UX MOBILE — Les clés de la conception, du contenu et du design mobile

UX mobile, un terme que l’on voit de plus en plus sur la toile et dont le monde du webmarketing parle sans cesse. Mais UX c’est quoi ? Et bien ce n’est rien d’autre qu’un terme définissant l’expérience utilisateur sur un site web ou mobile (UX mobile).

Dans un univers ultra-connecté où le mobile a pris une place dominante, l’Expérience Utilisateur orientée Mobile est devenue LA problématique essentielle pour les stratégies marketing et/ou clients. Reste à définir ce qu’est une bonne expérience utilisateur… C’est justement le cœur du livre d’Audrey Chatel, à paraître prochainement : « UX MOBILE — Les clés de la conception, du contenu et du design mobile ».

Passionnée par le digital Audrey Chatel a acquis une expérience de plus de 10 ans dans ce domaine. Deux ans après son master, elle créé son agence de web design, ce qui lui a permis d’aborder des problématiques variées de la création de site internet, à l’optimisation SEO, toujours dans un souci d’optimisation de l’expérience utilisateur.

En 2009, elle rejoint le Groupe Europ Assistance pour s’occuper de la stratégie et la conception mobile pour des projets internationaux. A travers la construction de la stratégie mobile du Groupe et la conception des applications et sites, elle a pris conscience de l’élément déterminant de la réussite ou de l’échec d’un projet mobile : l’expérience utilisateur.

En 2014, elle poursuit son chemin en intégrant un MBA afin de se spécialiser sur l’expérience utilisateur mobile. Aujourd’hui elle occupe le poste de Head of Direct Sales et Multichannel Customer Experience, toujours au sein du Groupe Europ Assistance et partage son expérience à travers son blog devenu une référence en la matière.

Bref, vous l’avez compris, l’UX mobile c’est SON domaine ! Découvrez donc, sans plus attendre, un extrait de son livre en exclusivité (sortie officielle sur editions-eni.fr le 7 avril)

Extrait du livre “ UX MOBILE — Les clés de la conception, du contenu et du design mobile © Editions ENI — All rights reserved

Chapitre 4 : Conceptualisation des idées : l’idéation

I. Définir votre contenu mobile

Le sujet du contenu mobile fait toujours débat. Certains pensent qu’il faut alléger le contenu, d’autres considèrent qu’il faut le tronquer et d’autres encore qu’il faut tout afficher. La réponse, finalement, se situe entre ces extrêmes. Comme le souligne Karen Mc Grane, spécialiste UX, auteur du livre Content Strategy for Mobile :

« Vous avez un site web ? Alors vous devez migrer votre contenu sur les appareils mobiles. Point barre. »

On ne peut pas faire plus clair. Bien sûr, cette tâche est parfois complexe et fastidieuse. En effet, vous devez prendre le recul nécessaire pour analyser objectivement votre contenu afin de le structurer pour le rendre plus flexible et plus facilement réutilisable quel que soit le canal. En supprimant le contenu obsolète, inutile ou mal rédigé et en adaptant vos outils et processus pour gérer et entretenir ce contenu, vous bénéficierez d’une meilleure expérience utilisateur et vous aurez aussi optimisé de façon drastique vos coûts.

1. Stratégie de contenu

Optimiser son contenu pour le mobile, c’est avant tout optimiser son contenu tout court. En pensant « Mobile First », vous vous assurez d’une qualité de contenu optimum. Puisque vous ne pouvez pas choisir la façon dont les utilisateurs accèdent à votre contenu, il est important de vous assurer que votre contenu fonctionne à merveille sur tous les dispositifs et plateformes : PC, mobile, réseaux sociaux ou tout autre support.

Je ne préconise pas de créer des stratégies de contenu dédiées à chaque canal sur lequel votre contenu sera publié. Cela serait absurde, ne fonctionnerait pas forcément mieux pour vos utilisateurs et serait extrêmement coûteux, car il serait impossible de planifier et de suivre les stratégies de contenu spécifiquement pour chaque appareil qui existe actuellement.

Allègement du contenu

Il est toujours tentant d’alléger son contenu pour le mobile sous prétexte de vouloir différencier les tâches faites sur ordinateur de celles faites sur mobile. Les utilisateurs veulent accéder au contenu dans tous les contextes et sur tous les terminaux. Ils peuvent aussi bien naviguer sur leur smartphone dans leur salon qu’utiliser leur ordinateur portable dans le train en partageant la connexion 3G de leur smartphone.

L’omnicanal est devenu réalité et ne proposer qu’une version réduite de votre site web n’est pas une solution pérenne. Les utilisateurs veulent décider quand et comment ils accèdent à votre contenu.

C’est encore plus décisif pour les détaillants et leurs catalogues de produits. En proposant uniquement une partie de votre catalogue produit, vous complexifiez votre communication client. Il faut expliquer au client qu’un produit est manquant, qu’une partie du catalogue n’est pas présente et le rediriger vers une boutique pour le trouver. Cette mission est bien sûr impossible sur un écran de trois ou quatre pouces, c’est pourquoi il faut avoir tout votre contenu dans la version mobile. En 2013, H&M fournissait un catalogue produits très limité et, par conséquent, faisait vivre l’une des pires expériences d’achat. La chaîne de magasins proposait uniquement dix à vingt produits sélectionnés et la majorité du site mobile était dédiée aux événements et à l’actualité mode. Des tests menés sur ce site mobile ont montré que les gens ne comprenaient pas comment naviguer à travers ce catalogue produits et recherchaient en vain un catalogue plus complet sans jamais se douter que celui-ci était réduit sur le mobile.

Généralement, si les utilisateurs recherchent un produit spécifique sur votre site mobile et n’arrivent pas à le trouver, la plupart en déduira que ce produit n’est pas disponible dans votre marque. Personne ne devinera que ce produit est disponible sur votre site web.

En janvier 2013, Baymard Institute a mené une étude sur 1 500 Américains afin de mieux comprendre les attentes des utilisateurs en matière de catalogue produits pour leur achat mobile. 44 % souhaitaient pouvoir accéder à la totalité du catalogue. Le mobile ne doit plus être traité comme un canal à part entière, c’est juste un écran supplémentaire pour accéder à l’information.

La méthode COPE

Il n’existe pas de formule magique pour vous assurer que votre contenu soit publiable et pertinent sur chaque appareil. Pour qu’il puisse aller partout où il doit aller, vous devez changer la façon dont vous pensez, planifiez et créez du contenu.

Développer une stratégie de contenu mobile n’est pas seulement créer du contenu pour mobiles et tablettes qui soit d’aussi bonne qualité que la version de bureau classique.

Comme Sara Wachter-Boettcher l’écrit dans son livre, Content Everywhere, il s’agit de créer des structures de contenu flexibles, portables qui vont là où sont vos utilisateurs, sans sacrifier la qualité. NPR, radio publique nationale américaine, est un bon exemple connu pour son approche baptisée COPE « Create Once, Publish Everywhere ». Cette station de radio a souhaité se doter d’une stratégie de contenu afin de viser un public plus large en publiant son contenu sur plusieurs plateformes. Son besoin était d’étendre son contenu audio avec des photos, des vidéos et du texte. L’objectif était également de disposer d’un système efficace et rentable tout en le rendant facilement accessible aux journalistes pour leur publication. Une liste au Père Noël en somme, mais qui lui a permis d’élaborer une stratégie de contenu afin que ses publications fonctionnent sur tous les appareils sans qu’il y ait nécessité de créer de nouvelles plateformes d’édition pour chaque type de dispositif ou de dupliquer chaque publication pour chaque plate-forme.

La clé de la stratégie était de créer des structures de contenu « affichage agnostique » qui permettent aux journalistes d’utiliser la méthode COPE. Dans la nouvelle stratégie de NPR, les journalistes déposent leurs publications une seule fois à travers un CMS. Chaque article publié sur le CMS a des éléments communs, des titres, des catégories, des tags, des légendes, etc. qui peuvent être affichés ou masqués en fonction du canal et qui sont distribués via une API. De cette façon, les concepteurs de NPR peuvent changer la présentation du contenu pour chaque plate-forme sans sacrifier la qualité ou demander à l’équipe éditoriale de modifier ses publications de multiples fois. L’exemple de NPR illustre deux aspects clés du contenu adaptatif : des structures de contenu multiples et une présentation visuelle personnalisée.

Voici un exemple pour mieux comprendre son fonctionnement. L’article sur le nouvel algorithme de Google a été écrit, édité et publié une seule fois sur le CMS de NPR. Grâce au modèle COPE et aux API de NPR, il s’affiche un peu différemment sur différentes tailles d’écran.

L’article sur la page d’accueil du site web de NPR s’affiche de la façon suivante :

Dans cet article nous retrouvons bon nombre d’éléments :

  • catégorie
  • titre
  • nom de l’auteur
  • extrait
  • date
  • image
  • crédits photos

Maintenant, voici comment l’extrait de ce même article apparaît sur la version mobile et tablette du site NPR :

Vous remarquerez qu’il est quasiment le même, mais à quelques petites différences près : bien que la catégorie soit toujours là, la sous-catégorie et la légende de la photo apparaissent, le compte Twitter du journaliste est présent et l’extrait laisse la place à l’article. Le journaliste a donc publié l’article une fois avec différentes variables. Le même contenu est ainsi présenté, mais certains de ses éléments sont laissés de côté ou réarrangés pour tenir compte de la taille de l’écran.

Afin de créer une stratégie de contenu qui fonctionne, vous ne devez plus raisonner par rapport au support. Au lieu de cela, commencez à créer du contenu qui a une structure, même si elle prend différentes formes.

La suite le 7 avril ! :)