Se sentir aligné…

christel courau
Oct 3, 2018 · 3 min read

L’alignement : plusieurs façons de le nommer, plusieurs façons de le vivre, une même réalité

Ancrage, alignement, congruence, « tête/cœur/corps », cohérence…Il existe différentes façons de nommer l’alignement et autant de possibilités de s’y perdre un peu.

Diversité dans ses formes aussi puisque l’alignement est parfois un fil rouge pour soi et pour les autres. Il est parfois révélateur de compétences de leadership et de coopération, ou encore intégrateur d’une vision partagée et diffusée.

Selon nous, il s’agit dans tous les cas de parler d’un équilibre parfois fragile entre les différentes dimensions qui nous caractérisent : « ce que je pense », « ce que je ressens » et « ce que je fais ». Et de ce que cet équilibre produit. L’alignement est une conscience de soi et un processus en évolution, parfois instable. Il n’est en rien un état statique. Il est une recherche permanente.

L’alignement, un vivier d’efficacité pour soi et au service du collectif

L’alignement libère l’énergie et ce, au service de ses projets. Il permet de fonctionner au maximum de son potentiel.

L’alignement apprend aussi à être en conscience de soi, et permet un dialogue entre réflexion, sensation, ressenti, intuition et action. Toutes les ressources sont ainsi disponibles et reliées.

L’alignement facilite, voire simplifie les relations. Plus je suis aligné, et plus cela me donne une lecture lisible dans mes interactions. Cela occasionne donc un gain de temps et d’énergie pour soi et pour les autres.

Regarder la situation autrement

Chez EPIGO, il nous semble que face à des situations à enjeu fort qui occasionnent de la pression ou un stress important, l’alignement et ses bienfaits sont un des objectifs prioritaires. Pour l’atteindre, il est essentiel de mobiliser une première clé qu’est la lucidité, qui va nous permettre de regarder la situation en écoutant ses ressentis.

Le discernement constitue une deuxième clé qui permet de questionner les faits et de prendre du recul. Le discernement est ainsi un allié précieux en regard d’une société et des environnements où foisonnent l’information, où tout s’accélère.

L’ouverture du cœur est la troisième clé. C’est celle qui pose le plus de difficulté car au sein des organisations, peu de personnes se l’autorisent. Pourtant, les émotions sont l’énergie avec laquelle nous agissons et nous créons !

L’émotion est par ailleurs ce qui est nécessaire à chacun pour évoluer, pour bouger. Le changement est avant tout émotionnel.

De l’intention à la mise en œuvre

Nous sommes conscients de la difficulté à être aligné dans un environnement souvent tendu, instable et en recherche de performance continue. Il est complexe d’envisager la part des choses dans la prise de décision, ses interactions, dans son quotidien parce que cela est probablement culturellement peu accepté.

Nos accompagnements en coaching ou facilitation s’appuient sur la capacité « à voir » la prise en compte des émotions. Nos outils créatifs permettent de regarder la situation autrement. Ils sont associés à notre posture assumée de « garde-flou » et du questionnement « naïf » qui, mobilisés apportent des changements durables.

EPIGO publications

Publications des consultants du cabinet : entrepreneuriat, transformation, facilitation… des outils et des idées !

    christel courau

    Written by

    EPIGO publications

    Publications des consultants du cabinet : entrepreneuriat, transformation, facilitation… des outils et des idées !

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade