Erreur disque

On les voit comment, on fait quoi?

Pascal Kotté
Jan 18 · 6 min read
  1. Prévention
  2. Détection
  3. Correction

1. Première mesure de prévention!

Sauvegarder!

Tout le monde sait que c’est une nécessité, mais très peu de personnes mettent en oeuvre les opérations nécessaires. Dans le moins pire, le client me donne un disque externe avec des fichiers qui ont 30 jours. Evidemment, tous les derniers fichiers réalisés ou modifiés le dernier mois, sont perdus… La Loi de Murphy implique que ton disque va te lâcher la veille de la sauvegarde mensuelle suivante, pas le lendemain…

Récupération de disques, c’est “pile ou face”, et avec les nouveaux disques SSD, c’est plus souvent ‘bad’ que ‘good’… Récupérer un disque abîmé, c’est 3 à 6h de travail, ou plus, et sans garantie, soit 500 à 1200 CHF, et un disque de sauvegarde, c’est 50 CHF… Sa mise en place assistée si besoin, 1h, 80CHF?… Si tu viens le 2nd samedi du mois, à Pully, c’est gratuit: intergen.ch

Les conséquences, sous-estimées…

Le disque dur est la seule pièce d’un ordinateur qui va contenir nos données. Or donc, la perte d’un disque implique la perte de nos données:

  • Photos, musique, vidéos?
  • fichiers courriers, documents divers!
  • “Je n’ai rien de vital, c’est pas grave” me disent les clients, et quand ils perdent tous leurs contacts Outlook, et la totalité des messages emails archivés en local, ils réalisent que si, ils avaient des trucs importants, très importants à sauvegarder!
  • Je voudrais récupérer tous mes favoris, car cela fait 5 ans que je les gère avec précautions”… Dommage!

Mais aussi :

  • “L’application X et Y, ah non, je n’ai pas les supports de réinstallation. Non je ne sais plus où se trouve le numéro de la licence”… Et je fais quoi, je les pirate?
  • “Comment puis-je réinstaller Windows sur le disque de remplacement qui est vierge? J’ai pas eu les CD avec mon PC…” C’est avant la panne que tu peux faire ta clef usb ou générer tes DVD de réparation/récupération en cas de coup dur. Plus qu’à utiliser un des miens, pas si grave.
  • Il faut me réinstaller toutes les applications que j’avais installées, depuis 10 ans…” D’accord: Vous en avez la liste? Les sources (installeurs ou package d’installation)?

Le Cloud c’est bien utile…

Avec des clients Windows 10 qui disposent tous d’un OneDrive de 5 GB ou plus, inutilisé. C’est bien dommage de s’en priver. De même, que ce soit avec Firefox ou Chrome, il est possible de sauvegarder ses favoris. De nombreuses solutions sont disponibles, nous contacter: http://callme.kotte.net

Car il est possible d’assurer une sauvegarde “à la volée” de tous les documents et les données importantes. Il faut juste prendre conscience des flux d’informations vitales (nécessaires), importantes, utiles ou futiles, et de prendre les mesures nécessaires pour s’assurer d’en conserver au moins 3 exemplaires, pour les plus importantes.

Il peut aussi arriver à Microsoft ou Google de perdre vos données, mais c’est bien moins probable que toi, de perdre ton disque dur, même si tu as une sauvegarde sur un disque externe. Le voleur, ou le feu, n’exclura pas de faire disparaître ta sauvegarde.

Tes photos, ne sont-elles pas précieuses? Un album photo papier est une bonne sauvegarde, mais pas facilement dupliquable. Dommage de ne pas dupliquer des copies d’albums photos électroniques alors que cela est tellement plus accessibles.

