Les pitchs du 50 Startups Council au Hacking de l’Hôtel de Ville : Part I

26 startups sélectionnées par 50 Partners et Paris & Co pitchaient dans la salle majestueuse du Conseil de Paris le jeudi 16 mars. Face à elles, un public principalement composé d’investisseurs prêts à financer jusqu’à un million d’euros.

La salle du Conseil de Paris investie par les startups et investisseurs

En introduction Jean-François Martins, Adjoint à la Maire de Paris, a rappelé que Paris devient la capitale européenne de l’économie de l’innovation et souhaite prendre un temps d’avance. La candidature Paris 2024 est l’occasion d’inventer et réinventer des modèles économiques et urbains, pour accélérer l’émergence de la ville du futur. Paris se rêve en véritable showroom d’une ville du futur qui serait résiliente, intelligente et durable. Paris s’impose également comme capitale économique du sport. Organise de grands événements internationaux comme l’Euro 2016 ou le championnat du monde de handball, et dispose d’infrastructures de premier plan comme Jean Bouin, le Parc des Princes ou la future Arena 92. C’est également à Paris que l’on trouve le premier incubateur sportif mondial, les 2000 m² du Tremplin au sein du stade Jean Bouin. Ces différents atouts et plus de 60 millions de visiteurs annuels insufflent un vent d’optimisme et de confiance pour investir sans réserve sur les projets entrepreneuriaux et l’écosystème qui les accompagne.

Les 26 startups présentées :

  1. Beedez : un format court et ludique de mobile learning en Saas, disponible en marque blanche avec une croissance prévisionnelle de 300% en 2017.
  2. Call A Lawyer : la première application française de mise en relation avec des avocats, afin de régler le problème de l’accès au droit et à la défense grâce à un système de matching des profils avocats. Le taux de transformation approche les 50%, soit un appel sur deux transformé en dossier.
  3. Cleany : la première entreprise à digitaliser le marché du nettoyage. Les clients disposent d’un dashboard avec une seule facturation et les cleaners d’une application avec géolocalisation, liste de tâches et checkout.
  4. Crafty : une plateforme de partage des compétences Tech pour répondre à la pénurie actuelle du marché et au turnover excessif. Les talents peuvent trouver des side projects ou faciliter la transformation numérique des grands groupes.
  5. Digifood : une application qui optimise l’expérience d’achat des supporters et spectateurs (achat depuis sa place ou livraison, paiement mobile, etc.). Un canal de vente qui offre de nouvelles opportunités de business.
  6. Eva Blockchain : une crypto-monnaie délivrée par une banque centrale pour régler les problèmes monétaires des pays en voie de développement.
  7. Ever : une plateforme de réservation de photographes professionnels pour le personal branding. 500 clients mensuels ont permis l’ouverture d’un deuxième pôle à Lyon avant de viser Londres avant la fin de l’année.
  8. Jacaré Technologies : un éditeur de technologie pour simplifier l’affichage de la publicité en extérieur, avec collecte et traitement de la data en temps réel. Le temps d’intérêt des consommateurs peut également être mesuré au sein du réseau de 1500 écrans.
  9. Learn Assembly : des MOOC entreprises pour accompagner les besoins en formation tout au long de la vie, comprendre le monde et rester employable, avec une approche ROIste. Les enjeux de transformation digitale et changements métiers sont également abordés.
  10. My Citizen : une solution de digitalisation de la préparation des commandes, afin de réduire les taux d’erreur ainsi qu’améliorer la productivité et la satisfaction client.
  11. My Heroz : un bracelet transforme le téléphone en alarme embarquée pour lutter contre les vols de smartphones (un vol par minute en moyenne). Il reconnaît également les zones à risque. Assureurs, banques et opérateurs co-construisent le projet qui devrait également inclure une assurance sur mesure.
  12. Night4us : l’application s’adresse aux 16–34 ans voulant se rendre en festival qui doivent séparément chercher un événement, écouter de la musique puis acheter un billet. 12 000 artistes et 7500 événements sont références grâce à des partenariats et permettent d’effectuer les trois actions sur une seule plateforme.
  13. Pipplet : une solution industrielle et fiable d’évaluation en ligne des compétences linguistiques selon les besoins de l’entreprise.
  14. Pixis : le conseiller d’orientation du futur via une intelligence artificielle, un inventaire de métiers, un test de personnalité et la possibilité de rencontrer des professionnels pour discuter d’un métier.
  15. Pukka : un support pour les Social Media Managers afin de transformer les salariés des entreprises décentralisées en ambassadeur de la marque. Les contributeurs remontent leurs contenu dans une application et bénéficient en retour de points et gratifications.
  16. Qopius : une plateforme SaaS d’intelligence artificielle pour le retail avec une reconnaissance de toute information visuelle disponible sur étagère. L’audit de rayonnage demanderait 60% de temps en moins et les ruptures de stock sont mieux gérées.
  17. Real Speaker : la reconnaissance vocale multilingue en temps réel grâce au deep learning et à l’analyse vidéo pour transformer la parole en texte.
  18. The White Shop : le premier magasin en réalité virtuelle sans stock physique ne prélève aucune marge, uniquement des frais de référencement. Il compte à terme devenir le 5e distributeur de meubles.
  19. Tracktl : l’écoute musique pensée de façon collaborative comme un jukebox social pour les lieux diffusant de la musique. Des contenus peuvent être projetés sur les écrans afin d’associer un Social Wall pour générer de l’engagement client.
  20. Trive : cette marketplace du voyage et de la logistique s’adresse aux visiteurs des salons professionnels avec un ticket moyen de 1400$.
  21. Trustin Africa : la rencontre et la connexion des besoins des entreprises avec des milliers de jeunes talents locaux. Trustin recueille les besoins, shortliste les profils et s’appuie des équipes de managers sur place ainsi que des partenariats avec de nombreuses écoles et universités.
  22. Urban Potager : une plateforme d’accompagnement des projets d’agriculture urbaine pour valoriser les espaces disponibles et promouvoir une alimentation saine, équilibrée et transparente.
  23. Uzer : un boîtier connecté pour poubelle utilise les codes barre pour faciliter le tri des déchets. Une application permet en parallèle de créer des listes de courses des produits consommer puis de les commander en ligne en quelques clics.
  24. Vie Mon Job : la première plateforme de mise en relation entre professionnels et particuliers pour tester pendant une semaine un métier ou transmettre sa passion à des personnes motivées.
  25. Wisebatt : ce logiciel aide les ingénieurs à optimiser et fiabiliser l’autonomie des objets avec batterie. Il réduit aussi les coûts de production et les délais moyens de R&D.
  26. Yes We Hack : la première plateforme européenne de bug bounty garantit la sécurité informatique des organisations ou projets grâce à une communauté de white hackers remontant les failles via un système tiers de confiance, conforme à la législation française et européenne.

Les startups souhaitant lever plus d’un million d’euros sont recensées dans l’article “Les pitchs du 50 Startups Council au Hacking de l’Hôtel de Ville : Part II”.

Laurent Maurice