternatif, on comprend l’importance du numérique, indispensable dans le développement.

Le numérique fait partie intégrante du projet, jusqu’au bâtiment lui-même : il est connecté, fibré (pour permettre d’interagir avec les spectacles via smartphones en temps réel) et les salles de concert seront équipées en caméras robotisées (pour nos pratiques de streaming, captation et retransmissions live). Mais nous travaillons également des applications qui ne sont pas encore entrées dans le domaine culturel et la musique.

Nous sommes au coeur du chantier de la transition numérique, d’abord sur le volet déjà connu comme le streaming, et sur un aspect expérimental sur lequel nous nous entourons pour mieux expérimenter. Nous sommes déjà accompagnés par Cap Digital, mais aussi par des universitaires spécialistes du numérique pour travailler sur cette transition. Notre valeur ajoutée est la proximité des professionnels et la compréhension des besoins des artistes, tout en se comportant comme un laboratoire expérimental.

La clé est de comprendre qu’il existe une voie parallèle.

Penser un nouveau modèle collectivement

Pour moi, c’est ce qu’il se passe actuellement dans la musique. Nous tendons à une monopolisation du marché de la diffusion, avec un modèle régi par de grands investisseurs et des petites structures qui n’ont plus la capacité de concurrencer de système. La diversité n’est plus au centre de la création. C’est une situation dangereuse pour la culture, d’autant plus aujourd’hui. Dans un contexte où nos sociétés connaissent des crises sociales, économiques, politiques… le rôle de la culture est plus important que jamais. Il faut inciter les individus à échanger et créer du contact, et c’est ce qu’il se passe dans les espaces culturels. Il est primordial que l’ensemble des acteurs concernés, les associations, les petites et moyennes entreprises, l’Etat et les collectivités changent leurs modes de fonctionnement et échangent davantage pour (re)penser ensemble les efforts vers un nouveau modèle économique, l’utilisation positive du numérique pour une intégration du public et des artistes.

Cap Digital

Tribunes ✍️ veille 👁️ événements 🤝 et décryptages 👓 du…

Cap Digital

Written by

Collectif d’innovateurs du numérique 💡🚀⚡️ Organisateur du festival Futur.e.s 🤖 & créateur de EdFab, fabrique des nouvelles formations numériques 🎓

Cap Digital

Tribunes ✍️ veille 👁️ événements 🤝 et décryptages 👓 du plus grand collectif d'innovateurs du numérique d'Europe 💡

Cap Digital

Written by

Collectif d’innovateurs du numérique 💡🚀⚡️ Organisateur du festival Futur.e.s 🤖 & créateur de EdFab, fabrique des nouvelles formations numériques 🎓

Cap Digital

Tribunes ✍️ veille 👁️ événements 🤝 et décryptages 👓 du plus grand collectif d'innovateurs du numérique d'Europe 💡

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store