Abandonner nos idées préconçues

Dans notre méditation, il est important d’abandonner nos idées préconçues.
Pour commencer, pouvons-nous abandonner ne serait-ce que quelques instants les idées que nous nous faisons à propos de nous-mêmes ?
Observons simplement comment les points importants de la posture sont en relation les uns avec les autres.
La verticalité de notre assise, comme un trait d’union entre terre et ciel. 
La bascule du bassin et la cambrure naturelle au niveau des lombaires. 
L’inspiration qui se fait naturellement, suivie d’une expiration qui parcourt tout le torse. 
Une pensée qui se manifeste — laissons la passer.
Observons que tout change d’instant en instant, aussi bien dans notre corps que dans notre esprit.
Revenir à la condition normale du corps et de l’esprit est un moment de lucidité totale.

Texte d’ouverture pour une méditation, adapté de “ABC du Zen” de Armand Saliba et Paul Wagner.