“C’est trop facile le UX design!”

Je me suis dit:

Coool! je vais me faire de l’argent rien qu’en mettant des blocs de carreaux et des couleurs sur Photoshop. Mais bon ça c’était avant….

Je me souviens encore de cet entretien pendant lequel, le recruteur me disait qu’on avait juste besoin d’un UX/UI Designer pour produire des maquettes d’application et de site web. Intérieurement j’ai souri, je me suis dit

C’est trop facile, il suffira juste de faire un assemblage de formes sur mon logiciel graphique!

En vrai je ne m’étais pas encore rendu compte que faire du design d’interface est différent de faire des maquettes mobiles ou web.

Premier contact avec l’analyse

Ha oui! Moi qui avais l’habitude d’ouvrir mes logiciels et de laisser parler ma créativité, je devais d’abord faire une analyse pour cerner tous les paramètres du projet en tentant compte des utilisateurs, des attentes du client, de nos très chers amis développeurs et aussi de notre capacité d’adaptation et de compréhension.

01 — Tenir compte de l’utilisateur

Il s’agit ici de comprendre les attentes, les habitudes et les besoins de l’utilisateur afin de proposer la meilleure des expériences possibles.

02 — Tenir compte du client

Même si chez le client est roi c’est vrai, mais il faut aussi savoir l’orienter et surtout avoir la pédagogie de lui expliquer les avantages des choix que vous opère concernant son projet.

03 — Tenir compte de nos très chers amis développeurs

Laisser parler votre créativité c’est bien, mais tenir compte de certaines règles qui, faciliteront l’intégration et l’implémentation de votre interface, est encore plus important. Même si les développeurs aiment la facilité (c’est mon avis) … il ne faut prendre en compte des réalités de l’intégration en

04 — Tenir compte de votre capacité d’adaptation et de compréhension

En tant que designer d’interface, vous serez amené à faire des analyses dans des domaines dans lesquels vous n’excellez pas forcément. Pour ce faire, il faudra donc avoir une excellente capacité de compréhension et d’analyse. Cela vous permettra d’atteindre vos objectifs.

PS: Toutes les matières dans le parcours scolaire sont importantes, tu peux être designer et apprendre la comptabilité pour comprendre un parcours.

Après cette phase d’analyse comme tout bon designer, il vous faudra ouvrir votre logiciel de conception, mais avant, il va falloir ajouter un autre détail: Rédiger les User Stories.

Pfff écrire encore !!!

Sachant que les designers ont majoritairement des soucis avec l’orthographe, cette étape est moins “fun”, mais très essentielle pour la conception de l’interface. Il s’agit ici de rédiger tous les détails sur le parcours d’une fonctionnalité, le flow, les interactions les entêtes des tables, les options etc… Ce parcours est généralement accompagné d’un schéma de user flow. L’analyse c’est okay, la rédaction des user stories aussi, donc passons à la conception de l’interface.

Pas trop vite! Cette étape comporte plusieurs sous étapes que je vais vous expliquer dans un prochain article.