Pourquoi et comment renverser le système bancaire mondial, pacifiquement, avec Bitcoin

Résumé : Bitcoin est une proposition d’alternative monétaire viable mais dont l’adoption par le grand public reste nécessaire afin de provoquer un changement véritable.


Cet article est une introduction qui se destine avant tout au grand public. Une étude personnelle approfondie reste requise pour bien comprendre et utiliser Bitcoin.
Pour la majorité des faits avancés ci-bas vous trouverez en notes (à droite) des références afin de les vérifier.


Pourquoi est-il urgent de se libérer du système monétaire actuel

Quelques faits:

  • L’argent que vous pensez posséder ne vous appartient pas
    90% de votre argent n’est que de l’intérêt d’emprunt déplacé entre vous, les autres ménages, les entreprises et les gouvernements.
  • Il vous est régulièrement soutiré, histoire de vous le rappeler
    Taxes et impôt sur le revenu font leur besogne, mais il arrivera bientôt que l’on vous prenne “votre” argent sans même crier gare. Ce qui s’est passé en Chypre risque de se reproduire bien assez tôt au niveau mondial.
    En finalité, un gouvernement n’est qu’une machine à profit, prétendant assurer votre sécurité tout en menaçant votre vie si vous ne collaborez pas (oui, on appelle aussi ça une mafia).
  • Il est totalement immatériel, n’étant basé sur rien d’autre que la confiance qu’on lui accorde
    Autrement dit, l’argent est une illusion massive sur laquelle tout le monde s’accorde.
  • Ces valeurs sont transférées d’ordinateurs à ordinateurs, et les gouvernements les espionnent à souhait
    Loin est le temps où l’on transportait des lingots d’or de banques en banques… de fait il est ridicule d’avoir encore peur de payer sur Internet, tout votre argent s’y trouve déjà techniquement, que vous le vouliez ou non.
  • Cet argent alimente un corporatisme écologiquement et humainement destructeur
    La quête du profit immédiat et les mesures totalitaires ont pour objectif de tenter de réduire l’impact de la “dette publique”.

Si vous avez la flemme d’étudier ces faits via les références placées en marge de chacun des faits ci-haut, prenez au moins 10 mn pour regarder cette vidéo d’une simplicité enfantine qui vous choquera :

http://youtu.be/ZE8xBzcLYRs

La solution préconisée par l’auteur de cette vidéo me semble personnellement bien naïve : davantage de pouvoir central ? Davantage de régulations coercitives ?

Qui rédigerait ces mesures administratives et utiliserait la violence nécessaire à leur application ?

Très certainement les mêmes qui aujourd’hui profitent des arrangements corporatistes en cours !

Révoltant ?

Alors pourquoi laissons-nous faire ?

Juste une question d’habitude

Source : http://rene.maltete.com/index.php/humour/majorite

Si tout continue à tourner ainsi c’est tout bêtement parce que nous sommes suffisamment nombreux pour y croire encore.

Parce que :

  • Les faits établis ci-haut ne sont pas vraiment abordés par les grands médias.
  • Ceux-ci préfèrent vous alarmer sur ce que vous ne pouvez changer directement (guerres, catastrophes écologiques, problèmes sociaux, etc.)
  • Pire encore, ils veulent vous divertir de manière à ce que vous ne preniez pas le temps d’y réfléchir posément.
  • Vous endetter vous semble alors normal, tout le monde le fait et les supermarchés sont encore pleins (mais pour combien de temps ?) et vous vous enchaînez bon gré mal gré à un emploi qui vous asphyxie petit à petit…

Ras-le-bol ? Que faire ?

Souvenez-vous, en 2010, Eric Cantona avait proposé à tout le monde de retirer son argent des banques, pour provoquer d’avance l’effondrement qui nous attend :

“Le système est bâti sur les banques donc il peut être détruit par les banques… Au lieu qu’il y ait 3 millions de gens dans les rues (…) ces 3 millions de gens vont à la banque et retirent leur argent et les banques s’écroulent. (…) Là, il y a une vraie menace, une vraie révolution.”

