Le numérique à l’école

Comment débattre, à côté de la plaque!

Pascal Kotté
Mar 7 · 5 min read

J’ai encore entendu ce jour une affirmation sur le fait que le numérique à l’école c’est plus négatif que positif en termes d’impact sur “les résultats scolaires”? Et que nos enfants, ils pourront toujours plus tard apprendre les usages des outils numériques, pas nécessaire à l’école…

Cela fait d’autant plus mal à entendre quand cela vient d’une belle intelligence, par ailleurs.

Et voici l’étude qui “prouve” que le numérique à l’école, c’est plus nocif qu’utile… (CNESCO dossier de synthèse)

Or justement une relecture de cette étude montre que l’intégration de l’enseignement du numérique est incomplet ou inadapté.

Et j’attire l’attention sur les besoins de simplexification: Réduire les contenus à l’essentiel, mais en élargir les horizons.

Pourquoi est-il nécessaire de lutter contre l’analphabétisme digital?

Et cela ne concerne pas seulement la jeunesse, mais aussi tous les digital naïfs, y compris nos seniors. Car c’est une question de conserver sa liberté, de lutter contre la prolétarisation des savoirs, comme nous l’expliquait feu Bernard Stiegler.

Quand tu vas conduire une voiture, tu ne sais pas ni la fabriquer, ni la réparer (le plus souvent). Mais tu sais comment elle fonctionne. Tu connais les principes mécaniques et physico-chimiques qui sont en jeux, et tu peux même souvent en faire un schéma.

Ce n’est pas magique!

Quand tu utilises un smartphone, sais-tu comment cela fonctionne? Les principes qui sont en jeux? Les traitements qui sont réalisés sur les données que tu consultes, et sur tes propres données que tu lui as confié, voir les données personnelles que d’autres t’ont confié?

L’école, mais aussi les espaces de formations continues (EPN, Espace Public Numérique, disponibles parfois en France, inexistant en Suisse), doivent transmettre la “compréhension” du monde numérique :

La Science informatique.

Les rudiments de base bien sûr, pas “toute” la science…

Les apprentissages de l’utilisation d’outils numériques est secondaire. L’objectif est de former des citoyens auto-critiques et libres, pas des esclaves laborieux dont on va augmenter la “valeur marchande” avec des certificats et diplômes sur l’utilisation de certains outils numériques.

L’école de la liberté: C’est cela la vraie raison d’être de l’école publique, du moins, cela le devrait…

Sur Vaud, la nouvelle élue responsable de l’éducation semble avoir compris l’enjeux d’intégrer les bases pour comprendre “la pensée computationnelle”. Bien que cela ne soit qu’un sous-ensemble incomplet de la Science informatique, c’est déjà un bien meilleur début que sous les deux mandats de la précédente.

Comprendre la science informatique, puis les usages et abus qui vont en être fait dans nos sociétés actuelles, dans l’économie de l’attention et de la surconsommation, ne sont pas des sujets triviaux. Et à cela s’y ajoute les dimensions énergétiques.

https://youtu.be/ZIVfMHL7ALk

Nous rejoindre chez les shifters en Suisse! http://TheShifters.ch

Plusieurs expériences montrent que des ateliers pratiques et simples, dès le plus jeune âge, facilitent la compréhension du monde numérique, sans même avoir besoin d’utiliser le moindre ordinateur. (Ateliers Kidimake à Genève, panneau d’arbre de tris avec EduTIC.ch)

Il serait nécessaire de transposer cela pour les seniors aussi… Puis d’ajouter une pointe de formation à la Zététique.

C’est beaucoup plus facile d’enseigner l’usage d’un outil, mais bien plus subtil et complexe d’enseigner le “fonctionnement du monde digital”. Or à l’ère des manipulations massives, le numérique est devenu le 5ème pouvoir.

Avec les big data et le deep learning, la Démocratie est réellement en danger. Moins à cause du numérique que d’une gouvernance planétaire ploutocratique. Le problème ne sont pas les outils, mais les intentions dans leurs utilisations.

Afin de rester libre, nous devons être capable de rester lucides sur le fonctionnement et les usages de données, des flux numériques et des applications qui nous sont de plus en plus quasiment imposées.

En Suisse, nous devons désormais “voter” sur des choix comprenant des notions numériques, comme le evoting, mais pas nécessairement avec les “capacités” d’en mesurer les impacts.

C’est aussi pour cela, que j’organise une séance d’entraide numérique inter générations, tous les 2nd samedi du moi à Pully, et ce mouvement s’étend sur d’autres communes: http://intergen.ch

Voir aussi:

Autres articles:

Un de mes mentors sur ce sujet:

En 2013, une excellente présentation de François Elie

Même auteur:

CloudReady CH

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le…

Sign up for CloudReady & LiN

By CloudReady CH

Restez informé des opportunités, idées ou histoires de révolutions numériques durables et responsables. Take a look.

By signing up, you will create a Medium account if you don’t already have one. Review our Privacy Policy for more information about our privacy practices.

Check your inbox
Medium sent you an email at to complete your subscription.

CloudReady CH

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le "Cloud computing", pépinière pour des transformations sociétales positives avec le numérique, vers une humanité digitale durable: http://Tech4good.ch

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

CloudReady CH

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le "Cloud computing", pépinière pour des transformations sociétales positives avec le numérique, vers une humanité digitale durable: http://Tech4good.ch

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store