Education et Démocraties ?

Savoirs-faire vs Savoirs-être !

Le dernier long métrage documentaire de #datagueule inclus la dimension éducation dans notre dés-implication politique, cf- http://datagueule.ch

Avons-nous, en Suisse comme en France, une école basée sur :

  1. l’acquisition de savoirs, de connaissances ? Et la sélection est-elle faîte plutôt sur de l’apprendre pas cœur ?
  2. Ou bien sur de l’intelligence, de l’ingéniosité, de la créativité, des compétences relationnelles ?

Et quelle est l’école, entre 1 et 2,
dont nous aurions besoin,
pour demain ?

Voici la réponse du CEO d’Alibaba

Un article à ce sujet, de Pierre Mirlesse, traduit :

Pourtant, sur Suisse, on ne prenait pas la bonne direction

Le rôle de l’école dans nos sociétés est pourtant fondamental

Et les “bonnes écoles” existent, mais pas chez nous (dans le public)


Car les questions que je pose sont :

Est-ce que notre système d’éducations, est-il basé sur l’obéissance ?

La fabrication de braves ouvriers, de bons soldats, de citoyens modèles ? Avec l’acquisition de savoirs-faire (des outils pour les esclaves ?), avec le formatage de modes de pensées vers une perception unifiée d’une réalité déformée, pré-mâchée ? La distribution de savoirs prédéfinis ? L’acceptation contre la remise en cause ?

Est-ce que cette école a été conçue par des élus éclairés ?

Nos cultures religieuses, nos élus, nos patrons et grands propriétaires de notre belle économie, sont-ils motivés à fabriquer des citoyens indépendants, d’esprit critique, avec du libre-arbitre ? Ou bien sont-ils biaisés à chercher à créer de la manipulation, du contrôle ? Est-ce que leurs propres enfants, vont-ils dans ces même écoles, ou bien d’autres écoles qui appliquent une pédagogie scientifique plus “moderne” (née il y a 100 ans…) ?

Avons-nous, des systèmes d’éducations conçus pour la Démocratie ?

Fabriquons-nous des entrepreneurs indépendants, des citoyens autonomes, avertis et informés sur les techniques de manipulations relationnelles et cognitives ? Des individus émancipés et responsables ?

Ou bien pour fabriquer des esclaves modernes ?

Merci de venir en discuter le 20 juin 2018 à Genève: http://HL.datagueule.ch

Voir aussi: http://education.kotte.net

Et je deviens un révolutionnaire silencieux, 
un servant des révolutions de la transition.