Mes extensions favorites pour Brackets

Toutes les ressources listées ici sont bien évidemment disponible dans le gestionnaire d’extensions.

Je suis passé à Visual Code Studio donc ce billet ne sera plus maintenu.

Mon thème : Mystique

Thème Mystique pour Brackets. Source

J’utilise ce thème depuis plus d’un an je crois. J’en ai essayé d’autres mais je reviens toujours à celui là. Il est sobre, lisible et les couleurs ne sont pas trop fluo.

Mes extensions favorites

Brackets File Icons : Ajoute des icônes d’extensions de fichiers.

colorHints : Mémorise les couleurs que vous avez utilisées puis vous les propose dans un menu contextuel.

CSSFier : Colle dans votre fichier css / scss les sélecteurs issus du bout de code html que vous avez copié.

Documents Toolbar : Ajoute des onglets à l’UI de Brackets.

Emmet : J’aime tellement cette syntaxe que j’ai créé mon framework Sass à partir de celle-ci.

File Tree Exclude : Avec Gulp, la limite des 30 000 fichiers par projet peut être atteinte facilement. Cette extension exclut de l’arborescence du projet les dossiers de votre choix. Pratique pour virer node_modules.

HTML Wrapper : Alors celle-là est assez magique. Copiez une liste dans Word ou autre et selon le parent où vous collez votre liste, il encapsule chaque ligne dans un élément. Par exemple, collez 50 lignes à un endroit où <ul> est le parent direct et il se chargera d’encapsuler chaque ligne dans des <li>.

Indent Guides : Montre des repères d’indentations.

Indentator : Ré-indente un document en fonction de vos préférences. Les miennes sont à deux espaces. #sachezle.

Paste and Indent : Ré-indente le code que vous pompez ailleurs.

Pop-up Menu Brackets : ajoute des fonctionnalités au clic droit comme la conversion de casse par exemple.

Projects : Une extension pour naviguer facilement entre vos projets.

SASSHints : C’est l’extension la plus utile avec Emmet. Elle propose l’auto-complétion pour les variables Sass.

White Space Sanitizer : Supprime les espaces indésirables dans votre documents.

Like what you read? Give David Pollet a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.