La blockchain et ses services

La blockchain est une technologie à fort potentiel mais pour laquelle on ne perçoit que très difficilement sa future intégration dans nos vies quotidiennes. Pourtant, et malgré le fait qu’elle possède encore parfois une mauvaise réputation ou qu’elle soit perçu comme non pérenne, il serait déraisonnable de penser qu’une telle technologie avec une aussi grosse capitalisation puisse un jour s’effondrer.

Pour notre part, nous pensons qu’il est important de saisir l‘opportunité et de proposer des services utiles, utilisables et à forte valeur ajoutée reposant sur la blockchain.

L’enjeu UX est énorme du fait de la complexité actuelle de la blockchain et des services qui reposent sur elle.

“Qui se souvient de l’émergence du cloud computing où la technologie était mature mais que personne n’en percevait l’application concrète. Aujourd’hui et grâce en partie à iCloud, le stockage dans le cloud des contacts, photos, etc… synchronisés en permanence sur nos différents devices est devenu un concept assimilé par tous.” — Clément MONDARY

De la même manière, en tant que consultants digital et UX designers, nous tentons de percevoir différents services que la Blockchain pourrait délivrer, afin de pouvoir apporter notre contribution en tant qu’UXD.

Une définition de la blockchain

Dans un premier temps, tâchons d’abord de comprendre ce qu’elle est pour ensuite mettre en relief les différents services.

Il commence à y avoir énormément de définitions mais ce qui est sûr c’est que la Blockchain est une technologie. C’est une base de donnée décentralisée qui enregistre l’ensemble des actes et des transactions qui y sont réalisés.

Pour être clair, au lieu d’avoir l’ensemble des données sur des serveurs, La Blockchain se sert du réseau de l’ensemble des participants pour sauvegarder toutes ces données, à la manière du Peer 2 Peer.

Imaginez par exemple que l’ensemble de vos données de transactions financières ne soient plus détenues par votre banque, mais que celles-ci soient répertoriées et sauvegardées au travers des personnes ou entreprises avec qui vous avez échangé de l’argent.

Toutes ces données sont bien évidemment cryptées et regroupées par blocs eux-mêmes cryptés. Cela en fait un registre infalsifiable, inaltérable, totalement transparent et répliqué sur tout le réseau.

Pour résumer et illustrer mon propos, nous utiliserons une image que Bettina Warburg, experte sur ce sujet, utilise dans sa conférence TEDx. Elle compare la Blockchain à Wikipedia.

« Wikipedia is an open platform that stores words and images and the changes to that data over time. On a Blockchain, you can think of it as an open infrastructure that stores many kind of assets… digital assets like title of ownership of IP… It could be certificate, a contract, real world object… »

Soit : “Wikipédia est une plateforme Opensource qui stocke images et textes ainsi que les changements qui y ont été effectués. Pour la blockchain, vous pouvez la penser comme une infrastructure qui stocke un grand nombre “d’actifs” digitaux comme des titres de propriété… cela pourrait être un certificat, un contrat, ou un objet du monde réel …”

Des exemples d’utilisation de la blockchain

Les cas d’usage de cette technologie peuvent nous paraître très éloigné pourtant plusieurs projets ont vu le jour afin d’exploiter la Blockchain.

Dans le domaine de l’art par exemple, la startup Seezart souhaite proposer une traçabilité, une certification et une sécurité basées sur la Blockchain pour un marché qui souffre de dérégulation et de fraude.

http://www.esilv.fr/portfolios/blockchain-securisee-marche-de-lart/

Ou dans le domaine de la politique, des étudiants ont utilisé la Blockchain Ethereum pour faciliter et sécuriser le vote électronique en entreprise. Ils ont également appris et utilisé le langage « solidity » qui permet de créer les smart contrats.

L’un des concepts les plus importants est le « Smart Contrat ». Ce sont des contrats qui s’appuient sur la technologie Blockchain et s’exécutent automatiquement pour rendre les transactions entre utilisateurs infalsifiables. Grâce à cette technologie, les associés de Mazars pourront voter autant de fois sans se déplacer pour prendre des décisions pour le bien de l’entreprise.

Ou pour finir dans le domaine de l’assurance. Axa a récemment lancé un nouveau service pour les voyageurs. Ce service, appelé “Fizzy”, permet de couvrir les utilisateurs ayant réservé un avion qui n’aurait jamais décollé…

L’avantage de ce service est qu’il n’y a aucune condition d’exclusion et, en cas de retard, il n’y a pas besoin de faire une réclamation. L’utilisateur est automatiquement remboursé”. (Clément Francomme, CEO d’Utocat)

http://www.usine-digitale.fr/article/axa-lance-une-assurance-contre-les-retards-d-avions-avec-la-blockchain-ethereum.N588233

De la veille pour mieux comprendre

L’objectif de cet article est de mieux vous faire comprendre ce qu’est la Blockchain et ce qu’elle va apporter. Nous avons pu apercevoir quelques avantages et quelques idées d’utilisation mais nous n’en sommes qu’au début de son exploitation et donc de sa compréhension.

Nous continuerons donc de veiller afin d’améliorer votre perception de ses diverses utilisations. Nous mettrons à jour régulièrement cet article avec des exemples concrets de création de service. Dans le temps nous souhaiterions mettre en évidence ses forces mais aussi ses faiblesses afin de vous aider à exploiter au mieux ses capacités.