Bose QuietComfort 35, le casque anti-bruit pour voyageurs fréquents

Parmi les sujets que j’aimerais évoquer pour vous sur ce blog, la question du matériel. Je sais que beaucoup de lecteurs, et j’en fais partie, s’interrogent sur les équipements à choisir lorsqu’on devient Digital Nomad. Je partagerai donc avec vous mes bonnes trouvailles, et mes déceptions. Aujourd’hui je commencerai cette rubrique en vous parlant de mon casque anti-bruits.

Il y a deux catégories de nomades numériques, les sédentaires et ceux qui voyagent beaucoup. Cela peut sembler étonnant, mais on peut être un nomade sédentaire… certains d’entre nous restent 6 mois au même endroit, sans voyager. D’autres, et c’est mon cas actuellement, traversent les fuseaux horaires chaque mois.

Le confort en avion est donc primordial, pour que la classe économique ne se transforme pas en séance de torture.

Une des clefs pour cela, est de choisir le bon casque. Pour les grands voyageurs, je vous conseillerais donc d’investir dans un modèle haut de gamme (379 euros), et réducteur de bruits. J’ai choisi le Bose QuietComfort 35.

Le principe : le casque analyse le bruit ambiant et émet un contre-bruit qui annule donc ce bruit ambiant. Efficace dans un café bruyant — mais on va au café pour l’ambiance — il est surtout très efficace en avion. On ne s’en rend pas bien compte, mais la cabine d’un avion est incroyablement bruyante. Je ne parle pas des bébés qui pleurent mais bien du bruit de fond des moteurs. Un casque anti-bruit est parfaitement efficace dans ces circonstances, il élimine réellement ce bruit de fond.

Un fois en possession de votre casque Bose, vous disposez du casque en lui-même, plié dans une boite de transport fonctionnelle. Dans la boîte vous trouverez un cable USB de recharge, un câble audio, et un adaptateur pour vous connecter aux prises du système audio des avions.

L’ensemble est pratique, fonctionnel, et semble de bonne qualité. Le casque est Bluetooth, et vous n’avez donc pas besoin du cable pour vous connecter à votre smartphone. Et c’est tant mieux, car les deux câbles fournis sont ridiculement courts.

Pour le câble de recharge, que vous utiliserez à la maison, afin de recharger le casque avant votre départ, ce n’est pas trop grave. Mais le câble audio est beaucoup trop juste. Bien sûr l’objectif est de gagner de la place pour que tout tienne dans l’étui fourni, mais 20 cm de plus n’aurait pas changé grand chose, et auraient largement amélioré le confort.

La technologie anti-bruit, ainsi que la connexion Bluetooth, réclament de l’énergie, et c’est pour cela que le casque est équipé d’une batterie. Une recharge complète vous permettra de tenir largement le temps d’un vol transatlantique. Mais espérons que la batterie ne s’use pas trop vite, car elle n’est pas amovible. Etant donné le prix du casque, c’est un peu inquiétant.

Le casque est très efficace, mais n’étant pas mélomane, je ne jugerai pas de la qualité de la restitution. Pour la soupe que j’écoute c’est amplement suffisant.

En avion, lorsque vous allumez le casque, et que la fonctionnalité anti-bruits se met en marche, la différence est flagrante. Vous êtes confortable, et dès que vous retirez le casque, vous constatez combien l’environnement est bruyant.

Bien sûr, vous pouvez aussi l’utiliser à la maison, sans enclencher la fonction anti-bruit. Et comme casque de votre téléphone mobile car il est équipé d’un micro.

Un produit haut de gamme donc, réservé aux voyageurs fréquents sur longs courriers. Mais si vous faites partie de cette catégorie, l’investissement sera largement rentabilisé par la qualité de votre sommeil en vol.