Comment écouter un podcast ? Outils et organisation

Matthieu Stefani
Jan 18, 2019 · 4 min read

Depuis que j’ai lancé mon podcast Génération Do It Yourself, je réalise qu’un grand nombre de personnes ne sait pas (encore) comment consommer ce média pourtant en pleine effervescence.

Cela peut paraître anodin, mais la consommation d’un podcast dans les règles de l’art, avec une qualité d’écoute optimale, c’est surtout une question de bonne plateforme et d’état d’esprit .

Que ce soit d’un point de vue technique (quelle application, quel site?) ou d’un point de vue timing (à la salle de gym ? en voiture ? dans les transports ?), voici la démarche que je vous conseille de suivre :

1. Techniquement

  • Sur iPhone ou iPad:

Tous les appareils Apple ont une application “Podcast” pré-enregistrée. Si ce n’est pas le cas:

1# Clique sur ce lien ou bien va dans l’app store et recherche “Podcast”

2# Recherche le nom ou la catégorie du podcast qui t’intéresse (par exemple “Génération Do It Yourself”)

3# Clique sur “s’abonner” pour être tenu informé(e) des prochains épisodes par des notifications.

N’hésite pas à cliquer ici pour t’abonner à Génération Do It Yourself, si ce n’est pas déjà fait ;)

  • Sur Android :

Il n’y a pas d’application native pré-installée. Je recommande de télécharger Google Podcast ou bien Pocket Cast.

Ensuite il reste à suivre les même démarches 2 et 3 ci dessus pour apple.

2. Pratiquement

Un podcast long, c’est comme un bon roman : ça ne se lit pas d’une traite !

Si l’on veut vraiment tirer profit de ce format de contenu, une bonne organisation et un cadre spatio-temporel adéquat sont primordiaux.

Personnellement, je m’organise de la manière suivante :

1# Je m’abonne à mes podcasts préférés pour être notifié dès qu’un nouvel épisode sort.

2# Je le télécharge dans ma liste de lecture pour pouvoir l’écouter en mode offline.

3# J’entame l’écoute, je stoppe, je reprends, tout cela en fonction de la durée du podcast et du temps dont je dispose dans ma journée. Trajet bureau-maison, tâches ménagères… tous les prétextes sont bons !

C’est toute l’intelligence de ce format : il n’a besoin que d’oreilles disponibles, il s’accorde donc parfaitement avec la majorité de vos activités routinières. Le trajet du matin en voiture ou en transport, la pause déj’, la séance de sport, le moment de calme avant d’aller se coucher, ou encore le voyage en avion, pour n’en citer que quelques exemples.

C’est donc le meilleur format pour non seulement apprendre de nouvelles choses, mais aussi s’enrichir, sans être accaparé par un écran qui prend toute l’attention disponible, que ce soit avec du texte ou de la vidéo.

L’écoute de façon libre, par portions, permet d’assimiler le contenu de chaque partie indépendamment, de prendre le temps de l’analyser et de t’accorder des petits moments qui n’appartiennent qu’à toi.

Maintenant que tu es incollable sur le sujet, il ne te reste plus qu’à :

  • T’abonner aux meilleurs podcasts français ici et : un vrai régal !
  • Lancer ton propre podcast, pourquoi pas ? Lis ce post, et n’hésites pas à me contacter.
  • T’abonner à mes comptes Facebook, Twitter, Instagram et suivre toutes l’actualité de CosaVostra sur Medium !

Bonus pour les petits curieux

On te bombarde sans arrêt de podcasts par ci, podcasting par là, mais finalement d’où vient ce mot ? Quelle est sa vraie signification ?

En gros, il y a 3 origines principales du mot “podcast” :

1# Le mot anglophone “Podcast” tel que nous l’utilisons en France est une combinaison de “iPod”, le célèbre baladeur de la marque Apple et du mot “broadcast” qui signifie “diffusion”.

L’apparition du mot “Podcast” ne remonte pas à si longtemps que ça, vu qu’il est né quelques années après l’explosion de la bulle internet, précisément 4 ans après, en 2004.

C’est un journaliste de la BBC qui l’a créé pour désigner « Enregistrement numérique d’un programme de radio ou assimilé, disponible sur Internet pour un téléchargement vers un lecteur audio personnel ». On est bien d’accord, “Podcast” sonne beaucoup mieux !

2# Au Canada on utilise surtout la traduction française littérale, ce qui donne “baladodiffusion”.

3# Et en Suisse, c’est un mélange des deux et ça donne “podiffusion” où le terme “pod” signifie “Program On Demand”.

Assez parlé. Maintenant, à vous de vous concocter un bon menu de podcasts, selon vos goûts et votre humeur. N’hésitez pas à me le partager.

CosaVostra Stories

Digital agency - Paris, Bordeaux, London, Tunis

CosaVostra Stories

Digital agency - Paris, Bordeaux, London, Tunis

Matthieu Stefani

Written by

French. Entrepreneur. Founder @CosaVostra, Podcast Host @GenDoItYourself, and more. Discover our latest episode on gdiy.fr !

CosaVostra Stories

Digital agency - Paris, Bordeaux, London, Tunis