Le paiement mobile, une solution à la recherche d’un problème ?

Maxime Baffert
Feb 17, 2015 · 9 min read

La multiplication des initiatives dans le paiement sur mobile

La gestion des paiements au sens large constitue un marché extrêmement lucratif : au niveau mondial, 1000 milliards de dollars de commissions sur paiement ont été prélevées en 2013 d’après le rapport Global Payments 2014 de BCG.

  • Paypal, déjà leader mondial des paiements en ligne, qui cherche également à se développer dans les commerces et la vie offline ;
  • les opérateurs téléphoniques qui veulent également être de la partie, soit à travers des initiatives de place comme Cityzi en coopération avec les établissements bancaires ou bien leurs propres solutions, comme Orange Cash lancé en 2014 ;
  • bien évidemment, les GAFA qui proposent presque tous une solution de “wallet” (portefeuille) électronique destinée à payer chez les commerçants comme en ligne : Google Wallet, Amazon Wallet, Apple Pay, Facebook Payments…
  • et enfin des start-ups comme Square ou Gopago (rachetée récemment par Amazon);
  • que chez les commerçants où elle est installée par défaut sur les terminaux de paiement électroniques proposés par les banques. Ainsi, près de 250 000 commerces et 350 000 terminaux de paiement étaient déjà équipés de la technologie NFC à la fin 2014 en France, soit près d’un commerçant sur 5 acceptant la carte bancaire.

Le paiement sur mobile et la technologie NFC tardent à décoller

Comme l’indique cet article de la Tribune de janvier 2015, le paiement sur mobile reste un peu “l’Arlésienne des moyens de paiement”. Le nombre de paiements sans contact s’est élevé à 22 millions en 2014 et devrait dépasser les 100 millions en 2015, ce qui, contrairement aux apparences est très peu :

  • ce chiffre mélange à la fois le paiement par carte sans contact et le paiement sur téléphone mobile (car de plus en plus de cartes bancaires sont désormais équipées de la technologie NFC, par exemple pour le porte-feuille électronique Moneo). Le nombre de ces paiements réalisés avec un smartphone est donc encore plus faible ;
  • le nombre de smartphones équipés de la technologie NFC est passé à 7,2 millions en 2014 et le nombre de cartes de paiement équipées en NFC à 27 millions. Là encore, au regard de ces chiffres, le développement du paiement sans contact et a fortiori avec smartphone apparaît encore extrêmement marginal.

1/ Pas de changement du business model ni de baisse des prix avec le paiement sur mobile

Un des éléments les plus caractéristiques de la transformation digitale réside dans la transformation du business model de l’activité concernée et, généralement, dans une baisse des prix pour le consommateur. Ceux qui payaient cher paient moins voire ne paient plus du tout, certains intermédiaires disparaissent et leur coût d’intermédiation avec eux etc….

2/ Pas d’amélioration sensible de l’expérience client avec la technologie NFC

Là encore, il est permis d’avoir des doutes car, tel qu’il est proposé aujourd’hui, le paiement par smartphone n’apporte pas vraiment d’amélioration de l’expérience client par rapport aux moyens de paiement existants.

  • rentre préalablement vos coordonnées de paiement (compte bancaire, numéro de CB…) ;
  • s’assure que le commerçant chez qui vous voulez faire un achat dispose bien d’un terminal compatible.

3/ Quel avenir pour le paiment sur mobile et la technologie NFC ?

L’absence de transformation du business model des paiements (et de baisse des prix) combinée à l’absence d’amélioration significative de l’expérience client expliquent le fait que le paiement sans mobile tarde tellement à décoller, malgré les nombreuses initiatives en sa faveur.

Chroniques de la transformation digitale

Le numérique est en train d’avaler le monde. Quelles conséquences pour les entreprises, l’économie et la société ? Voici quelques réflexions entièrement personnelles sur les mutations en cours et à venir.

    Maxime Baffert

    Written by

    Passionné de numérique sous toutes ses facettes, geek sur les bords. Directeur général de Viva Technology et de Proximedia (mais mes tweets n'engagent que moi)

    Chroniques de la transformation digitale

    Le numérique est en train d’avaler le monde. Quelles conséquences pour les entreprises, l’économie et la société ? Voici quelques réflexions entièrement personnelles sur les mutations en cours et à venir.