Coronavirus : les meilleurs formats et idées chez les médias en ligne 🦠

Les médias sont forcés de s’adapter et d’innover face à une actualité exceptionnelle, qui suscite un intérêt particulier chez les citoyens. On s’est dit que ça méritait un petit tour d’horizon des initiatives éditoriales, design et marketing.

Datagif
Datagif
Mar 20, 2020 · 10 min read
Image for post
Image for post

Cette liste sera mise à jour régulièrement, sauvegardez le lien !
N’hésitez pas à y contribuer via Twitter ou par mail : medias@datagif.fr ! On a sans doute raté plein de choses intéressantes…

Dernière mise à jour : 17 avril 2020

📈 Trackers

On sait que le virus avance de façon exponentielle, mais c’est quand même plus parlant avec des graphiques ou des illustrations…

  • Si vous avez une passion pour les mappemondes, le New York Times a toute une flopée de cartes mises à jour en continu pour suivre l’épidémie partout dans le monde.
  • Le Figaro aussi, avec la particularité d’utiliser des petites courbes très parlantes par pays.
  • Un tracker de la pandémie bien construit (24heures.ch)
  • Le NYT tracke tous les cas de coronavirus aux Etats-Unis en l’absence de données officielles, et archive les données en open-source

🔢 Data visualisations

La data visualisation se révèle indispensable pour vulgariser des phénomènes complexes et intangibles.

📷 Reportages et récits illustrés

Le “choc des images”, comme on dit…

⏱ Lives en temps réel

Avec un monde qui bascule littéralement d’heure en heure, les pages “live” des sites d’info n’ont presque jamais été autant sollicitées.

  • Le format “live” du Monde démontre toujours son efficacité, en facilitant à la fois le rattrapage de l’info et la participation des lecteurs (ce qui est toujours loin d’être la norme ailleurs).
  • Le flux “en direct” de Franceinfo continue d’être à la pointe de l’actu en temps réel… même si on se retrouve parfois noyés dans les interventions (souvent farfelues) des internautes.
  • La palme revient au New York Times qui cumule au moins 4 “lives” en continu depuis plusieurs semaines pour couvrir tous les aspects de la crise (et ils n’ont même pas l’air en surchauffe.) À noter : les lives du NYT sont mis à jour en continu mais dans une structure similaire à un article classique, pour privilégier le contexte plutôt que l’approche chronologique.
  • Le Guardian met en place un opt-in spécifique pour les notifications liées au coronavirus dans son application mobile

🧰 Guides pratiques

Comment centraliser les informations pratiques ? Certains médias ont particulièrement réfléchi au packaging de ces contenus.

Pendant ce temps, ne pas oublier que Google, Facebook, Spotify (et quasiment tous les autres réseaux sociaux) court-circuitent les médias en redirigeant vers des liens pratiques, souvent de sources officielles.

📬 Newsletters

Pratique pour rester informé sans lever le petit doigt, la newsletter est devenu le basique incontournable pour raconter l’évolution de l’épidémie.

  • Les médias anglo-saxons ont été très réactifs avec des newsletters “récap”, pour la plupart quotidiennes. On note les contorsions de chaque site d’info pour trouver un nom original : le New York Times (“Coronavirus Briefing”); le Washington Post (“Coronavirus Updates”); BuzzFeed News (“Outbreak Today” — le nom a été changé en cours de route, tellement la concurrence était forte…) Comme souvent, on apprécie beaucoup celle de Quartz pour son design, mais aussi son ton et ses angles décalés.
  • En France, Le Parisien est le premier à avoir proposé une newsletter (designée par Datagif), suivi par Le Figaro, Libération
  • La PQR n’est pas en reste : des points quotidiens sont aussi envoyés par La Montagne, Sud-Ouest ou Ouest-France. Nice-Matin se distingue avec une newsletter incarnée qui se concentre sur la quarantaine en Italie.
  • En Suisse, Heidi News a transformé sa newsletter Science en “Le Point Coronavirus”, pour profiter de sa base existante d’inscrits.
  • Society annonce une newsletter “des confiné.e.s” pour ne pas s’ennuyer chez soi.
  • Revus et corrigés crée une newsletter cinéphile quotidienne, avec de liens de visionnage
  • CNN lance une newsletter de fact-checking “Fact VS Fiction
  • “60 Millions de confinés” par 60 Millions de consommateurs, pour “l’actu conso à l’heure du confinement” (oui, oui)
  • La newsletter “Guide du confiné” par Le Parisien
  • France Culture lance une newsletter “Culture Maison

✅ Fact-checking

Il y a du travail pour débunker toutes les rumeurs qui circulent dans vos groupes WhatsApp familiaux.

Next : quid de WhatsApp et des messageries privées ?

