Aaron Swartz, l’enfant de l’Internet !

L’histoire que tout internaute, devrait connaître !

Son rêve était de changer le monde pour le rendre meilleur. Et avec l’Internet, et du code, tout lui semblait possible. Alors il faisait, explorait, créait, avec une impertinence et une intelligence qui était la sienne...

Voici l’histoire d’un Hacker, programmeur pour le bien, et c’est la raison pour laquelle nous ne devons plus utiliser ce mot pour désigner les cybercriminels !

J’ai déplacé ma réaction personnelle, que je renie pas, en fin de cet article, car bien trop sombre, à ne pas regarder pour les dépressifs… Mais si vous surfez sur le Net sans connaître l’histoire d’Aaron, alors il vous sera difficile de sortir du camp des “Digital naïfs” pour rejoindre les véritables ‘Digital natifs’ dont Aaron fait partie. Merci à lui, et à tous ceux qui œuvrent pour “le bien”, cf. www.Tech4good.ch pour la Suisse, et www.Tech4good.fr pour la France…

L’esprit de lucre est notre cancer, et Aaron est l’enfant de l’Internet qui nous a montré la voie. Celle de créer sans esprit lucratif, dans l’objectif de promouvoir la distribution du savoir, du pouvoir, et la construction d’un monde partagé, dans la sauvegarde de l’intérêt de tous.

Il créa une sorte de Wikipedia à 12 ans, 5 ans avant le vrai…

Il détestait l’école, et du coup s’est mis à étudier les solutions alternatives, par opposition au “par cœur”… Pour entrer sur ce chemin du questionnement perpétuel ! C’est un hacker, pour rendre le monde meilleur.

Le travail de ce gamin de 14 ans, a aidé à construire les licences “Creative Commons” (CC), qui sont utilisés sur tous nos projets chez CloudReady.ch et ICT-a.ch. La simplicité des (CC) a inspiré aussi notre projet http://Responsibility.Digital, et au cas où ne l’aviez pas encore remarqué, cet article de Blog est sous licence CC-BY… Medium l’utilise aussi.

Creative Commons — Des licences pour partager le savoir
Reddit (2005) plus 1 Milliards de visites par mois

Puis ce fut la participation à la création de Reddit.

Une des questions fondamentales qu’il pose est: “L’Internet comprendra toutes les informations. Mais qui contrôle l’accès à ces informations”… Google !

Les paroles de son frère: “Programmer, permet de réaliser des choses qu’un humain ne peut pas faire. C’est une sorte de pouvoir magique. Si vous aviez ces pouvoirs magiques, les utiliseriez-vous pour faire le bien, ou pour gagner des tonnes d’argent ?”. Aaron a choisi de suivre les traces de Tim Berners-Lee, l’inventeur du Web, qui décida d’en faire don au monde, au lieu d’en faire “de l’argent”…

Son rêve, partager le savoir et permettre au Numérique d’aider l’humanité à relever et résoudre tous les défis nécessaires à son épanouissement, grâce au partage de toutes les connaissances.

Ce qui semble nécessaire, car l’école, notre système éducatif actuel, est arrivé au maximum de ses possibilités. L’effet FLYNN s’est figé, voir pire, il régresse !

Il créa “open library”. Il utilisa son accès d’étudiant au MIT, vers cette connaissance, mise sous l’escroquerie mondiale des Copyright, avec un accès “légal”, sans “pirater” quoi que ce soit. Mais il laissa un script tourner sur un laptop “caché” dans un placard, afin de télécharger toutes ces connaissances... Peut-être dans l’intention de la “libérer”, ou bien simplement pour pouvoir tester comment améliorer l’exploitation de ce savoir… Cela ressemble pourtant bien à un de ces actes qui sont poussés par l’esprit du MIT… Mais il y a été piégé, pour faire un “exemple”. Il ne le supportera pas… A 26 ans!

“ Aaron est mort. Égaré dans ce monde de fous, nous perdons un mentor, un vieux sage. Hackers combattant pour le bien, l’un des nôtres est tombé. Nous avons perdu l’un des nôtres. Éducateurs, soignants, auditeurs, contributeurs, tous parents, nous avons perdus un enfant. Nous le pleurerons tous. ”
Paroles de: Sir Tim Berners-Lee, créateur du WWW, le 11 janvier 2013.
Il était l’enfant d’Internet, et le vieux monde l’a tué…

Je ne le connaissais pas encore, merci pour ce documentaire en “Creative commons”. Je ne doute pas que son esprit est bien présent pour m’avoir inspiré “Openlocal.ch”, “Responsibility.Digital”, “ICT-a.ch” et d’autres encore…

Merci Aaron
Les “autorités” américaines voulaient en faire “un exemple”. C’est réussi ! Il est devenu l’exemple de l’absurdité d’un monde corrompu par sa fractalisation et polluée par des directives directement inspirées par les règles d’un monde devenu inhumainement spéculatif. Un monde de processus qui va broyer ceux qui pensent juste, mais différemment, surtout si ce n’est pas dans l’intérêt des “grands investisseurs”, dont la logique économique de notre monde est issue… Pascal Kotté

Pour compléter cette déclaration, je précise que ma colère se tourne envers nous-même, car nous sommes tous LE système. Il est bien trop facile et tentant de pointer le doigt vers les 2% de la population qui détiennent, 96% des avoirs ? Car nous y collaborons tous, surtout si nous ne faisons simplement “RIEN” !… Il est donc important de s’impliquer, pour commencer. Mais nous avons besoin d’intelligence, de vos intelligences ! Car aveuglés, victimes de prestidigitations marketing et politiques, nous sommes au mieux ignorants, au pire pétris de fausses croyances.

Alors, j’ai supprimé la télé. Je consomme des Data-journalistes et journalistes d’investigations, comme #DataGueule qui creusent, même rapidement, un sujet pour nous les éclairer. Je le ferai venir début Mars 2018 en Suisse à l’occasion de la sortie du long métrage sur ‘La démocratie n’est pas un RdV!’, pour une causerie comparative Suisse-France et démocratie…

Soutenir leur venue: http://heroslocaux.ch/datagueule-en-suisse