intrapreneurs
L’année des Collaborateurs Digital Champions
TANu by David Castera
11

Les Intrapreneurs de la culture Numériques

Une jolie définition de ceux que j’appelle les champions numériques. Pour les fédérer parfois hors de leur cadre de simple employé, frustrés par une entreprise en sous-développement numérique, mais en sur-équipement informatique (80% des PME en Suisse ?). Nous avons mis en place le programme Tech4Good pour la Suisse romande et France voisine. En association avec un programme mondial d’aide et de soutien aux associations et organisations ‘nonprofit’, coordonné et sponsorisé par la fondation www.TechSoup.org. Toutefois, en Suisse, nous l’étendons aussi aux entreprises commerciales, et d’y impliquer tous les publics. Car la culture numérique, l’intelligence du digital, c’est nécessaire pour tous.

http://www.tech4good.ch est associé à CloudReady et LIN

https://en.wikipedia.org/wiki/Technology_adoption_life_cycle

15% de la population, sont des innovateurs (3%) ou des adopteurs précoces (Earlier adopters, 12%). Et il est rare que ces ‘champions’ ne soient pas dans la ‘culture numérique’.

Le programme collectif Tech4good.ch ou Tech4good.fr que nous mettons en place, est destiné à tous les acteurs des Innovations Numériques durables et/ou responsables. Afin de les connecter à cette population des 15% des champions, porteurs des transformations sociétales, induites par des changements de cultures.

Les créatifs culturels, ou crapauds fous !

Tech4good utilise la plate-forme de mise en relation sociale, autour d’événements thématiques et géographiquement proches: http://www.meetup.com qui présente l’avantage sur Facebook, de ne pas être gratuit, pour les organisateurs, mais gratuit pour les participants, et donc, de ne pas abuser des données des personnes inscrites.

Hacking du modèle:

Nous mettons à disposition de plusieurs organisateurs, les mêmes groupes Meetup Tech4good, en mode inter-collaboratif. Car nos ‘earlier adopter’ souffrent aussi de devoir s’inscrire sur 50 groupes différents et de jongler dans cette masse d’information. En consolidant le même groupe, pour la même population, associé à multiples organisations, y compris certaines qui ne feront qu’un seul ‘event’ par année, nous optimisons le modèle et faisons gagner du temps à tout le monde.

Un groupe supra-régional Suisse romande et France voisine, et multiples groupes locaux, pour relayer des activités et RdV qui n’ont pas besoin d’être visibles sur la région entière.

Nous proposons aussi le développement de la partie française, en mode libre:

La transmission de la culture numérique

Est un des plus gros challenge d’une humanité qui doit se réinventer de nouveaux modèles économiques, de nouvelles gouvernances, moins spéculatives.

Nous mettons en oeuvre le collectif www.QuickLearn.ch des coachs en apprentissages numériques, avec des supports qui sont préconisés sur une plateformes de type ‘eLearning’ afin d’initier les apprenants en présentiel. Afin de commencer à apprendre à découvrir, que les seuls qui travaillent dans un enseignement, ce sont les apprenants. Le ‘formateur’ n’est là que pour faciliter cet apprentissage.

Une fois libéré de cette croyance d’avoir besoin d’un enseignant, pour apprendre, les apprenants peuvent alors explorer les tutoriels et supports électroniques d’apprentissages.

Le rôle des ‘formateurs’, évolue donc pour assumer :

  • La sélection des meilleurs supports électroniques,
  • Compléter, traduire les existants, pour les améliorer, ou créer ceux qui manquent,
  • La mise en place d’espaces pour accompagner et supporter ces auto-apprentissage (CoLearning à venir),
  • L’accompagnement dans le choix des chemins et sélection des apprentissages (coah des personnes, ou intra-entreprises),
  • De la veille technologique, et en mode collaboratif, car la complexification des technologies, nécessitent de l’intelligence collective, et simplexification,
  • Et d’autres rôles encore ?…

Table ronde de type Barcamp à venir: Lausanne novembre 2017

Des questions, besoin d’en causer ? http://callme.kotte.net