La campagne a fait un flop. Nous sommes trop fainéants, et anxieux, pour provoquer une action massive si brutale, qui, si elle était suivie, aurait pu de toute façon aboutir à une catastrophe planétaire…


Une révolution douce est-elle possible ?

Imaginez que vous vous mettiez d’accord avec quelques-uns de vos amis pour ne plus utiliser de monnaie officielle, mais pour échanger, par exemple, des coquillages, en retour de biens ou de services…


C’est un peu ce que proposent les SEL (Système d’Echange Local). Une belle idée, dont l’usage reste cependant régional et ne saurait aujourd’hui remplacer l’argent de manière internationale.

Imaginez maintenant que vous trouviez un moyen de créer (miner) des “coquillages numériques”, transférables via Internet, pour faciliter vos échanges avec vos amis.

Tout devient alors très intéressant :

  • Vous pouvez échanger des coquillages avec le monde entier ! En retour de n’importe quel service ou bien.
  • Tout comme le cash, les coquillages sont anonymes de base, il est quasi-impossible d’espionner l’usage que vous en faites. Indétectables par les services fiscaux, on ne pourra pas vous forcer à les donner (impôts) pour assassiner des civils étrangers et subventionner des corporations criminelles.
  • Plus besoin de se baser sur des organismes tiers comme les banques, vous êtes seul responsable de votre épargne.
  • Vos coquillages vous appartiennent, pour de vrai, ils ne proviennent pas d’un emprunt d’emprunt d’emprunt… on peut vous les voler si vous n’êtes pas prudents (tout comme on peut cambrioler votre maison), mais ceci est une autre histoire.
  • Les coquillages, même numériques, sont limités en nombre. Ils ont une valeur réelle, on ne peut se décider d’en générer d’avantage histoire de faire genre tout va bien quand on en a plus !
  • Et le système est très bien fichu. Il n’appartient à personne et tout le monde à la fois, il est incontrôlable, et améliorable à souhait !

Imaginez alors que de plus en plus de gens adhèrent à ce système d’échange de “coquillages numériques”, utilisant de moins en moins l’argent des banques.

Au lieu de retirer tout notre argent des banques d’un coup comme le suggérait Cantona, nous le ferions petit à petit, pour le remplacer par des coquillages.

Les commerces continueraient alors à tourner, les individus échangeant biens et services avec ces coquillages. Banques et organismes complices (gouvernements, corporations, etc.) en revanche s’effriteraient petit à petit, comme le château de cartes qu’ils sont…

La civilisation s’adapterait alors au nouveau système “coquillagesque”, en douceur, rendant l’ancien système obsolète.

Remplacez “coquillages” par Bitcoin.

Vous venez de comprendre les bases essentielles de la monnaie dite cryptographique et comment elle pourrait nous libérer sans tout faire péter.

Pourquoi Bitcoin pourrait être la solution ?

“Affamons les banques !”
Source : http://cryptoanarchy.com/store/index.php?route=product/product&product_id=110

Je le répète : l’argent que vous pensez avoir n’est pas réel !

Que ferez-vous lorsque :

  • par mesure d’austérité nationale vous serez amené à travailler de plus en plus pour un pouvoir d’achat réduit de jour en jour ?
  • vous devrez payer une baguette de pain en brouette de billets ?
  • votre compte en banque sera siphonné sans avertissement ?
  • le monde entier, affamé et révolté, s’acheminera vers une guerre civile totale ?

Le système actuel se casse la gueule.

Pour éviter de retomber dans l’âge de pierre, quel système de troc international, équitable et décentralisé pourrons-nous utiliser lorsque l’argent officiel sera mort ?

Bitcoin est une des nombreuses solutions proposée. Et une de celles qui acquièrent aujourd’hui de plus en plus de partisans :

  • Depuis octobre 2013, à Vancouver au Canada, vous trouverez les premiers ATM à Bitcoin.
  • En août 2013, le gouvernement allemand la reconnaît officiellement comme monnaie privée… et aimerait la taxer ! Ce qui est techniquement impossible en l’état, surtout que le protocole Bitcoin, totalement open-source, s’améliorera toujours pour rester libre et avoir une longueur d’avance sur les grosses structures centralisées.
  • En novembre 2013, un couple réalise l’exploit d’un tour du monde réglé uniquement avec Bitcoin.
  • De plus en plus de marques célèbres veulent ou commencent à utiliser Bitcoin. Exemples avec Heineken, Subway ou encore Virgin Galactic.
  • Dès octobre 2012 la Banque Centrale Européenne elle-même avait déclaré :
“Les devises virtuelles peuvent avoir un impact négatif sur la réputation des banques centrales si leur utilisation s’accroît considérablement.”

Une utilisation accrue ?…

Tout ne dépend donc que de VOUS.

Et quand je dis VOUS je parle des non-geeks, le “peuple” dans sa majorité, ceux qui ont à peine entendu parler de Bitcoin sans s’en être soucié jusque-là.

Mais aussi ceux qui en ont marre de ce système économique qui tourne en circuit fermé et auquel tout le monde participe par défaut !

Si vous ne voulez plus soutenir un système basé sur le mensonge et l’auto-destruction, vous ferez alors tout votre possible pour étudier cette alternative et considérer comment y contribuer.

Ce que vous pouvez faire

Source : http://www.nextnature.net/2013/10/the-bottom-up-bitcoin-revolution/
  1. Si vous comprenez l’anglais : essayez Bitcoin dès maintenant !
    Et soutenez une oeuvre caritative ce faisant.
  2. Informez-vous assidûment
    Faites vos propres recherches, il y a beaucoup à lire sur Bitcoin. Quelques notions de base à acquérir pas forcément évidentes (l’utilisation des wallets, les backup, etc.) mais qui deviennent naturelles avec l’usage.
  3. Aiguisez votre sens critique
    Bitcoin n’est pas parfait, le système actuel encore moins. Critiquez rationnellement les articles aveuglément pro-Bitcoin (oui oui, même celui-ci !). Mais gardez à l’esprit que l’objectif général des médias est de maintenir le statu quo par la peur, et avec des arguments sans fondements.
  4. Ignorez les taux de change de Bitcoin
    Il est ridicule de vouloir comparer une monnaie comme Bitcoin, basée sur un algorithme bien défini et transparent, aux devises excessivement inflationnaires que sont le dollar ou l’euro… basées sur… rien !!! Ne voyez pas Bitcoin comme un investissement spéculatif pour “se faire de la thune”, mais comme une expérience technologique capable de nous rendre plus libres sur le long terme.
  5. Parlez de Bitcoin autour de vous, provoquez le dialogue
    Vous serez étonnés du nombre de personnes n’ayant encore jamais entendu parler de Bitcoin ! Soyez prêts à répondre aux propos typiques de ceux qui ne sont pas renseignés… sans vous lancer non plus dans d’interminables débats…
  6. Demandez à payer en Bitcoin
    Et expliquez aux commerçants ce qu’ils ont à y gagner.
  7. Permettez d’être payé en Bitcoin
    Et offrez une réduction significative pour en encourager l’usage.
    ex. avec mes Lettres Privées et ma méthode de coaching de vie par e-mail.
  8. Rejoignez les communautés francophones
    Participez aux forums, suivez l’actualité, sur plusieurs sources, tranquillement, sans tomber dans l’obsession. Encouragez ainsi Bitcoin à se démocratiser.
  9. Imprimez le flyer que je vous ai préparé et diffusez-le partout !
    Donnez-le à vos amis, vos collègues, votre patron, votre épicier… collez-le sur les murs, que la sonnette d’alarme retentisse :

> Cliquez ici pour télécharger le flyer !


Le monde actuel s’effondre.

Le commencement est proche.

Comment y prendrez-vous part ?


Vous avez apprécié ce texte ?

Découvrez d’autres créations du même auteur sur son site : Damien Casoni.com