Toutes programmations logicielles financées par le public, devraient être “libre” !

Financer des développements fermés, est une hérésie !

Pascal Kotté
Oct 10 · 3 min read

Mais cela ne concerne pas que les codes de programmes logiciels, cela concernent n’importe quelle étude, documentation ou production de contenus. Bien entendu, des productions peuvent réserver des droits d’usages.

Mais expliquez-moi pourquoi une étude sur un sujet technique fait par tel ou tel expert, devrait être “sous usage privé et confidentiel” ?

Et bien entendu, je soutien le projet suivant, merci pour l’info Rafael Munoz

Que je vous recommande.

Les logiciels financés par les fonds publics doivent être des Logiciels Libres/Open Source. Bien que de nombreuses raisons puissent le justifier, beaucoup de responsables politiques ne sont pas encore conscients de l’intérêt des logiciels.

Les Logiciels Libres donnent à tous le droit d’utiliser, comprendre, modifier et partager les logiciels. Ces droits permettent de soutenir d’autres droits fondamentaux tels que la liberté d’expression, la liberté de la presse et la vie privée.

C’est là que vous pouvez nous aider ! Signez la lettre ouverte pour donner plus de poids à notre message, comme 19395 personnes et 160 organisations l’ont fait avant vous. Nous la remettrons signée à vos élus et nous veillerons à ce qu’ils puissent comprendre que : Argent public ? Code Public !

Argent Public ? Code Public !

Les services numériques offerts et utilisés par nos administrations publiques sont les infrastructures critiques du 21e siècle des nations démocratiques. Afin d’établir des systèmes fiables, les institutions publiques doivent faire en sorte d’avoir le contrôle entier du logiciel et des systèmes informatiques au cœur de notre infrastructure numérique étatiques. Ce n’est pourtant pas le cas actuellement pour des raisons de licences logicielles restrictives qui:

  • Interdisent le partage et l’échange du code financé par le contribuable. Cela empêche la coopération entre les administrations publiques et ralentit tout développement ultérieur.
  • Soutiennent des monopoles et sont une entrave à la concurrence. En conséquence, de nombreuses administrations deviennent dépendantes d’une poignée d’entreprises.
  • Le Logiciel Libre et Open Source garantit que le code source reste accessible afin que les portes dérobées et les failles de sécurité puissent être réparées sans dépendre d’un unique prestataire de services.

Nous avons besoin de logiciels qui favorisent l’échange de bonnes idées et de solutions. C’est ainsi que nous pourrons améliorer les services informatiques pour tous en Europe. Nous avons besoin de logiciels qui aident les administrations publiques à reprendre le plein contrôle de leur infrastructure numérique et stratégique, leur permettant de devenir et rester indépendant d’une poignée d’entreprises. C’est pourquoi nous appelons nos élus à soutenir le Logiciel Libre et Open Source dans les administrations publiques car:

  • Le Logiciel Libre et Open Source est un bien public moderne qui permet à chacun d’utiliser, d’étudier, de partager et d’améliorer librement les applications que nous utilisons quotidiennement.
  • Les licences du Logiciel Libre et Open Source offrent des garanties pour ne pas subir le cloisonnement captif des entreprises spécifiques qui utilisent des licences restrictives pour entraver la concurrence.
  • Le Logiciel Libre et Open Source garantit que le code source reste accessible afin que les portes dérobées et les failles de sécurité puissent être réparées sans dépendre d’un unique prestataire de services.

Les institutions publiques sont financées par l’impôt. Elles doivent s’assurer de dépenser les fonds le plus efficacement possible. S’il s’agit d’argent public, le code devrait être également public.

C’est pourquoi nous, les soussignés, appelons nos représentants à :

“Mettre en œuvre une législation qui requiert que le logiciel financé par le contribuable pour le secteur public soit disponible publiquement sous une licence de Logiciel Libre et Open Source.”

DataGueule

Fan's club suisse de la gouvernance partagée durable et responsable, de la recherche de vérités, à travers le prisme des data-journalistes comme ceux de #DataGueule, mais non exclusivement ;-) Afin de mieux éclairer la construction de "Nice futures" (Suisse+France)

Pascal Kotté

Written by

Réducteur de fractures numériques, éthicien digital, Suisse romande.

DataGueule

Fan's club suisse de la gouvernance partagée durable et responsable, de la recherche de vérités, à travers le prisme des data-journalistes comme ceux de #DataGueule, mais non exclusivement ;-) Afin de mieux éclairer la construction de "Nice futures" (Suisse+France)

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade