Refonte de L’Imprévu — partie 1 : notre accompagnement stratégique

L’Imprévu ne repose pas sur un modèle d’abonnement classique. Il s’agit d’une adhésion à montant libre : chacun donne ce qu’il veut, pour la durée qu’il veut, et participe comme il veut au site. Il ne veut rien lire ? Ça arrive. Il veut tout lire, sur le site et par newsletter ? Parfait. Il veut également participer à des événements, des formations, échanger en direct avec les journalistes ? Sans problème. C’est ça, le nouvel Imprévu : un média qui repose sur la confiance. Mais comment sommes-nous arrivés à cette évidence ? C’est le parcours que nous avons mené ensemble, un parcours posé, réfléchi, construit, avec comme objectif d’être aussi bon sur le fond que sur la forme.

Datagif
Datagif
Mar 23, 2018 · 6 min read

Le business model qui place le lecteur au centre des préoccupations

Avant même d’imaginer les premières maquettes, s’est posée dans nos échanges avec L’imprévu une question essentielle : l’abonnement. Pierre en parle dans son post : tout payant, paywall, publicité… quelle est la formule idéale ? Notre rôle chez Datagif a été d’accompagner L’Imprévu dans cette réflexion cruciale. Nous avons ensemble pesé le pour et le contre de chaque modèle, à l’aide d’un benchmark conséquent, et nous sommes arrivés à la conclusion suivante : aucun ne correspondait au projet de L’Imprévu.

Les premières pistes de conception d’interface du futur Imprévu. Au centre : une piste abandonnée.

N’y voyez rien de pompeux. La réflexion a suivi un fil logique :

  • L’Imprévu n’écrit pas du contenu pour être verrouillé derrière un paywall et a également besoin de l’opportunité de rendre son contenu accessible au plus grand nombre

Cela semblait paradoxal, mais commençait à se dessiner dans nos esprits un modèle hybride alliant production journalistique et implication côté lecteur. Tout cela étant capable de déclencher des paiements.

Des signes assez forts indiquent qu’on ne fait pas fausse route. 13 % des abonnés à un média le sont uniquement pour le soutenir, sans spécialement le lire. Et surtout, il y a l’exemple du Guardian, qui a superbement réussi sa mutation, passant d’un abonnement à une adhésion. Et en creusant davantage, quelques médias ayant réussi cette mutation vers l’adhésion ont pu partager avec l’équipe quelques conseils et retours d’expérience très instructifs.

Les kits d’interface produits pour le développement du site

Créer un média qui repose sur la confiance : la clé du concept

Nous sommes en octobre 2017 et nous décidons alors d’axer notre réflexion sur l’adhésion : qu’est-ce que cela implique pour le lecteur ? Et pour les journalistes ? Ce modèle repose sur des valeurs de confiance, d’échange. Avec un classement du plus “cool” au plus “bullshit”, on a listé toutes nos idées. Spoiler alert : on a évidemment dégagé toute la partie bullshit. Désolé, vous n’aurez pas de DVD d’on ne sait quel film des années 2000 pour tout abonnement d’un an… En plus il n’y aura pas d’abonnement.

Première étape : le lecteur. Oubliez l’abonnement, bonjour le “lecteur-membre” : terme composé, que nous avons inventé pour L’Imprévu. C’est important de le distinguer et de l’impliquer en même temps. Le lecteur-membre peut donc :

  • participer à des cycles thématiques organisés par L’Imprévu. Des sortes de tables rondes, à public restreint, avec ou sans invité, pour un lectorat qui souhaite poursuivre le débat sur un sujet.

Voilà les trois piliers de base associés au statut de lecteur-membre. D’autres idées ont germé et viendront nourrir cela dans un but que vous aurez saisi : poursuivre la réflexion, dépasser le support de site web, interagir avec une équipe connectée.

Wireframing 🏗️

Le principe d’adhésion implique donc que l’ensemble du contenu soit accessible. C’est une démarche assumée par L’Imprévu : plutôt que de tout reposer sur de la frustration, nous avons trouvé plus judicieux de fonctionner sur une base de sympathie et d’adhésion globale au projet. Oui, L’Imprévu est indépendant, travaille dur pour produire du contenu de qualité, unique, non dupliqué, sur des sujets engagés.

Une fois cette base posée, la deuxième étape a été de travailler côté rédaction. Car les journalistes dépassent leur statut d’auteur : ils sont aussi animateurs de la communauté des lecteurs-membres, ils vont s’impliquer dans les échanges, les tables rondes… Après quelques échanges il s’est avéré que tous ont trouvé cette nouvelle étape excitante, apportant une nouvelle facette à leur métier de journaliste, toujours dans un but de transmission d’information et d’échange construit.

L’un des nombreux points réalisés en interne, avec au centre Marine, cheffe de projet sur L’Imprévu

Renouveau éditorial

L’équipe de l’Imprévu a décidé de changer l’approche éditoriale de son offre. Terminés les ‘droits de suite’, ‘avant-veille’ ou ‘fils rouges’ finalement assez troubles pour le lecteur. L’Imprévu adopte désormais la stratégie des verticales et adresse un nombre de thématiques limitées et soigneusement sélectionnées. Les gagnants sont :

  • Environnement

Le deuxième changement éditorial de taille est le passage d’un traitement de l’actualité froide à une prise en compte des événements dans le présent.

À partir de cette nouvelle donne, nous avons pensé l’architecture du site pour mettre en valeur ces deux changements éditoriaux.

Flux, telex et newsletters : le nouveau dispositif au service de trois thématiques

Un aperçu des wireframes utilisés pour définir les parcours utilisateurs

La solution pour mettre en valeur l’actualité chaude est de proposer un flux antéchronologique des contenus sur une grande colonne principale de droite. Ce flux accueille les articles de l’Imprévu mais aussi des posts venus de Twitter, éditorialisés par les journalistes de l’équipe ou des relances vers les newsletters ou les événements.

Adieu la page article 👋

La totalité des contenus se trouve donc sur le flux, en conséquence, adieu la page article ! Ce fonctionnement est une première pour un site média français.

En complément, un telex défile sur le haut de l’écran et met en lumière de manière différente les éléments du flux.

Clin d’œil aux BREAKING NEWS, ce telex marque pleinement l’arrivée de l’Imprévu dans le traitement de l’actu chaude.

Quid de nos trois thématiques? Le challenge était de trouver une manière de les placer au cœur du site sans condamner la possibilité d’ajouter, au fil du temps, de nouvelles venues.

Nous avons donc décidé de placer une zone de rubriques sticky sur la colonne de gauche, liée au menu. Ainsi le lecteur, garde la possibilité de naviguer d’une rubrique à l’autre, même s’il décide de plonger dans le flux. Les rubriques sont les seuls éléments de cette colonne de gauche puisque nous l’avons voulu aérée. Cela a l’avantage de mettre en valeur visuellement les trois rubriques. Au clic, chacune des rubriques dispose d’une page avec un flux dédié. Le même dispositif de pages avec flux thématiques est répliqué pour les tags ou les pages des journalistes.

Les médias se lisent beaucoup sur mobile = on conçoit en mobile

Pour accompagner les thématiques au delà du site, un dispositif de newsletters dédiées, éditées par le/la journaliste responsable de rubrique est intégré. Vous ne lirez pas un simple sommaire de la rubrique mais du contenu exclusif et renouvelé chaque semaine !

L’identité des différentes newsletters thématiques du nouveau Imprévu

👀 Refonte de L’Imprévu — partie 2 : notre accompagnement en création

Datagif

Making-of et réflexions

Datagif

Written by

Datagif

We do stuff on the Internet. Get our newsletter about media innovation at http://medias.datagif.fr 📬 Oh, and we are on Instagram: http://Instagram.com/datagif

Datagif

Datagif

Making-of et réflexions

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade