Comment avoir une envie (jusqu’à en avoir les yeux jaunes) peut t’aider à mieux communiquer

Quand ça presse!

Il y a de cela quelques années…

(Ça commence toujours bien une histoire)

J’étais partie au Mexique, à Chetumal (une ville vraiment pas touristique) pour un stage.

À mon arrivée sur place, j’ai mon tout premier vrai choc culturel.

Je pensais me débrouiller en espagnol.

(Ce n’était visiblement pas le cas)

Et rares sont ceux qui parle autre chose que l’espagnol, ce n’est pas une ville habituée d’avoir des touristes.

Et fallait que je trouve mon chemin vers une ONG, dans le sous-sol de… je ne sais toujours pas trop quoi…

Je peux te dire que je ne me sentais pas gros dans mes shorts ce jour-là !

Cependant…

Il y avait un soleil rayonnant.

30 et quelques degrés.

Une super journée que je me rappellerai toujours.

Après avoir arpenté plusieurs rues…

(J’avoue, j’étais comme qui dirait perdu…)

Et après 2–3 boissons rafraîchissantes !

Qui dit soleil, dit boisson rafraîchissante non ?

C’était inévitable…

J’ai pogné une envie de pisser….

Cherche…

Tourne en rond …

Le temps passe …

Pas moyen de trouver une toilette.

Ils ne font quand même pas ça dans la rue …?

J’interpelle le premier passant que je voie et la….

Horreur !

Je ne sais pas comment demander les toilettes en espagnol….

J’essaie l’anglais… le français… j’invente un mot en espagnol… (faut croire que : El Toileto, c’est ça…)

Je me mets à faire des signes.

Dieu soit loué, je suis un homme !

Car être une femme, je ne sais pas comment je m’y serais pris pour le mimer !

Tous s’est bien terminés, il m’a compris, est parti à rire, a dit quelque chose que je n’ai pas compris et m’a pointé la direction de la DÉLIVRANCE !

C’est officiel qu’il a parlé de moi à tous ceux qu’il connaissait, même ceux qu’il avait perdus de vus depuis longtemps !!

*Pour info, on dit « El baño». (Ça se prononce « elle bagno »)*

— — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

Cette histoire m’a appris 2 choses très importantes.

Connaître les mots essentiels, on s’en fout de savoir dire : je veux aller au centre-ville.

Il y a plus important !

Et deuxièmement, une image c’est universel.

Cette anecdote n’est pas un cas isolé.

Je suis certain que ça t’est déjà arrivé parler avec quelqu’un et de pas vous comprendre.

Même en parlant la même langue, tu ne comprends pas ce que la personne essaie de dire.

Ça l’arrive que tu parles avec quelqu’un, mais qu’a un moment donner tu réalises que vous ne parlez pas de la même chose !

Et quand ça arrive, tu fais quoi ?

La plupart du temps, tu prends un morceau de papier qui traîne et un crayon pour expliquer PLUS PRÉCISÉMENT de quoi tu parles.

Je le vois régulièrement autour de moi, c’est une méthode que l’on utilise de façon naturelle pour clarifier ses propos.

Ça permet à tout le monde d’utiliser le même langage.

C’est une des raisons pour laquelle le sketchnote est une méthode très efficace pour communiquer.

Un outil puissant pour se faire comprendre.

Je ne compte pas les fois où j’aurais aimé avoir un crayon et une feuille de papier lors de mon séjour au Mexique.

Dessiner nos idées aide également à bien comprendre nos propres idées.

Je te laisse sur ses paroles d’Einstein :

« Si tu n’es pas capable d’expliquer quelque chose de compliquer de manière simple, c’est que tu ne l’as pas assez bien compris. »

François

PS : La créativité c’est : réussir à clarifier ses idées, les coucher sur papier et faire de la place à de nouvelles idées.

Abonne-toi