Photo Collectif Cieux Ouverts, Ménil.info

La Flèche d’Or se reconstruit avec ses habitants

Située au 102bis rue de Bagnolet dans le 20e arrondissement de la Capitale, la Flèche d’Or ce n’est pas une histoire, mais des histoires.

Curiosity is Key(s)
Nov 22 · 4 min read

Aujourd’hui un peu décrépie certes mais authentique, sa façade cache un coeur de bâtiment âgé de 157 ans. A l’origine, en 1862, il abritait la gare de Charonne, l’une des stations du réseau de la Petite Couronne de Paris. Avec l’extension du métro et du RER, le gare fut fermée en 1934 et le bâtiment servit longtemps au Sernam, société française de transport de bagages et de colis, ancienne filiale de la SNCF.

Sa reconversion en salle de concert, que les habitants du quartier et les Parisiens gardent davantage en mémoire, date du milieu des années 1990. C’est alors qu’il a pris le nom de la Flèche d’Or. Très vite le lieu devient mythique. Il accueille des artistes de renom comme Pete Doherty et célèbre les débuts de Christine and the Queens. Mais après une première fermeture temporaire pour nuisance sonore en 2009, une fermeture définitive en 2016 et un projet de reprise échoué, le bâtiment reste à l’abandon.

C’est pour lui redonner vie que Keys Asset Management, entreprise d’investissement et de gestion immobilier, en a finalement fait l’acquisition il y a un peu plus d’un an.

Bâtir les fondements d’une nouvelle histoire

Atypique, moins spacieux que les immeubles qu’elle gère habituellement, le bâtiment ne peut pas accueillir des bureaux. Et ce n’est sans doute pas le souhait des riverains. Très vite, Keys AM y imagine donc un futur restaurant ou commerce de bouche. Car dans ce quartier mixte en croissance démographique, on compte presque 40 % moins de restaurants et de commerces que dans le reste du 20e arrondissement.

Mais pour en faire un lieu fréquenté et apprécié, et pour lui inventer une nouvelle histoire emblématique, le nouveau propriétaire a souhaité faire participer les habitants au cahier des charge du futur projet. Objectif : réfléchir à des activités satellitaires à fort impact pour le quartier, qui pourraient vivre autour du restaurant ou du commerce, dans le temps et l’espace, en créant une valeur d’usage et une valeur économique bien sûr.

Pour ce faire, il s’est entouré de Neorama, société spécialisée dans la concertation en matière d’innovation territoriale, et de Plateau Urbain, une coopérative d’urbanisme transitoire. Il s’est ainsi rapproché des associations, des artistes, des lieux d’accueil publics ou des restaurateurs du quartier. Et a invité les habitants à s’exprimer sur l’avenir de la Flèche d’Or.

Samedi 19 octobre lors du premier rendez-vous de réflexion avec le quartier.

Depuis le 15 octobre, tous peuvent ainsi apporter leur contribution via une plateforme ouverte en ligne. Et deux évènements ont déjà été organisés sur site pour recueillir les avis des résidents du quartier mais aussi leur permettre de réinvestir le lieu. Le samedi 19 octobre et le jeudi 14 novembre, des échanges et des ateliers participatifs de peinture et de graf, ont ainsi réunis quelque 200 habitants au total. Ils ont aussi permis de mettre à l’honneur des acteurs locaux, comme des artistes de l’Atelier du Passage, le graffeur Zenoyone et l’association pour un mode de vie plus sain et responsable La Maison SaJ’.

Exprimez-vous

Avec quelques 250 contributions déjà recueillies en un mois, la plateforme comme ces évènements ont permis de mettre en lumière la réelle volonté des riverains. « A l’image des années 2000, en faire un lieu de rencontres et d’interactions autour de la musique. Un thème musical pourrait être donné et les clients du resto viendraient avec leur morceaux préférés en lien avec ce thème pour les partager et les faire découvrir à d’autres », propose par exemple Edwyn 27 sur la plateforme en ligne. Quand Virginie, elle, imagine « en faire un véritable lieu de vie du quartier, accessible à. tous. Un endroit où l’on puisse échanger, boire un verre, manger, faire des ateliers, jardiner, … ». Et d’autres évoquent des expositions temporaires, des master class artistiques, des séances de yoga ou un jardin partagé.

Curiosity is Keys Instagram

Ensuite, il faudra d’ici début 2020 arrêter un projet, puis rénover l’endroit et choisir un exploitant adapté au futur lieu. Mais « l’idée serait donc d’en faire un lieu de restauration et d’animation local. Un lieu qui soit vivant pour le quartier. On ne veut pas faire un espace « bobo » qui n’attirerait qu’un public venu d’ailleurs dans Paris. On imagine plutôt une ambiance place de village, un endroit auquel les habitants et coutumiers du quartier s’identifieront », explique Charles Leplay, en charge des opérations de développement chez Keys AM.

Avis à tous les amoureux de la Flèche d’Or donc, vos contributions sont attendues ici.

Curiosity is Key(s)

Le groupe Keys Asset Management est curieux et s’intéresse à la ville, aux évolutions sociétales. il invite ses collaborateurs et partenaires à présenter leurs perspectives sur l’immobilier de demain et à lutter contre l’obsolescence de nos bâtiments.

Curiosity is Key(s)

Written by

Who said real estate wasn’t sexy?! Curiosity is key at Keys AM. This is our exploration journey.

Curiosity is Key(s)

Le groupe Keys Asset Management est curieux et s’intéresse à la ville, aux évolutions sociétales. il invite ses collaborateurs et partenaires à présenter leurs perspectives sur l’immobilier de demain et à lutter contre l’obsolescence de nos bâtiments.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade