UX & UI : quels outils de design, pour quels workflows de travail ?

En l’espace de quelques années, les UX et les UI designers ont vu s’élargir considérablement l’horizon de leurs outils de travail. Aujourd’hui foisonnantes (plus d’une centaine !), les solutions logicielles d’UX/UI n’ont jamais autant contribué à façonner la démarche de travail en design. L’émergence d’une chaîne de travail unifiée est l’un des vecteurs pour collecter, organiser, analyser, formaliser, communiquer, prototyper et tester. 
Il y a une quinzaine d’années, PowerPoint et Photoshop étaient les deux outils privilégiés pour l’architecture de l’information et le design d’interface. Les livrables qui en résultaient étaient statiques et le prototypage (en HTML) peu répandu. Le prototype interactif numérique est devenu l’un des livrables les plus formalisés. Il doit s’adapter au niveau de fidélité adéquat, être aisément partageable, simuler les interactions avec réalisme… Et être connecté avec de multiples applications tierces.

Les usages des outils étudiés

Le designer Taylor Palmer a mené une étude en ligne sur les outils les plus populaires fin 2017. Elle a mobilisé près de 2 000 professionnels. Sans surprise, papier et crayon, Sketch, Invision et Google Drive concentrent les préférences des designers interactifs. Une écrasante majorité travaille sur Mac (85 %).

Taylor Palmer a analysé l’usage des outils en fonction des activités de design : branstorming et idéation, wireframing, design d’interface, prototypage, design system, gestion de versionning… Sketch, InVision et la suite Adobe sont mentionnés dans quasiment chaque étape du processus, même si ce dernier est loin derrière son concurrent principal.

Si les designers utilisent plusieurs outils de prototypage en moyenne (2,94), la multiplication des outils laisse en réalité peu de place à des pratiques diversifiées. Les outils standards du marché de 2018 ne seront sans doute pas ceux des années à venir, comme en témoigne le renversement qui a mis sur le devant de la scène Sketch au détriment d’Axure. Prochaines étapes, l’introduction de l’automatisation et de l’apprentissage profond dans les outils de design ?

Outils : nos choix

À chacune des étapes de la démarche, nos recommandations d’outils, pour faciliter les workflows et gagner en productivité. Nos critères de sélection : coût, interopérabilité, courbe d’apprentissage, capacités collaboratives, facilité d’usage.

Collecter les besoins et les attentes des utilisateurs

Planification / documentation

Benchmark

Enquêtes en ligne / collecte

Entretiens

Tri par cartes

Modéliser les données issues de la recherche utilisateur

Faciliter l’idéation

Formaliser l’architecture de l’information

Arborescences

User flows

Prototypes papier

Wireframes

Prototyper les solutions

Tester et évaluer les solutions

Collaborer avec les développeurs

Pour une liste exhaustive d’outils