Antoine Le Fevre
Nov 9, 2017 · 4 min read
Baby Groot, dans les Gardiens de la Galaxie 2, en pleine évaluation d’opportunité

Le PPCO est un exercice qui permet d’évaluer simplement une opportunité en générant une vision exhaustive, positive et partagée, en amont d’une prise de décision.

Evaluer une opportunité

Faut-il se lancer dans ce nouveau projet de partenariat ? Faut-il changer le CRM ? Faut-il refondre le site internet de l’entreprise ? Faut-il investir davantage d’efforts dans ce chantier ?

Nous sommes très souvent confrontés à des choix de ce type, où il nous est demandé de nous prononcer sur une opportunité, une possibilité. Or, le cerveau humain, relativement paresseux, peut avoir tendance à passer un peu vite sur l’évaluation de l’opportunité, pour prendre rapidement une décision. Et, plus on se sent confortable, moins on va questionner sa méthode d’évaluation. Il s’opère en particulier un effet de substitution qui fait que l’on a tendance à échanger de manière inconsciente une question complexe par une question plus simple : plutôt que de se demander si ce nouveau projet est pertinent, on va se demander si la personne qui nous le propose nous inspire confiance.

Dédier un temps à l’évaluation de l’opportunité

Pour contrer cette tendance, il est possible de s’appuyer sur la force du groupe et de décomposer la question principale « quelle évaluation faisons-nous de cette opportunité » en sous questions plus concrètes. C’est l’objet, par exemple, de l’analyse SWOT (pour forces, faiblesses, opportunités, menaces). Nous vous proposons ici un outil adapté à l’évaluation d’opportunité en amont d’une prise de décision, qui donne un plus grand poids aux facteurs positifs et à la capacité à construire des solutions : le PPCO.

Animer un PPCO

Infos pratique

  • Contexte : quand votre groupe doit évaluer une opportunité / peut aussi se pratiquer avec une seule personne
  • Temps : 30 minutes — 1 heure
  • Qui : le groupe ou la personne concerné par l’opportunité
  • Matériel : paper board, feutre

0/ Introduire la séquence, valider l’opportunité — 10 minutes

Commencez par présenter l’exercice, son sens et la durée prévue. Accordez-vous avec le groupe sur la formulation de l’opportunité à évaluer et inscrivez-la sur le paper board.

Tracez ensuite un tableau à 4 colonnes, avec les lettres P P C O.

1/ P pour « Plus » — 10 minutes

Demandez au groupe de lister le maximum de points positifs liés à cette opportunité : quels sont ses avantages ? les bénéfices ? en quoi l’opportunité est innovante ? originale ? en quoi elle est plaisante ? séduisante ?

Notez à la volée dans la première colonne P toutes les idées produites par le groupe.

2/ P pour « Potentiels » — 10 minutes

Passez ensuite à la deuxième colonne. La situation présentée au groupe est la suivante : l’opportunité a été mise en place avec succès. Quels sont alors les bénéfices, les avantages de second ordre qui seront observables ?

Vous pouvez relancer le groupe ainsi : quels sont les bénéfices secondaires ? est-ce qu’il pourrait exister d’autres utilisation de l’opportunité ? quels impacts positifs cela pourrait avoir sur d’autres personnes, équipes ?

3/ C pour « Craintes » — 10 minutes

Dans la troisième colonne, vous allez demander au groupe de lister les craintes qui peuvent exister par rapport à l’opportunité : qu’est-ce qui pourrait ne pas fonctionner ? quels sont les risques ? quelles sont les limites ?

Parcourez ensuite les craintes notées dans la colonne en demandant au groupe de les noter de 1 à 3, en fonction du risque qu’elles font peser sur l’opportunité. Parmi les craintes notées 3, identifiez avec le groupe les 3 craintes majeures qui pourraient être bloquantes et reformulez les sous forme de défi : « comment faire pour… ».

Exemple : la crainte « difficulté d’annoncer cette décision au reste de l’équipe » devient « comment faire pour annoncer la décision au reste de l’équipe sans générer de peur ? »

4/ O pour « Options » — 10 minutes

Pour chacune des craintes bloquantes sélectionnées et formulées en défi, demandez au groupe de produire au minimum 3 parades, c’est-à-dire des manières de surmonter la difficulté, de la minimiser ou de l’éviter.

5/ Conclure — 5 minutes

Pour conclure l’atelier, vous pouvez rappeler les 4 colonnes qui ont été remplies. Ne poussez pas nécessairement le groupe à décider directement si l’opportunité doit être mise en place, il peut être utile qu’il y ait un temps de repos et de maturation avant la prise de décision.

Effets positifs et limites

Cet exercice permet, avant de prendre une décision, de faire le tour d’une opportunité et de valoriser l’expertise, les sensations et les connaissances du groupe sur le sujet. Il ne s’agit pas en soi d’un outil de prise de décision, mais plutôt d’une manière d’évaluer une direction ou une opportunité avant de se décider à l’activer. Il peut être utile de reproduire l’exercice sur les différentes opportunités qui peuvent se présenter dans une même situation.

EPIGO publications

Publications des consultants du cabinet : entrepreneuriat, transformation, facilitation… des outils et des idées !

Antoine Le Fevre

Written by

How to deal with what’s next? #change #politics

EPIGO publications

Publications des consultants du cabinet : entrepreneuriat, transformation, facilitation… des outils et des idées !

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade