Accélérateur de Startup : Le Kanban

Une startup, vue de l’extérieur, c’est souvent perçu comme un endroit motivant, ou tout le monde travaille ensemble vers une vision commune, ou on joue au ping-pong à chaque pause. Un monde merveilleux ou toute l’équipe travaille en harmonie et dans le respect de l’autre et des clients. Loin de l’ennui et de la politique des entreprises traditionnelles.

Vu de l’intérieur, ça fait plutôt penser à une caserne de pompiers dopés au RedBul qui éteignent des feux toutes la journée et n’ont pas une minute à eux.

Bon d’accord, j’exagère mais avouez que parfois, on en est pas très loin. Comme toujours la vérité se situe plus au milieu que dans les extrêmes. Mais comment peut-on faire pour ne pas se retrouver en mode “crise” en permanence ?

Les différentes approches Agiles telles que Scrum, XP ou encore Kanban pour n’en citer que quelques unes, sont généralement un bon point de départ. Dans cet article, concentrons nous sur les bases de Kanban, approche utilisée notamment chez Spotify.


Visualisez votre travail en cours

L’idée est assez simple, vous avez une liste de choses à faire, une liste de
choses sur lesquelles vous êtes en train de travailler et une liste de choses
terminées. Vous pouvez alors simplement visualiser ces listes sur un tableau.

Kanban simple à trois colonnes

Vous pouvez également avoir des étapes un peu plus complexes dans votre processus. Il peut-être intéressant de lister toutes vos étapes de la sorte afin de voir où sont les “bottlenecks”. Si les tâches ont tendances à s’accumuler dans une étape, alors vous avez identifié un potentiel “bottleneck”.

Représenter toutes les étapes de votre processus permet de détecter des bottlenecks éventuels

On utilise généralement de bons vieux post-its pour visualiser ce genre de
choses mais d’autres préfèrent des outils en ligne. De préférence, écrivez de manière lisible, avec un feutre noir pour permettre à tout le monde de pouvoir lire de loin.

Vous pouvez également y ajouter plus d’information, qui travaille sur quelle
tâche, depuis combien de jours vous travaillez dessus etc..

Ajoutez toute information pertinente pour votre équipe sur les différentes tâches

Les avantages:

  • Permet à tout le monde de savoir ou en sont les différentes tâches, qui travaille sur quoi et à quelle vitesse les choses avances et ce qu’il reste à faire
  • Accessible à tous, y compris aux stakeholders n’étant pas dans le day-to-day

Maintenez votre Kanban board à jour

Kanban est inspiré du Lean Manufacturing. Un des points particuliers qui nous intéresse ici est plus particulièrement le concept de “single piece flow”.

L’idée est assez simple: le but ultime d’une équipe Lean est de travailler sur une seule chose à la fois. C’est-à-dire qu’une fois qu’une tâche est décidée comme prioritaire, toute l’équipe s’y attelle en même temps jusqu’à ce qu’elle soit terminée avant de passer à la priorité suivante.

Attention, c’est un objectif, un but a atteindre, on est bien d’accord que ce n’est pas toujours possible mais une équipe Lean se doit de tendre vers cette approche. Votre objectif est d’avoir le moins possible de choses en cours et le plus possible de choses terminées, vous devez limiter votre “WIP” (work in progress).

Stop starting. Start finishing. — A very wise person

Choisissez un moment pour faire le point régulièrement sur l’état de votre Kanban. Organisez un meeting très court tous les jours ou 2–3 fois par semaine où chacun explique aux autres membres de l’équipe où il en est et si il a besoin d’aide pour compléter sa tâche en cours.


Prenez le temps de vous améliorer

Un des autres grands concepts du Lean et présent dans Kanban est l’amélioration continue. Il existe différentes manière de l’approcher mais si on s’en réfère aux approches “Agiles”, la variante la plus utilisée est la rétrospective.

Elle permet à l’équipe de revenir sur une période de temps donnée et de se concentrer sur:
- Les choses qui se sont bien passées, qui ont aidé l’équipe à progresser
- Les choses qui se sont mal passées, qui ont freiné l’équipe

L’idée n’est pas de régler ses comptes mais bien de permettre à l’équipe de sortir le nez du guidon pour éviter de refaire les même erreurs. Cette rétrospective peut-être organisée à intervals réguliers, toutes les 2 semaines, tous les mois, selon votre rythme.



Cet article sur les méthodologies pour Startup été rédigé par l’un(e) des coachs qui accompagnent les start-ups de NEST’up, un programme d’accélération de 12 semaines développé par Creative Wallonia Engine, en Belgique.

+ d’infos: engine-cw.be

La prochaine session d’accélération de NEST’up aura lieu à Charleroi du 26 septembre au 16 décembre 2016. Vous avez jusqu’au 4 septembre pour rentrer votre candidature: http://www.nestup.be/apply

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Marc Lainez’s story.