Au nom du rose : la couleur dans le design sportif

Par Charles Emmanuel Dubarry de la Salle

Dans le sport, le design est fondamental.

Il est en effet la pièce maîtresse de l’identité d’un club et donc la base essentielle de sa reconnaissance. Il permet aux fans de s’identifier et est souvent la cause de rixe entre la direction d’un club et ses supporters.

Combien de fois n’a-t-on pas vu des manifestations de supporters s’opposant à un changement d’insigne, de maillot ou de stade ? Lorsqu’il en vient à la composition du maillot, toutes les couleurs ne sont pas logées à la même enseigne. D’un point de vue purement stylistique, il est souvent entendu que les maillots d’Arsenal, du FC Barcelone, du PSG et de l’Ajax sont parmi les plus beaux de la planète foot.

Équipe d’Arsenal
Équipe du PSG
Équipe de l’Ajax

Un point commun? Ils sont tous composé de blanc, de rouge et/ou de bleu. Parmi toutes les couleurs composant un maillot, le rose est de loin la moins aimée. Elle valut à Didier Deschamps d’être viré de la Juventus lorsqu’il déclara, commentant le nouveau maillot, que dans son pays, se sont les femmes ou les homosexuels qui jouent en rose.

Au palmarès des maillots ratés, le rose tient évidemment la première place : voyez donc le maillot d’Evian Thonon Gaillard.

À mon avis, cette couleur ne convient en aucun cas à une équipe sport.

Alors que le rouge peut évoquer la passion, le bleu la loyauté, le rose lui, ne réfère à aucune valeur partagée par les sports collectifs. Pour qu’un maillot soit réussi, il faut avant tout que les couleurs qui le compose évoquent des valeurs en lien avec le sport pour lesquelles elles sont utilisées. Ce qui permet évidemment de créer des attaches avec les fans et ainsi les faire vibrer. De plus, il faut que le design du maillot soit fidèle à l’histoire et la tradition du club afin de ne pas s’aliéner les supporters historiques. Le stade français fut le premier à innover dans le rugby avec un maillot rose, et depuis, cette image lui colle à la peau et lui porte toujours préjudice.

Messieurs les dirigeants, s’il vous plaît, ne sacrifiez la beauté et l’historique des maillots de vos clubs sur l’autel du coup du pub et du buzz.

Like what you read? Give MAD MOOK a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.