CloudReady CH
Published in

CloudReady CH

Participation libre et consciente

Ou en pleine conscience! C’est quoi donc?

Abstract: Tu as besoin de me payer pour un truc que j’ai fait pour toi? Tu peux me faire un versement en CHF pour ma prestation sur
CH7980808009590049958 (RAIFCH22, ou RAIFCH22XXX)
Pascal KOTTE, CP 202, CH-1009

Ou un Twint: +41793092886

Hors Suisse, autres monnaies (€,$…): Je ne suis pas super fan de PayPal, mais tu peux aussi: paypal.me/PascalKOTTE — Il y a aussi sur WISE (Me contacter http://call.kotte.net), mais je préfère encore Revolut: Sur GB64REVO00997087164288, (REVOGB21)

IMPORTANT: Me faire un email pascal.kotte@ict-a.ch pour en réclamer une facture (et me préciser intituler destinataire, uid, raison sociale, adresse, et me dire le montant, date versement. Si pas en CHF, monnaie et compte de destination utilisé).

Prix 40F/h + Participation libre et consciente: Pour info, avec Swisscom, c’est 160F/h (40F/15mn)+ 80F déplacement. Mes frais de déplacement sont offerts pour toutes personnes/organisations à moins de 30mn de marche de Pully centre.

Toi: “Mais si tu me dis pas combien, je ne vais pas savoir!”

Si tu me payes 120F/h, je gagne 40F de plus que si j’étais mandaté par Swisscom, mais cela te coutera 40F de moins. Si tu en as les moyens, c’est parfait! Sinon, tu donnes moins.

Et concernant les conditions de traitements de tes données chez moi:

Participation libre et consciente?

Mes activités de coaching sont généralement émises avec la mention de “participation libre et consciente”!

  • Tu payes ce qu’il te semble juste, en fonction de tes moyens et de ta satisfaction pour le service rendu/produit remis.

Parfois on va dire “Participation consciente” ou “libre participation” ou encore: “La libre participation fraternelle consciente” (c’est du lourd), ou “paiement en libre conscience” (mon préféré). En Suisse on parle aussi d’accès libre et “participation au chapeau” (ou “panier en sortie”). On peut aussi trouver “prix libre”, ou “Tarif libre et conscient”…

source: http://lenaventures.com

Le principe de base est une forme de solidarité: Paiement en fonction de mes moyens: Les plus démunis payent moins, les plus nantis payent plus.

Le principe suivant est une forme de qualité-satisfaction: Plutôt que de montrer ma satisfaction sur la prestation effectuée par un questionnaire, je le démontre avec mon paiement. Je peux aussi expliciter mon niveau de revenus pour informer le receveur de la valeur relative de ce paiement. Car la participation consciente doit s’échanger dans les deux directions, et celui qui reçoit le paiement doit le faire aussi en pleine conscience.

Le paiement ne se fait pas avant, mais par la suite. Mais parfois, le prix minimum est requis en amont, puis la participation libre en aval.

Toi: “Mais j’ai besoin de savoir à combien cela peut m’engager!”

Je fournie une estimation du volume de temps qui me semblera nécessaire, que j'ajusterai au fur et à mesure que les missions, les mandats, seront clarifiés. J'ai tout intérêt à éviter de te prendre "par surprise", tu ne vas pas être enclin à me rémunérer correctement. Ainsi, je clarifie mes mandats, mon travail, des objectifs clairs, à mes demandeurs. Si j'oublie de le faire correctement, j'en assume les risques, de moins me faire payer.

Toi: “Mais tu vas te faire arnaquer ainsi!”

Une seule fois, le premier mois. Mais je préfère perdre 3 à 5 jours de travail et me débarrasser d'un "mauvais client" de suite, que de le garder. Les deux seules fois où cela m'est arrivé, c'était juste quelques heures, et ce ne sont pas des arnaques, c'est juste des gens avec une illusion de réalité trop en décalage avec la mienne, et on n'arrivait pas à syntoniser. Je n'étais pas adapté à eux.

Guide d’utilisation

Nos amis des ateliers de l’instant Z, demandent le règlement d’un minimum vital pour couvrir les frais incompressibles, et la partie “volontaire” couvre les salaires. Ainsi, pour une activité collective (atelier, formation), c’est une bonne idée de demander le montant de la réservation sur le minimum vital de couverture des frais engagés, avant. Puis, le paiement en pleine conscience, après la prestation.

D’autant que quelques personnes, pas toutes, ont tendance à “réserver” une place, et tant que rien n’a été payé, considèrent avoir le droit de ne pas venir, sans prévenir, et sans bourse délier… L’univers du “gratuit” pollue nos esprits!

Voici les choses dont il faut avoir conscience pour y réfléchir :

  • Sur facture, il faut ajouter 20% de frais pour une prestation de service, non encaissés par le prestataire, destinés à financer les charges sociales.

Il est possible sur Vaud (et Suisse?) de recevoir 2'299 CHF par année pour un service (sous réserve de vérifier ce chiffre) sans requérir une facture. Le receveur doit toutefois déclarer ce revenu, en espèce le cas échéant, sur sa déclaration d’impôt…

  • Pour la Suisse: Une personne qualifiée est censée recevoir au moins 80 CHF par heure de travail, un expert 120 CHF, 40 CHF à minima sans qualification, et 20 CHF c’est du défraiement en semi-bénévolat.

Un dépannage par Swisscom, c’est 160F/h+80F déplacement et en plus il utilisent (parfois?toujours?) la plateforme https://www.mila.com/fr-ch/ et donc facture au client 160F ce qu’il paye 90F… Sans même le salarier!

  • La plupart des prestations nécessitent une préparation, et même de la formation: Il est judicieux pour le prestataire d’expliquer les investissements et préparations requis pour assurer la prestation concernée, (Puis la fréquence de revente de celle-ci, avec les perspectives de répétitions: Combien de fois, cela pourrait-il être répété en l’état? Car ce n’est pas au premier client d’assurer 100% des frais de mise en capacité initiale de faire, si cela peut être refait plusieurs fois par la suite, le coût doit être lissé sur les multiples clients).

Pour y aider, le prestataire peut expliciter le prix moyen attendu qu’il a lui-même calculé selon ses perspectives. Ainsi, le bénéficiaire de la prestation pourra décider de payer plus, ou moins, en en expliquant la raison : “Mes revenus limités”, “des attentes non remplies” (à expliciter)…

  • Le paiement peut se faire en ligne, après coup, ou en espèce sur place, ou encore par paiement via carte bancaire (faisable avec Revolut à peu de frais), ou via Twint en Suisse.
  • Paypal ou Stripe à l’international… (Ou Revolut)

Une relance de paiement peut se faire en demandant si la participation est volontairement à zéro, ou si c’est un oubli. Et si c’est en dessous du prix moyen attendu, quelles améliorations possibles pour mieux satisfaire les attentes…

Il est nécessaire de bien expliquer cette participation libre, en amont, et en aval de la prestation, en explicitant les modalités possibles pour son paiement.

Il n’y a qu’en anglais que le mot libre (free) et gratuit (free) se ressemblent! Libre ne veut pas dire gratuit!

Il y a aussi des avantages pour le prestataire, en plus du client:

  • Pas de devis à faire (mais une estimation annoncée quand même).
  • Pas de mauvaise surprise pour le client (prestation médiocre, paiement médiocre), et donc une fidélisation facilitée, ou un abandon facilité…
  • Tu peux gagner plus que requis/prévu, mais moins aussi…

PS. J’ai aussi des activités de bureau d’étude informatique, avec www.ICT-a.ch et je peux aussi faire un devis pour éviter de traumatiser les entreprises “classiques” ou les institutions “réglementées” peu compatibles avec une participation “libre”. Mais j’ai arrêté de répondre à des appels d’offres, c’est généralement pipé… Cependant, j’ai à en émettre, mais différemment: cf. http://rfi.ict-a.ch

Les tarifs de Pascal Kotté

Je facture à la tête du client!

  • 120 F/h pour les entreprises commerciales locales
  • 160 F/h pour les multinationales, normales… Ou pour des formations qui nécessitent une préparation importante.
  • 320 F/h pour Mosanto, Philip Morris, Nestlé et les autres… (sous réserve de ne pas me demander de collaborer à des trucs anti-libertés, anti-intelligences, anti-bientraitances, car je refuserai, même pour 2400F/h)
  • 60–90 F/h pour de l’aide et coaching individuel (40F minimum)
  • 20 à 80 F/h pour des ONG ou Associations humanistes, selon mon adhérence personnelle avec les causes de la mission.
  • 0 F/h pour une startup en échange de participations, si elle est pro-intelligences, pro-bientraitances et pro-libertés…
  • 0 F/h pour des causes que nous soutiendrons, voir, que nous déclencherons… Mais en quantités limitées… Damne, je suis un esclave du monde moderne, moi aussi! Et pas un “rentier”…

Voir aussi,

Polesud.ch

La participation consciente, c’est la somme en franc que vous donnez en conscience pour ce que vous avez vécu en fonction de vos moyens et du soutien que vous souhaitez apporter. Elle est obligatoire, mais aucun prix ne sera exigé ou proposé. La participation consciente est aussi une pratique de solidarité où chaque personne peut bénéficier du même produit ou du même service en impliquant une notion de responsabilisation et d’entraide dans l’échange.

Plus de détails : https://www.ekopedia.fr/wiki/Participation_consciente

Photo by Melissa Walker Horn on Unsplash

--

--

--

Observatoire francophone (basé en Suisse romande) sur le "Cloud computing", pépinière pour des transformations sociétales positives avec le numérique, vers une humanité digitale durable: http://Tech4good.ch

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Pascal Kotté

Pascal Kotté

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

More from Medium

Alan Newell

Should I Take Out a High Interest Loan to Pay Off My Debt?

Res Educate Cohort Programme 2022

🍃False Gods and Lords🍃