💭 Dispositifs participatifs

Les sites d’info se montrent de plus en plus à l’écoute de leurs lecteurs en ces circonstances exceptionnelles — et c’est très bien comme ça.

✍️ Récits et séries éditoriales

Le coronavirus et le confinement généralisé qui l’accompagne sont évidemment une formidable matière littéraire, propice à nourrir de belles séries éditoriales.

📺 Recommandations culturelles

Tous les médias tentent aussi de nous aider à occuper notre temps de cerveau disponible.

  • Le P’tit Libé s’adapte au quotidien du coronavius, avec des idées pour s’occuper tous les jours.
  • At Home”, le guide tout-terrain du NYT à mi-chemin entre newsletter et page de tag
  • Le guide du NYT Magazine pour s’occuper à la maison comme un bon hipster

📹 Vidéos

Le format privilégié par bon nombre d’internautes, notamment sur les réseaux sociaux. Propice à une narration pédagogique et incarnée.

📱Réseaux sociaux

Autre canal important pour se tenir informé, au-delà de simplement relayer ses articles.

🎧 Podcasts

Se lancer dans un podcast dédié ? Certains l’ont fait… à moins que le podcast ne subisse de plein fouet l’arrêt du métro-boulot-dodo ?

🙏 Initiatives solidaires

Parce que la presse c’est aussi du lien social.

Next : collecter des dons pour des associations, comme le fait Facebook ?

💸 Marketing et accès au contenu

Face à l‘état d’urgence, certains médias adaptent leurs offres et (parfois) rendent honneur à leur mission d’utilité publique… Même si, on est d’accord, l’information a un coût…

  • De nombreux sites au modèle freemium, comme Le Monde ou Le Figaro, passent leurs articles les plus “utiles” en gratuit.
  • Les Jours offrent 7 jours de découverte pour découvrir ce fameux “Netflix du journalisme”, Ouest-France offre 2 mois d’abonnement numérique, Majelan 1 mois
  • L’Équipe (frappé de plein fouet par les annulations sportives) adapte ses offres et baisse ses prix en print et web. De même, Society et SoFoot adoptent une formule très avantageuse print + numérique de 6€ pour 3 mois.
  • Puisque vous ne pouvez plus vous rendre dans votre kiosque, le dernier n° de Vanity Fair est en téléchargement gratuit.
  • Le Washington Post envoie un mail exceptionnel à tous ses inscrits signé par le directeur de la rédac.
  • Comme à son habitude, le Guardian publie un manifeste et s’engage pour un traitement éditorial à la hauteur.
  • Certains médias rivalisent de messages civiques pour inciter les lecteurs à s’abonner, même quand les contenus sont en accès libre.
  • Le Figaro passe son appli de jeux en gratuit (parce qu’il ne faut pas oublier de se divertir).
  • Le Washington Post regroupe ses contenus gratuits dans une newsletter
  • BuzzFeed News affiche des messages de soutien partout sur son site

🗞 Et le print ?

Le papier, vecteur de lien social, n’est pas en reste.

Et quid du trop plein ?

Nous vivons un moment unique et inédit : on comprend bien que cela occupe une vaste partie de l’espace médiatique. Mais malgré une économie au point mort, le monde s’est-il réellement arrêté de tourner ? Attention à l’overdose et à l’info-anxiété généralisée… 🤯

  • On prédit que le next big thing chez les médias va rapidement être de proposer un échappatoire au coronavirus. On ne parle pas forcément d’un bouton “mute” pour oublier le coronavirus (qui serait bien pratique cela dit), mais on pressent une grosse opportunité éditoriale pour changer les idées des internautes…
  • Et peut-être qu’il serait plus productif pour les médias nationaux généralistes de s’allier, alors même qu’ils produisent tous sensiblement les mêmes contenus ? C’est ce que recommande Dan Gillmor dans un très bon post.

Update : on a trouvé quelques formats pour penser à autre chose !

Cette sélection ne se veut pas exhaustive mais nous la mettrons régulièrement à jour. Suivez-nous sur Twitter pour les évolutions, et n’hésitez pas à nous proposer de bonnes initiatives par mail : medias@datagif.fr 👋

📮 Et notre newsletter “Médias” reprend du service très bientôt…

Datagif

Making-of et réflexions

Datagif

Written by

Datagif

We do stuff on the Internet. Get our newsletter about media innovation at http://medias.datagif.fr 📬 Oh, and we are on Instagram: http://Instagram.com/datagif

Datagif

Datagif

Making-of et réflexions

Datagif

Written by

Datagif

We do stuff on the Internet. Get our newsletter about media innovation at http://medias.datagif.fr 📬 Oh, and we are on Instagram: http://Instagram.com/datagif

Datagif

Datagif

Making-of et réflexions

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store