Feedback: Pascal Kotté

Dirigés et pilotés par des Bots ! Cela pourrait éventuellement être moins pire que d’être dirigés ou manipulés par des spéculateurs égocentriques, ou plus simplement égoïstes ? Le problème est qu’actuellement, nos ‘IA’ n’ont juste pas le moindre début d’intelligence. Je ne nie pas la performance, supérieure déjà aux humains, mais cela n’est qu’une des formes de l’intelligence, le ‘discernement’, et en partie seulement…

La déontologie et l’éthique pourra-t-elle programmée ? En tout cas, les bots apprendront vite à la reconnaître, à la simuler, et à déterminer comment influencer, l’humain !

Car de nos jours, le Bigdata, et le Deep Learning, est gouverné par des volontés purement humaines, et nos multinationales sont toutes verticalisées à une seule efficience : Celle du profit. Et leur déontologie semble limitée à rester juste dans la légalité, et encore, ou à ne pas se faire prendre, et surtout à jouer des coudes avec le mondialisme :

« Think global, act local ! »

A part transformer les humains en bêtes consommateurs, à quoi donc nos « progrès économiques » nous destinent-ils ? Téléguidage WeChat ?https://medium.com/p/e345d130864c

Nous parlons d’augmenter l’humain, pourquoi donc son intelligence régresse-t-elle depuis l’arrivée massive du numérique ? cf. Effet Flynn https://medium.com/p/a1a8d044ffde

Mais ne soyons pas pessimistes, ils développent déjà d’autres intelligences. Je vous promets que mes 2 garçons de 14 et 16 ans, sont plus intelligents que moi à leur âge ! Nous ne savons juste pas le mesurer. Ma fille de 26 ans est aussi très adaptée aux changements, et rebondie comme un dauphin. Y-Gen et C-Gen vont nous épater. Mais allons-nous les décevoir, en leur délivrant un monde, sous pression, sur-pressé, oppressé ?

“Nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants”

Nous rappelle le mouvement des 400 “grandparents pour le climat” suisses romands , www.GPclimat.ch

Ne soyons pas pessimistes

œuvrons déjà vers

  • plus d’intelligences,
  • plus de libertés,
  • plus de bienveillance :

Il y a déjà du travail…

Je suis impatient de voir tous ces bots, algorithmes et robots, travailler à notre place. Mais évidemment, il faudra que le revenu de leur travail, soit redistribué à tous, et pas à leurs seuls déjà riches propriétaires…

Ah tien donc ? Cela n’évoque-t-il pas une histoire de revenu universel ? 
Un RBI pourtant débouté !

Sinon, nous reconstruirons simplement un nouvel empire romain, avec ses citoyens, ses esclaves, et sa plèbe. Mais cela se terminerait alors aussi mal que la fois précédente…Quoique, avec de bons robots guerriers, pour protéger les riches propriétaires ?

Et une surveillance électronique massive et intense ?

Comme celle que nous avons autorisée le 26 septembre 2017, malgré un avis négatif de l’ensemble des sociétés civiles d’informaticiens, qui n’ont pas été consultées, ni par les élus, ni par le peuple… Et rebelote avec une nouvelle loi pour autoriser la mise en place de « murs » dans l’Internet.

Cf.

(Je précise que je suis “Vaud libre”, et non du Parti Pirate)

Alors que nous avons eu tellement de peine à faire tomber celui de Berlin. N’en construisez donc pas de nouveaux, surtout s’ils sont aussi peu visibles. Cultivez votre compréhension du numérique, en commençant par visionner 2 documentaires, en libre accès : ‘L’enfant de l’Internet, Aaron Swartz’, et ‘Citizen four’ (le documentaire, pas le film…). Et si vous ne comprenez pas, alors passez nous voir : www.tech4good.ch.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.