Pour une commission fédérale numérique

Mais moi, quand je vois ce que votent nos parlementaires, je ne rigole plus du tout ! Nous sommes en passe de perdre des opportunités importantes pour cause d’inculture digitale, voir, de nous mettre en danger…

Quand je constate les aberrations comme celles présentes dans la nouvelle loi sur le Renseignement, où on traite nos informations numériques avec une légèreté incroyable. Nous n’accepterions jamais la mise en place d’une caméra/micro de surveillance à notre domicile à notre insu, ni une perquisition de la police chez nous, sans un mandat juridique, une autorisation d’un juge patenté. Comment se fait-il que nous puissions accepter des accès sur nos disques numériques, sans une protection et une juridiction au moins identique. Vous êtes tous tombé sur la tête au parlement ou bien ?

Et le comble, prévoir de financer la création, voir l’acquisition de logiciels de piratage informatique, avec des fonds publics ?! Nous allons financer les pirates du DARK WEB ? Il ne nous pompent pas déjà assez d’argent avec toutes les escroqueries et les BOTNET dont nous sommes les victimes. Alors que les pouvoirs publics ne mettent même pas à disposition un outil de “protection” libre et pour tous, et nous oblige à passer par des vendeurs de logiciels de protection privés ? Non mais là nous nageons en plein delirium !

Commençons par voter le soutien et la mise à disposition de logiciels neutres, libres et indépendants (en plus d’être gratuit), comme la suite CLAM antivirus (ClamWin et ClamSentinel) par exemple. Et mettons en oeuvre un département de Cyberdéfense efficace. Nous avons besoin aujourd’hui de Cyberguerriers, pour nous aider à lutter contre les 100 millions de PC sous contrôle de BOTNET. La Cyberguerre n’a pas de frontière…

https://medium.com/conseillers-numériques-suisses-romands/suisse-6-000-emails-compromis-changez-vos-mots-de-passe-ou-activer-2fa-105bdb6e6bae

https://medium.com/conseillers-numériques-suisses-romands/la-nouvelle-loi-sur-le-renseignement-en-france-à-ne-surtout-pas-imiter-77b8be685acd

Espérons que le peuple sera plus sage que ses élus, lors de la votation de Septembre ? Mais, je crains l’inculture numérique généralisée, en Suisse romande, et autres… Comment prendre des décisions sur ce que nous ne comprenons pas, ou mal. Moi-même, informaticien avec plus de 25 ans d’expérience, je mesure pleinement l’immense étendue de mon ignorance, et j’ai créé le laboratoire CloudReady.ch pour assembler de multiples experts, mais aussi des non spécialistes, jeunes et non informaticiens, pour éclairer d’un regard collectif notre compréhension du monde digital; mais surtout, de son impact sur nos sociétés: Tout est possible, le pire et le meilleur...

Pascal KOTTÉ 
Président de l’observatoire romand CloudReady.ch sur le Cloud computing, 
Conseiller médiateur numérique indépendant chez ICT-a.ch
Éthicien digital