Poème


“Qu’il vive”

Alan Aurmont
Apr 6, 2016 · 1 min read

(extrait, Les matinaux, René Char, 1950)

Dans mon pays, on ne questionne pas un homme ému.
Il y a des feuilles, beaucoup de feuilles sur les arbres de mon pays.
Les branches sont libres de n’avoir pas de fruits.
Dans mon pays, on remercie.


“Les inconnus”

(Alan Aurmont, 2016)

Dans mon pays, les inconnus ne se cachent pas derrière de faux sourires et peu sincères “comment ça va”.
Ils sont trop réticents à haïr, mais ont toujours hâte d’aimer, même si on vole leur baklava.
Les pommes et les bananes de mon pays sont pures comme si on les avait apportées du Jardin d’Éden.
Le ver souriant est toujours vivant dans la pomme sans contaminants qui peuvent nuire à l’abdomen.
Dans mon pays, les inconnus sont comme des enfants: purs et innocents.

Creative Writing

Creative writing by Alan Aurmont

Alan Aurmont

Written by

Photographer | http://aurmont.com

Creative Writing

Creative writing by Alan Aurmont

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade