Trop de contenus pour ma mémoire

Source : unsplash
Pourquoi avons-nous plus de mal à mémoriser aujourd’hui

Petite réponse aux deux épisodes du Streetcast La Voix de Guillaume (Guillaume Vendé) :

- 98. Mémorisation - La voix de Guillaume Vendé, sur Anchor :

- 99. Mémorisation (suite) :

Ça y est, je suis un vieux con ?

Ayant grandi dans les années 80/90 j’ai connu “la vie sans internet”.

Avant, nous n'avions pas accès à autant de sources de contenus que maintenant.
Prenons mon exemple : 
J'avais entre 3 et 5 jeux vidéos par an, quelques CD et DVD par an, etc. Je lisais aussi quelques magazines par mois.
Ces quelques contenus, je les consultais "en boucle", ce qui me permettait de bien les mémoriser.

Aujourd’hui, avec internet (que ce soit les vidéos, la musique, les podcasts, les actualités, etc.), je suis submergé de contenus, en continu, et j’ai le sentiment de toujours louper quelque chose, tout en étant toujours happé pour consommer le contenu suivant. Résultat je consomme souvent qu’une seule fois un contenu, pour rapidement passer au suivant, ce qui ne favorise pas sa mémorisation… 🤯

Ma “condition” de multipassionné/multipotentiel n’aide peut-être pas non plus à me concentrer sur un seul sujet à la fois…

Les sources de recommandations sont aussi maintenant beaucoup plus nombreuses, entre les différents réseaux sociaux, les podcasts, les fameux algorithmes (de YouTube par exemple). Difficile de s’arrêter. Auparavant nos sources étaient principalement limitées à notre entourage proche, la télévision, la radio, le disquaire, le libraire et les magazines.

Je ne dis pas pour autant que “c’était mieux avant”, ces dernières années grâce à internet j’ai pu découvrir un nombre incroyable de choses et de personnes auxquelles je n’aurais probablement pas eu accès auparavant.

Le plus difficile maintenant est de prendre du recul, de consommer plus consciemment, avec intention, plutôt que “boulimiquement” sans rien en tirer au final.

Et de consommer autant de choses n’aide pas non plus à créer soi-même du contenu. D’ailleurs je conseille vivement le podcast Votre Coach Web de Bertrand Soulier qui est une mine de motivation pour les créateurs de contenus.

Ce que j’essaye déjà, c’est de limiter ma consommation de contenus, afin de pouvoir prendre le temps de m’y attarder et de les "digérer".

Après avoir arrêté Facebook, depuis un an maintenant, aujourd’hui je réfléchis à tester une autre méthode, par exemple une journée sans écran / sans réseaux sociaux.

À lire cet excellent article de Kmeo Podcast, que j’ai partagé à Guillaume et dont il parle dans son épisode, qui propose d’analyser comment diminuer cette frustration :

Ressens-tu aussi cette frustration ?

Quelles sont tes méthodes pour améliorer ta manière de consommer des contenus et comment mieux les mémoriser ?


Cet article t’as plu ? Clique sur les 👏, partage-le et surtout commente-le 💬 pour me faire part de ton expérience.