Les crevettes ont le cœur dans la tête

Journal sexy d’une trentenaire
 
De Marion Michau

La quatrième :
 
« Je m’appelle Marion, je fais 1m70 (en talons) et 52 kilos (en rêve). Je suis née en 1980 — une année détestable pour le bordeaux et franchement pas terrible pour Joe Dassin qui est mort pendant les grandes vacances — et je suis célibataire, mais ça, vous oubliez, ça ne devrait pas durer : je suis enfin décidée à trouver l’homme de ma vie… seulement les mecs bien, c’est pas comme les métros, il n’en passe pas toutes les quatre minutes. »

Mon avis :
 
Je ne me rappelle plus trop comment je suis tombée sur ce livre de Marion Michau. Je sais seulement que je l’ai aperçu au hasard de mes pérégrinations sur internet et que mon œil a immédiatement été attiré par sa couverture bien girly. Love at first sight, comme on dit. À la lecture du résumé, j’étais définitivement conquise. Parce qu’entre nous, comment aurais-je pu ne pas me sentir directement concernée ? À part le prénom, tout colle ! Le titre a donc été ajouté fissa à ma liste d’envies sur Amazon et j’étais particulièrement heureuse de le recevoir pour Noël.

Rédigé sous forme de journal intime, le récit nous permet de suivre notre héroïne pendant une période d’à peu près un an. Marion a la trentaine et un boulot plutôt sympa en tant que scripte pour le cinéma. Dynamique et pleine de répartie, cette Parisienne est également coutumière des soirées arrosées. Et comme vous l’aurez déjà compris, elle cherche le grand amour. Peut-être trop et pas forcément au bon endroit. Entre mecs toxiques, amours à sens unique et flirts sans lendemains, elle court de déception en déception, sans jamais se décourager. Et pourtant, même quand elle semble avoir enfin rencontré l’homme de ses rêves, elle trouve le moyen de tout gâcher. Heureusement qu’elle peut toujours compter sur les Louves, sa bande de copines, pour la conseiller et lui remonter le moral.

Autant vous le dire tout de suite, j’ai adoré ce livre, que j’ai dévoré en quelques jours ! Tout d’abord, c’est frais et léger. Marion Michau ne se prend pas la tête, elle ne vise pas le Goncourt et c’est très bien ainsi. Parce que, du coup, en plus d’être très bien écrit, c’est terriblement drôle. Certains passages sont littéralement à mourir de rire. Et puis surtout, c’est décomplexant. Soyons honnêtes, je me suis quand même reconnue dans plusieurs situations. Pour tout vous avouer, j’ai même parfois senti mon petit cœur se serrer en lisant certaines de ses déconvenues et désillusions (mais ça reste entre nous, hein !)

Marion Michau décrit vraiment à merveille le quotidien des célibataires de plus de trente ans et cette impression qu’on peut avoir de rester sur le carreau en voyant toutes les copines se marier et devenir maman. Bref, ce livre sent le vécu et, aussi étrange que cela puisse paraître, c’est assez réconfortant. On se souvient qu’on n’est pas la seule à ne pas encore avoir trouvé sa moitié d’orange et on recommence à espérer que le prochain sera le bon…

Jehanne, confiante

Les infos :
 
Albin Michel
 Genre : Littérature française
 Date de parution : 27–05–2015
 Pays d’origine : France
 Nombre de pages : 304

L’auteure :
 
Depuis 7 ans, Marion Michau participe à l’écriture des albums et spectacles de l’actrice et chanteuse Charlotte Marin. Parallèlement à ce travail en tandem, elle tient depuis plus de trois ans une chronique hebdomadaire dans Voici, intitulée « Sexy blog ». Les crevettes ont le cœur dans la tête est son premier roman.