edeni stories
Published in

edeni stories

Entretien avec Céline Maraud, maman engagée et alumni de notre formation E.S.E

Après avoir écouté l’intervention d’Hélène de Vestele dans le podcast Vlan!, Céline Maraud découvre Edeni et décide d’entamer sa reconversion professionnelle à nos côtés. Après avoir travaillé près de 15 ans en tant qu’animatrice socioculturelle dans les centres et les maisons de quartier, elle décide de quitter son poste après une grosse perte de sens professionnel.

Aujourd’hui, maman de deux enfants, elle a pour ambition de réaliser des ateliers de sensibilisation vers des futurs utopiques. Elle a accepté de répondre à nos questions concernant son métier, ses engagements et ses choix de vie. Elle nous livre également son avis sur la formation en approche E.S.E à laquelle elle a pu participer en juillet 2021.

Envie d’avoir plus de contenus ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Peux-tu nous parler de ta vie d’avant ?

J’ai travaillé en tant qu’animatrice socioculturelle dans les centres et les maisons de quartier pendant 15 ans. J’ai quitté ce poste à la suite d’une grosse perte de sens professionnel. Je voyais de plus en plus s’installer une atmosphère de véritable entreprise dans les centres où les principaux objectifs tournaient autour de l’argent. Ces mêmes centres sont rapidement devenus des “usines à enfants” pour moi.

En parallèle, cette situation ne convenait plus à ma vie de famille puisque j’attendais un deuxième enfant.

Mon objectif principal était maintenant de retrouver un métier qui avait du sens pour moi, en lien avec la transition écologique.

C’est à ce moment que j’ai découvert Edeni lors de l’intervention d’Hélène de Vestele dans le podcast Vlan!. J’avais besoin d’une formation autour de la transition écologique qui soit globale et généraliste, mais aussi courte pour respecter ma vie de famille.

J’ai alors pris contact avec Edeni par l’intermédiaire d’un coaching gratuit avec l’une des formatrices et je me suis lancée dans l’aventure en rejoignant la formation en approche E.S.E.

À quel point avais-tu entamé ta transition écologique avant de participer à notre formation ?

Ça fait depuis longtemps que j’ai entamé ma transition mais j’avance à mon rythme, je prends le temps. J’ai bien évidemment commencé le zéro-déchet mais je n’ai jamais vraiment pu le mettre en place à 100% dans ma vie personnelle et professionnelle.

C’est plutôt au niveau consommation que mon conjoint et moi avons réfléchi le plus : On achète d’occasion lorsque nous avons l’opportunité de le faire, et bien sûr on évite d’acheter tous les produits toxiques disponibles en rayon (ménagers ou alimentaires).

Depuis que nous avons entamé notre transition écologique, nous sommes en perpétuelle réflexion pour améliorer notre impact. Par exemple, on a l’ambition de réduire l’usage de nos voitures même si c’est plutôt difficile puisque nous habitons en campagne.

En juillet 2021, tu as suivi notre formation en approche E.S.E (Écologie, Santé, Éthique). Peux-tu nous dire ce que celle-ci t’a apporté ?

J’ai appris énormément !
Notamment grâce aux modules disponibles lors de notre apprentissage à distance. Je me suis prise quelques claques qui m’ont fait prendre conscience de ma consommation et de la nécessité d’agir rapidement. Par exemple, j’ai été extrêmement choquée quand l’un des modules d’apprentissage a abordé le sujet de la consommation de viandes et de poissons.

La formation en approche E.S.E est très pertinente puisqu’elle aborde des sujets concrets qui sont toujours chiffrés, et c’est quelque chose qui me manquait lorsque j’ai commencé ma transition, surtout quand j’essayais de convaincre des personnes.
J’ai eu le plaisir de participer à cette formation très riche qui m’a permis de rencontrer et d’échanger avec des personnes dans la même situation que la mienne, et c’est très agréable.

Que fais-tu depuis la fin de notre formation et l’obtention de ta certification ?

Durant les deux-trois premiers mois qui ont suivi la formation, je me suis renseignée pour créer mon entreprise dans laquelle je veux proposer des ateliers de sensibilisation vers des futurs utopiques. J’ai notamment pu découvrir les fresques des Nouveaux Récits et de la Renaissance Écologique durant la formation E.S.E et ces dernières m’ont beaucoup inspiré.

J’ai mis une grosse pause à ce projet professionnel suite à l’arrivée de mon deuxième enfant. J’ai décidé de redevenir salariée pour souffler un peu, je suis actuellement formatrice pour animateurs socioculturels. Ce choix de vie me permet d’avoir un bon équilibre vie pro/perso pour m’occuper au mieux de mes enfants.

J’ai tout de même une certaine frustration car ma situation actuelle ne me permet pas d’utiliser à bon escient ce que j’ai pu apprendre durant la formation E.S.E.
Néanmoins, créer mon entreprise est toujours un objectif pour moi, même s’il est actuellement en stand-by. J’aimerais que mes ateliers de sensibilisation soient destinés aux enfants et aux adolescents, mais aussi aux membres des maisons de quartier et des centres socioculturels.

Quel conseil donnerais-tu à des personnes qui comme toi souhaitent changer de vie et entamer leur transition ?

Il faut bien savoir que changer de vie demande énormément de temps, à la fois pour réfléchir mais aussi pour préparer cette transition. Il faut donc être prêt·e à investir un minimum de son temps personnel.

Faites attention à votre situation financière, ne tentez pas le diable. Malheureusement, l’argent est devenu le nerf de la guerre et c’est un très gros frein pour beaucoup de personnes. Ayez un oeil attentif à votre capital durant votre transition.

Assurez-vous que votre entourage, notamment votre conjoint·e, vous soutienne dans votre démarche. Il sera plus difficile pour vous d’avancer dans votre changement de vie si les personnes que vous aimez ne vous encouragent pas

Et pour finir, n’ayez pas peur d’échanger avec des personnes qui sont là où vous voudriez être, ou avec des ceux et celles qui sont actuellement dans la même situation que vous.
Au contraire, échanger avec ces personnes vous permettra de recueillir certaines expériences vécues, d’éviter les pièges et d’enrichir votre réflexion, et cela peut même vous ouvrir des portes vers des voies auxquelles vous n’alliez jamais penser.

Nous remercions Céline pour avoir accepté de répondre à nos questions. Toute l’équipe Edeni lui souhaite bon courage pour ses projets à venir !

Tu es comme Céline, en quête de sens et cherchant à aligner tes valeurs avec ton parcours professionnel ? Rejoins-nous pour notre formation en approche E.S.E qui débute le 15 février, ou pour notre classe virtuelle transition pro, où tu auras l’occasion de réaliser ton Ikigaï !
N’hésite pas à nous contacter et à réserver un coaching gratuit pour obtenir plus d’informations !

--

--

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
edeni

edeni

Stop Greenwashing, Start Acting