2. Est-ce que mon disque va bien?

Ouvrir l’observateur des événements et filtrer dans les messages systèmes sur la (ou les) source(s) ‘disk’ et/ou ‘Disk’:

ouvrir l’observateur des événements et filtrer dans les messages systèmes sur la (ou les) source(s) ‘disk’ et/ou ‘Disk’
ouvrir l’observateur des événements et filtrer dans les messages systèmes sur la (ou les) source(s) ‘disk’ et/ou ‘Disk’
Lancer “event” ou “Observateur d’événements” et filtrer

Et en règle générale, il n’y aura aucun message. C’est que les disques vont bien, ou du moins, que Windows n’a pas détecté de problèmes.

Si des erreurs apparaissent, à moins de s’ajouter un outil d’alerte, il n’y aura pas d’avertissement par Windows. Et c’est bien dommage, voir irresponsable de la part de Microsoft, mais Ubuntu, pas mieux!

Image for post
Image for post

Parfois, on peut attraper une erreur comme celle-ci contre. Le plus fréquent sur un disque, qu’il soit mécanique (HDD) ou SSD, est un bloc défectueux. Et dans ce cas, il est judicieux de surveiller ces messages… Windows va gérer les blocs défectueux et les relocaliser à un autre endroit. Les blocs seront marqués.

Il est alors important de vérifier si la maladie est “fixée”, ou bien si elle évolue, comme un cancer. On faire avec chkdsk, mais j’utilise aussi un checker gratuit et plus visuel pour faire cela: Partition Assistant de AOMEI:

En sélectionnant le disque concerné, on effectue un “Test de surface du disque”, alors on peut comptabiliser le nombre de blocs défectueux (Secteurs) à droite ci-dessous (vide sur cet écran).

Image for post
Image for post
C’est avec ce type d’outil que tu réalises que ton disque SSD va 6 fois plus vite, ou plus, que le disque HDD (mécanique): 30mn au lieu de 3h!

Et on recommence le lendemain, puis 1 semaine après, puis 1 mois après, puis tous les 2 ou 3 mois, si le nombre de blocs reste stable. Si le nombre de blocs défectueux augmente toutes les semaines, c’est mauvais signe, et il faut vérifier toutes les semaines. Si c’est tous les jours! Tu as un backup j’espère? Il est temps de remplacer ce disque s’il comprend des éléments critiques, pour l’affecter à du stockage annexe moins critique, ou une 4-ème sauvegarde…

Comment je fais pour trouver le disque concernée par l’erreur?

\Device\Harddisk1\DR2 ne va pas être très explicite, et il faudra se doter d’un outil pour identifier quels sont les partitions et disques impliqués: Avec WinObj par exemple (merci Malekal).

WinObj de Sysinternals permet d’explorer les objets systèmes déclarés dans Windows, avec leurs identifications Windows.
WinObj de Sysinternals permet d’explorer les objets systèmes déclarés dans Windows, avec leurs identifications Windows.
WinObj et aller dans ‘Device’ et le Harddisk<n> correspondant à l’erreur. <n> étant le disque. On peut ensuite identifier la partition concernée.
Image for post
Image for post

Car bien évidemment, le nom “interne” de Windows, n’est pas la désignation “externe” présentée à l’usager.

C’est pas toujours facile aussi de savoir de quelle partition il s’agit car en interne, Windows compte depuis ‘0’ et vers l’usager ‘externe’ il affiche en débutant à ‘1’… Mais pour le moment, c’est le disque entier que nous devons surveiller, et pas ses partitions.

3. Corrections

Windows va corriger tout seul. Les blocs défectueux sont marqués ‘bad’ et le contenu déplacé sur d’autres blocs.

Il sera aussi important de lancer un check disk (voir ci-après).

Si les blocs défectueux se stabilisent et ne s’étendent pas, cela n’est pas nécessairement un grave problème. Mais cela vaut la peine de choisir l’option prudence.

Comme souvent, un excellent article sur ce sujet par Malekal:

Voir aussi: https://www.malekal.com/erreurs-disque-detecter-resoudre/

Si tout cela est bien compliqué pour toi, tu nous appelles, http://call.kotte.net

Voir aussi —

Conseillers Numériques Suisses Romands

Le réseau des experts indépendants du digital pour des…

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch

Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore

Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store