“Le télétravail m’a permis de passer de SFEIR Paris à SFEIR Nantes !”

SFEIRCode
SFEIRCode
Feb 10 · 5 min read
Image for post
Image for post

Evan Lioman, développeur front-end chez SFEIR est en mission chez un assureur français. Un de ses principaux objectifs est de mettre en place les bases de l’architecture front sur le projet.

Ce fan de vélo est soucieux de son impact environnemental.

Le télétravail lui a permis d’envisager un nouveau mode de vie, plus respectueux de la nature.

Aujourd’hui il a déménagé de Paris à Nantes, où il travaille à distance chez SFEIR Nantes pour son projet parisien.

Dans cet article vous découvrirez les enjeux de sa mission sur l’aspect technique et l’évolution de ses habitudes de vie sur le plan perso.

🙋‍♂️ Peux-tu te présenter ?

“Je suis passionné de développement web, de programmation fonctionnelle et de visualisation de données.

Sur le plan perso, j’aime me déplacer à vélo, et suis sensibilisé, voire angoissé par les enjeux climatiques qui pèsent sur notre société.”

🎯 Peux-tu nous parler de ta mission ?

“Je suis en mission chez un assureur français, pour les particuliers et professionnels.

J’ai rejoint le projet fin janvier 2019. Les développements avaient commencé depuis à peine quelques mois, mais le projet était déjà en phase d’étude depuis 1 an.”

⚙️ Peux-tu nous parler du contexte de la mission ?

“J’interviens en tant que développeur et Lead Front sur l’application X. Elle a pour but de centraliser la tarification et la souscription de plusieurs produits de mon client.

Nous avons commencé par intégrer une assurance emprunteur, qui est maintenant en production. J’ai ensuite enchaîné, avec une partie de l’équipe sur l’intégration de l’offre de plan d’épargne retraite, tandis que l’autre partie intègre, en parallèle, un produit de prévoyance individuelle.”

🔎 Quel est ton rôle dans ce projet ? Ton expertise ?

“J’ai mis en place les bases de l’architecture front sur le projet.
Je m’assure du maintien de la qualité technique du projet.
Je conseille également mon client sur les enjeux d’UI/UX.”

🛠 Quels technos, framework et outils utilises-tu ?

“On utilise Typescript avec Angular et un magasin de données NgRX.
On a une architecture orientée composant. Pour chaque page de l’application, on retrouve :

  • un “smart” composant qui récupère les données, les transmet à la vue, et propage des actions,
  • un composant de “vue” qui ne s’occupe que de l’interface graphique.

Ce découpage nous permet de décorréler complètement la gestion des données, du rendu graphique. Toutes les pages sont ajoutées dans notre Storybook et remplies avec des données mockées.

Côté outillage, nous avons :

  • prettier, un formateur de code exécuté à chaque sauvegarde de fichier,
  • tslint, avec en plus des règles codelyzer, rxjs-tslint-rules et personnalisés pour, par exemple, ne pas faire d’import avec un path relatif,
  • stylelint, avec notamment un ordre de propriétés css imposés,
  • schematics, personnalisés à l’architecture du projet,
  • jest, pour les tests unitaires,
  • cypress, pour les tests end to end.

Nous étudions également l’opportunité de générer des tests unitaires de manière assistée avec Ponicode.

Côté backend, c’est une API REST en java springboot, avec une approche micro-service sur certains domaines applicatifs. La base de données est en PostgreSQL.”

🏠 Qu’est-ce que le télétravail a changé pour toi ?

“Comme pour beaucoup, le télétravail m’a permis de dégager du temps.

Il a été investi dans le sommeil et le ralentissement de mon train de vie. J’ai pu aussi participer plus sereinement au challenge Advent of Code en Décembre 2020.

Le télétravail me permet également de coder au calme, seul avec la présence apaisante de mes 2 chats. C’est un luxe que bien des parents n’ont pas connu lors du premier confinement.

Mais pour avoir de bonnes conditions de travail, il faut un minimum de matériel :

  • un bureau dédié,
  • un fauteuil de travail adapté,
  • un clavier / souris ergonomique,
  • un grand écran,
  • une connexion internet stable.

S’il on veut durer dans le temps, ce sont des éléments essentiels. Il ne faut pas céder à la tentation de coder avachi sur son canapé. J’ai tenu 2 semaines comme ça.
En revanche, n’ayant plus à me déplacer chez le client, ma pratique du vélo a fortement chuté, et mon activité physique avec.”

🌳 Tu as changé d’agence en cours de mission, raconte-nous pourquoi ?

“Mon épouse a toujours voulu vivre à la campagne, pour sa tranquillité, son air pur et la possibilité d’avoir son propre cheval à domicile.

De mon côté, j’aspirais à une vie plus respectueuse de l’environnement quant à la gestion de nos déchets et de notre consommation alimentaire.

J’ai vu, dans la création de SFEIR Nantes, l’opportunité de réaliser ce mode de vie un peu antinomique : isolé, mais proche de tout.

Grâce au temps dégagé par le premier confinement, elle a pu rechercher des maisons aux alentours de Nantes, tandis que je filtrais ses découvertes avec un cahier des charges contraignant :

  • au moins 1 hectare de terrain pouvant accueillir un cheval,
  • pas de vis à vis ou de voisin trop proche, donc pas dans un lotissement,
  • à une distance raisonnable de Nantes : être au centre de Nantes en 50min sans utiliser de voiture,
  • dans un budget restreint.

C’est en trouvant le bien de nos rêves que nous avons déclenché ce changement d’agence.”

🐔 Qu’est-ce que la vie à Nantes t’apporte au quotidien ?

Image for post
Image for post

“Au quotidien, je ne suis pas à Nantes, mais toujours en télétravail. Je profite du calme, j’écoute le champ des oiseaux et ramasse les œufs de mes poules.

J’ai troqué ma vue sur tout Paris contre celle sur la campagne, et un bout de Loire.

Ma gestion des déchets a beaucoup évolué : tous mes déchets organiques vont au compostage ou aux poules, le verre et le plastique vont au recyclage, ce qui a réduit nos ordures ménagères à un sac de 20L pour 2 semaines et 2 personnes.

Il y a beaucoup d’améliorations, de travaux et d’entretien à faire, tant sur le terrain qu’à l’intérieur de la maison.

Avec l’arrivée des beaux jours, nous avons aussi un projet de potager.

Et pour le cheval… c’est pas pour tout de suite, mais le potentiel est là.”

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Nous espérons qu’il vous a plu, si c’est le cas, n’hésitez pas à mettre un petit “clap” pour soutenir notre Sfeirien.

Vous voulez en savoir plus sur SFEIR ?

Voici notre site internet : https://sfeir.com/fr

Et nos offres d’emplois : https://jobs.lever.co/sfeir

CodeShake

Learnings and insights from SFEIR community.

SFEIRCode

Written by

SFEIRCode

Code with passion. Our goal is to help developers and technologies to reach their full potential #SFEIRCode FrontEnd / BackEnd / Mobile / Cloud / Data / DevOps

CodeShake

CodeShake

Learnings and insights from SFEIR community.

SFEIRCode

Written by

SFEIRCode

Code with passion. Our goal is to help developers and technologies to reach their full potential #SFEIRCode FrontEnd / BackEnd / Mobile / Cloud / Data / DevOps

CodeShake

CodeShake

Learnings and insights from SFEIR community.

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store