Message d’un abstentionniste : foutez-nous la paix !

La France vient de découvrir le concept de l’abstention. Et depuis c’est la cabale médiatique. J’ai passé le début de la semaine à me faire insulter par des philosophes et des humoristes pendant qu’on m’appelait collabo sur les réseaux sociaux.

Parce que je n’ai pas voté, que je n’ai jamais voté et que je ne voterai jamais. Parce que je pense que le concept même d’élire un représentant est nocif pour la société, plus nocif encore que de voter FN.

Et pourtant j’ai toujours été sympathique envers les votants. Alors que pourtant je trouve ça assez bête de voter si vous voulez le fond de ma pensée. Mais le fond de cette pensée je vous l’ai épargné justement, par respect. Parce que chacun fait ce qu’il veut en son âme et conscience. Enfin ça c’était avant. Désormais ne pas voter vous vaut un traitement plus hostile que de voter FN. Le comble !

Personne n’est mort pour le droit de vote et encore moins pour un devoir de vote

Tout le monde répète en boucle cette idiotie. Je ne sais pas pourquoi.

Les gens sont morts pour la liberté et un régime plus juste que la monarchie. Ils ne sont pas morts pour le droit de voter pour le PS et l’UMP, cette fausse alternative. Est-ce que vous défendriez le droit de vote à la chinoise ? C’est à dire pour un parti unique ? Probablement pas. Et pourtant nous n’en sommes pas loin. On pourrait faire un seul parti allant de Valls à Juppé et ce parti virtuel aura toujours été au pouvoir sous la Ve république.

Je rappelle également que d’autres personnes sont mortes pour faire obstacle à l’extrême-droite. Celle que les votants rapprochent chaque jour du pouvoir. Ces gens là sont plutôt mort pour que vous ne votiez pas n’importe quoi justement.

Et même si les gens étaient morts pour ce droit de vote ?

Des tas de gens sont morts pour la monarchie aussi. Ça ne la rend pas désirable en 2015 pour autant.

Et si c’est un droit (non ça ne peut pas être un droit ET un devoir, par définition il faut choisir) alors j’ai le droit de ne pas l’exercer. J’ai le droit de me marier avec un homme et pourtant je n’ai nullement l’intention d’exercer ce droit. Je suis content pour ceux qui peuvent exercer ce droit et je défendrai leur droit à eux d’aller le faire.

L’élection est nocive car elle vous dépolitise

Aller élire un représentant n’est pas l’alpha et l’oméga du politique. Le politique dépasse très largement le simple cadre politicien.

Voici une liste non exhaustive des actes du quotidien qui ont plus d’impact que n’importe quel bulletin dans l’urne :

  • Manger de la viande
  • Acheter une voiture
  • Fumer et inciter à fumer
  • Ignorer les SDF
  • Accepter de parler de vague bleue marine au lieu de vague brune
  • Regarder les émissions de télé-réalité

Si demain vous arrêtez de manger de la viande, vous aurez plus d’impact politique que si vous votiez à chaque élection pendant 10 ans. Et inversement, à chaque fois que vous mangez de la viande vous avez plus d’impact politique que quand vous votez pour un représentant.

Le vote est une fausse excuse pour légitimer la paresse politique

Pour beaucoup de gens, aller déposer un bulletin dans l’urne est l’équivalent de donner à une œuvre de charité. Vous y allez une fois par an, vous donnez, vous vous sentez mieux et vous oubliez le sujet pendant un an.

Combien d’entre vous ont-ils lu la Constitution ? Connaissent la différence entre République et Démocratie ? Ont déjà pris le temps d’essayer de définir le mot Démocratie (essayez, vous serez surpris de voir à quel point c’est difficile).

Au final, élire un représentant chaque année a pour effet de vous dépolitiser. Vous ne pensez le politique que durant une campagne. Ce qui est probablement le PIRE moment et de loin. Car les personnes en campagne sont en conflit d’intérêts évident et sont obligées de mentir.

Qui était là pour débattre de la loi sur le renseignement cette année ? J’y ai vu justement beaucoup de ceux qu’on appelle les abstentionnistes.

Oui je peux me plaindre de la sphère politicienne sans voter

Déjà parce que le politique ne se résume pas à l’élection et ensuite parce que si je pense que c’est nocif je ne vais pas le faire juste pour avoir le droit de le critiquer.

Par exemple, je considère que le fast-food est mauvais. Ça ne sert à rien de me dire : tu as essayé Burger King ou KFC ? Mon problème ce n’est pas McDo, c’est le concept même du fast-food.

Non je ne vais pas m’investir dans un parti

Encore une autre réplique que l’on vous assène dès que vous défendez l’abstention. Pourquoi toi tu t’engages pas ? Encore une fois le politicien n’est pas le summum du politique. Mon action politique ne passe pas par une élection.

Ensuite parce que je n’ai pas le temps de tout faire. Pour la même raison : je ne fabrique pas mes chaussures et je n’ouvre pas mon restaurant. Ce qui ne m’empêche pas de me plaindre de certains restaurants.

Il se passerait quoi si tout le monde votait ?

Absolument rien. Qu’est-ce que ça changerait si 100% des gens votaient ? Toutes les régions seraient dirigées par le FN, le PS ou LR. Quelle différence ? Aucune.

Maintenant imaginez que 100% des gens s’abstenaient ? Ce serait une onde de choc phénoménale.

Les élections sont un piège. Libre à vous de continuer à tomber dedans. Je vous demande juste de nous laisser tranquille et de respecter notre choix comme nous respectons le votre.