Participation libre et consciente

Ou en pleine conscience ! C’est quoi donc ?

Mes activités de coaching sont personnellement généralement émises avec la mention de “participation libre et consciente” !

  • Tu payes ce qu’il te semble juste, en fonction de tes moyens et de ta satisfaction pour le service rendu/produit remis.

Parfois on va dire “Participation consciente” ou “libre participation” ou encore: “La libre participation fraternelle consciente” (c’est du lourd), en “paiement en libre conscience” (mon préféré), en Suisse on parle aussi d’accès libre et “participation au chapeau” (ou “panier en sortie”). On peut aussi trouver “prix libre” , ou “Tarif libre et conscient”…

source: http://lenaventures.com

Le principe de base est une forme de solidarité: Paiement en fonction de mes moyens: Les plus démunis payent moins, les plus nantis payent plus, ou pas…

Le principe suivant est une forme de qualité-satisfaction: Plutôt que de montrer ma satisfaction sur la prestation effectuée par un questionnaire, je le démontre avec mon paiement. Je peux aussi expliciter mon niveau de revenus pour informer le receveur de la valeur relative de ce paiement. Le paiement ne se fait pas avant, mais par la suite.

Nos amis des ateliers de l’instant Z, demandent le règlement d’un minimum vital pour couvrir les frais incompressibles, et la partie “volontaire” couvre les salaires. Ainsi, pour une activité collective (atelier, formation), c’est une bonne idée de demander le montant de la réservation sur le minimum vital de couverture des frais engagés, avant. Puis, le paiement en pleine conscience, après la prestation.

Voici les choses dont il faut avoir conscience pour y réfléchir :

  • Sur facture, il faut ajouter 20% de frais pour une prestation de service, non encaissés par le prestataire, destinés à financer les charges sociales.
Il est possible, sous réserve de vérifications, sur Vaud, de recevoir 2'100 CHF par année, sans requérir une facture, pour un service. Le receveur doit toutefois déclarer ce revenu, en espèce le cas échéant, sur sa déclaration d’impôt…
  • Une personne qualifiée est censée recevoir au moins 80 CHF par heure de travail, un expert 120 CHF, 40 CHF à minima sans qualification, et 20 CHF c’est du défraiement en semi-bénévolat. (Pour la Suisse)
  • La plupart des prestations nécessitent une préparation, et même de la formation: Il est judicieux à la fois pour le prestataire d’expliquer les investissements requis pour préparer la prestation, et la fréquence de vente de celle-ci, avec les perspectives de répétitions (combien de fois, cela devrait-il être répété en l’état, sans y retravailler ?).

Pour y aider, le prestataire peut expliciter le prix moyen attendu qu’il a lui-même calculé selon ses perspectives. Ainsi, le bénéficiaire de la prestation pourra décider de payer plus, ou moins, en en expliquant la raison : “Mes revenus limités”, “des attentes non remplies” (à expliciter)…

  • Le paiement peut se faire en ligne, après coup, ou en espèce sur place, ou encore par paiement via carte bancaire (faisable avec Revolut à peu de frais)

Mais il doit être nominatif. Une relance de paiement peut se faire en demandant si la participation est volontairement à zéro, ou si c’est un oubli. Et si c’est en dessous du prix moyen attendu, quelles améliorations possibles pour mieux satisfaire les attentes…

Il est nécessaire de bien expliquer cette participation libre, en amont, et en aval de la prestation, en explicitant les modalités possibles pour son paiement.
Il n’y a qu’en anglais que le mot libre (free) et gratuit (free) se ressemblent ! Libre ne veut pas dire gratuit !

Il y a aussi des avantages pour le prestataire, en plus du client:

  • Pas de devis à faire.
  • Pas de mauvaise surprise pour le client (prestation médiocre, paiement médiocre), et donc une fidélisation facilitée.
  • Tu peux gagner plus que requis/prévu, mais moins aussi…

PS. J’ai aussi des activités de bureau d’étude informatique, avec www.ICT-a.ch et pour éviter de traumatiser les entrepreneurs avec une participation “libre”, je peux aussi leur faire un devis :

  • 120 F/h pour les entreprises commerciales locales
  • 160 F/h pour les multinationales, normales…
  • 240 F/h pour Mosanto, Philip Morris, Nestlé et les autres…
  • 20 à 80 F/h pour des ONG ou Associations humanistes, selon mon adhérence personnelle avec les causes de la mission.
  • 0 F/h pour une startup en échange de participations
  • 0 F/h pour des causes que nous soutiendrons, voir, que nous déclencherons… Mais en quantités limitées…