Esclaves du numérique ?

Pascal Kotté
Jun 13, 2017 · 3 min read

Je pense que le problème est essentiellement d’être esclave d’un monde gouverné par une logique spéculative, hors de contrôle (je ne crois pas aux Illuminati, même si je ne doute pas de l’existence de très nombreux et riches manipulateurs, ou moins riches…).

Alors, bien entendu, gouvernés par la spéculation, nous trouvons normal, d’utiliser un WhatsApp, surtout maintenant qu’il est devenu gratuit au lieu de devoir coûter 1$/année comme annoncé, on trouve cela “cool”, et personne ne fait attention au fait que Facebook a payé 42$ par profil pour abuser de nos données. Nous l’utilisons comme l’email, sans réaliser que ce n’est pas un de nos standards ouverts et distribués, c’est fermé, et enfermant, alors que des alternatives ouvertes existent (XMPP). Un service d’intérêt public, sous contrôle d’une seule et unique multinationale privée… Autre exemple: De créer des nouveaux jeux addictifs, gratuits, accessibles dès 8 ans, et de devoir ouvrir des nouveaux centres médicaux pour traiter ces nouvelles addictions… Les jeux servaient à aider les enfants à grandir et passer au stade adulte, et pour les adultes à resserrer les liens sociaux: Pourquoi autorisons-nous certains jeux nocifs ? Car ils rapportent des Milliards ? Pas seulement…

C’est bien le problème

Nous, l’humanité, avons besoin d’intelligence et de liberté. La nouvelle économie de la finance a remplacé l’économie industrielle depuis plus de 40 ans. Elle est gouvernée par les grands propriétaires de cette planète (moins de 2% de la population). Elle a besoin de garder le contrôle, et donc, de nous conserver “stupides et aveugles” et de réduire nos “champs de libertés” (LRENS…), même de façon “inconsciente”, pour certains… Et avec notre propre complicité, esclaves d’un contrat de travail nous dégageant de notre responsabilité citoyenne ! Ce n’est pas le numérique l’esclavagiste, c’est notre propre manière de penser, rendement vs création de vraies valeurs...

Alors n’attendez pas de nos institutions de réformer notre éducation pour libérer l’intelligence de nos enfants, au lieu de tuer leurs créativité. N’attendez pas non plus de devenir une humanité en bonne santé, vos maladies rapportent tellement d’argent !

Tant que nous ne reconstruirons pas de nouvelles économies circulaires, contributives, assurant la promotion et le développement de services aux réels bénéfices (humains) pour tous, au lieu d’enrichir (d’argent) quelques.

“ Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. ” (Gandhi)

Mais nous commençons à réaliser que la jolie colline verte du progrès sur laquelle nos “gouvernants” pensent nous faire grimper pour certains, et nous illusionne volontairement pour d’autres, dans le train d’un Ultra-Capitalisme en accélération, est en fait passée derrière nous (les 30 glorieuses) et nous accélérons dans la descente, vers un trou noir ?

La grande prestidigitation du monde, te crois-tu libéré dans ta “belle” démocratie ? C’est moins pire qu’avant me direz-vous, certes ! Et alors, doit-on renoncer à continuer ?

Progrès Social, ou économique ?

Inutile d’imaginer le monde demain “terrible” et “pire”, ce n’est pas la bonne option. En réalité, rien ne nous oblige à rester sur cette voie, et ce train n’a pas de rails, à part ceux de nos propres idées reçues… Nous pouvons changer de direction pour emprunter des chemins plus heureux, et avec de meilleures perspectives… A nous de jouer !

Pour ma part, je commence déjà par soutenir le collectif #MAVOIX !

Certes, un mauvais score aux dernières élections ! Dommage, si les citoyens ne prennent pas en charge leurs lois, et laissent faire des ‘Nantis’, élus à leur place, les changements de directions vont être plus difficile à gérer.

C’est pourtant un bel exemple de solutions numériques qui pourraient nous libérer, au lieu de nous rendre esclave !

Et toi, tu fais quoi pour défendre et étendre notre liberté, pour porter des perspectives d’avenirs meilleurs pour nos enfants ?

Si tu es en Suisse, viens donc rejoindre le groupe pour la mise en place d’un crowfunding pour projeter d’inviter #DataGueule à une, ou des tables rondes en Suisse (janvier 2018, campagne sept.2017). www.heroslocaux.ch/datagueule-en-suisse

CloudReady CH

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le "Cloud computing", pépinière pour des transformations sociétales positives avec le numérique, vers une humanité digitale durable: http://Tech4good.ch

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

CloudReady CH

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le "Cloud computing", pépinière pour des transformations sociétales positives avec le numérique, vers une humanité digitale durable: http://Tech4good.ch