ChatSim, comment communiquer par messages textes… ou pas !

Vous débarquez à l’instant de l’avion, dans un nouveau pays que vous ne connaissez pas. Mais dans “Digital Nomad”, il y a “digital”, et donc l’une de vos premières attentions, consiste à trouver le moyen de communiquer. Que ce soit pour dire au monde que vous êtes arrivé, pour vérifier l’adresse de votre Airbnb, ou pour tout simplement prévenir vos amis qui vous attendent après la livraison des bagages.

Vous partez donc en quête d’une carte SIM locale, vous permettant d’appeler et surtout de disposer d’un paquet de données, à un prix raisonnable. Si vous faites partie des abonnés français à Free Mobile, et que vous voyagez dans un pays couvert par leur offre de roaming, pas de souci. Jusqu’à 35 jours par an, vous pouvez utiliser votre mobile à l’étranger sans supplément de coût. Au-delà, attention à la facture.

Si vous avez un abonnement chez un autre fournisseur, au Canada par exemple, vous pouvez également utiliser votre forfait, mais il vous en coûtera un supplément de 10 dollars par jour !

La meilleure solution reste donc de souscrire un abonnement local, pré-payé car vous aurez du mal à obtenir un compte post-payé.

D’autres solutions existent. Bien sûr vous pouvez vous contenter du WiFi. Mais cela limite un peu votre capacité de connexion. Impossible de vous orienter dans la rue avec Google Maps, impossible de commander un Über n’importe où, etc.

Une autre solution m’a tenté, elle s’appelle ChatSim, et permet d’utiliser de manière illimitée, dans de très nombreux pays, vos différents systèmes de messagerie instantanée.

Whatsapp, Telegram, Facebook Messenger, avec cela vous pouvez communiquer !

Bien sûr, vous ne pourrez pas aller sur le web, utiliser des applications, ou envoyer des emails. Uniquement les applications de messagerie instantanée. Mais le coût est imbattable ! Pour seulement 12 euros par an, vous disposez dans tous les pays couverts, d’un accès illimité à vos messageries instantanées en mode texte.

Première limitation en effet, n’espérez pas envoyer des photos ou des vidéos à vos amis, ce n’est pas compris dans le forfait. Vous pouvez acheter chez ChatSim un paquet de données supplémentaires pour le multimédia, mais le prix est exorbitant comparé aux offres locales. Il faut donc utiliser ChatSim uniquement pour envoyer des messages textes.

Quand cela fonctionne…

En effet, mon expérience au Pérou n’a pas été concluante, et j’ai abandonné le service.

Sans que je sois capable d’expliquer techniquement les problèmes rencontrés, il semble que le service ChatSim ait beaucoup de difficultés à établir la connexion avec les réseaux partenaires au Pérou, même à Lima que ce soit en centre-ville ou à l’aéroport. C’est un peu comme si les réseaux locaux privilégiaient leurs propres abonnés, et faisaient passer les connexions ChatSim en dernier. Alors qu’une amie utilisait le même réseau, au travers de son abonnement local, et disposait d’une connexion parfaite, ma ChatSim peinait à se connecter, et perdait régulièrement la connexion. De mon point de vue, suite à cette mauvaise expérience, j’ai abandonné le service, et choisi un abonnement local, qui pour 10$ par mois, m’apporte une connexion internet un peu lente, mais illimitée, et des communications téléphoniques locales.

ChatSim donc, à essayer, peut-être, mais ne vous attendez pas à des miracles partout.