Photo by Ian Stauffer on Unsplash

10 bonnes habitudes à prendre pour devenir une meilleure personne

Les effets des habitudes se multiplient dans le temps pour le meilleur ou pour le pire.

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Quelles sont les bonnes habitudes à adopter ?

C’est une question que l’on me pose souvent depuis que j’ai écrit mon livre Petites Habitudes, Grandes Réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même.

Dans cet article, je vais partager 10 habitudes qui permettront à quiconque d’être sur la bonne voie pour devenir une meilleure personne.

Beaucoup de commentaires vous partageront leur conception de bonnes habitudes à adopter, mais je pense que cela dépend de ce que vous entendez par « bonnes habitudes » et ce que vous souhaitez en faire.

À mon sens, une bonne habitude est un comportement automatique qui vous dirige dans la bonne direction tôt ou tard dans l’identité souhaitée.

Que cela soit pour devenir une meilleure personne, un meilleur leader, un meilleur partenaire ou un meilleur entrepreneur, il y a souvent des habitudes qui ne conviendront pas selon le mode de vie souhaité ou qui entreront en conflit.

Par exemple, un parent aura moins de temps à consacrer dans ses projets personnels/professionnels qu’une personne célibataire et sans enfant. L’environnement n’est pas le même, l’organisation et les attentes sont différentes.

Ces précisions étant faites, il me semble qu’il existe un socle commun d’habitudes saines qu’on peut retrouver parmi les personnes qui ont l’intention d’assurer qu’elles puissent concourir au succès souhaité.

Habitude n°1 : Bien dormir

Le sommeil purge les sous-produits neurotoxiques et énergétiques (toxines), aide à réguler le système immunitaire et augmente la plasticité cérébrale (apprendre, adapter ses pensées).

Ainsi, dormir régulièrement (même heure) au moins 8–9 heures est indispensable pour veiller au bon fonctionnement de son métabolisme.

On peut ajouter un bain de soleil matinal, une déconnexion des écrans au moins une heure avant de se coucher pour réduire son exposition à la lumière bleue et un bon matelas et oreiller pour assurer un bon maintien.

Habitude n°2 : Bien manger

Notre corps est la première maison dans laquelle nous vivons 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Si nous nous en occupons mal, toutes nos capacités se retrouvent mises à mal et nous finissons tôt ou tard à en payer le prix.

Nous sommes ce que nous mangeons. La qualité de votre énergie dépend de ce que vous ingurgitez.

En se basant sur le régime de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, on évite le sucre industriel au maximum et on varie l’alimentation (protéines, lipides, glucides).

À chaque repas, assurez-vous d’avoir au moins un légume (brocoli) et un fruit (clémentine).

Habitude n° 3 : Réduire le temps passé assis et bouger

Nos ancêtres étaient toujours en déplacement et notre corps est fait pour bouger. Plus de 360 articulations et environ plus de 700 muscles squelettiques nous permettent de bouger librement.

Une personne sédentaire (moins de 3 000 pas par jour) élimine moins de calories, ce qui contribue à l’obésité et au diabète.

La position assise prolongée comprime notre poitrine et réduit ainsi l’espace respiratoire des poumons. Conséquence : tous nos organes vitaux ralentissent, entraînant ainsi une diminution du métabolisme.

Solution : marcher dès qu’on peut. On peut décider de marcher à chaque conversation téléphonique, éviter d’emprunter les escaliers mécaniques ou les ascenseurs qui éduquent à la paresse urbaine.

Habitude n°4 : Prendre des pauses régulières

Imaginez lire un ouvrage qui ne compte ni virgules ni points. Tous les mots se succèdent, page après page, ce qui rend quasiment impossible toute compréhension précise. Les pauses sont au corps ce que les virgules et les points sont au texte. Elles permettent de créer de l’ordre à partir du chaos.

Les pauses nous redonnent de l’énergie, de la motivation, de la créativité, mais aussi de nouvelles façons de penser, de nous immerger dans le moment présent, ce qui nous fait ouvrir de nouvelles perspectives pour résoudre nos problèmes ou chercher de nouvelles idées.

Habitude n°5 : Se fixer des limites

Se placer des limites n’est pas contraignant, bien au contraire, cela vous permet de savoir où vous en êtes. Vous pouvez prévenir les obstacles inutiles parce que vous y avez déjà pensé.

Par exemple, vous pouvez :

  • Consulter vos courriels deux fois par jour pendant 10 minutes
  • Répondre en 5 phrases
  • Définir qu’une réunion ne dure pas plus de 40 minutes et qu’un appel professionnel ne dure pas plus de 20 minutes
  • Faire vos trois tâches les plus importantes chaque matin
  • Voyager avec seulement avec 10 choses
  • Travailler 6 heures par jour de façon approfondie
  • Aller à un restaurant une fois par semaine

Il est essentiel de définir un temps où l’on travaille et où l’on se détend. Cela permet aussi d’avoir un équilibre personnel et professionnel plus sain. À partir d’un certain horaire, il est temps de se reposer.

Indice : ça commence quand le soleil se couche.

Habitude n°6 : Lire chaque jour

Prendre l’habitude de lire, c’est se retrouver avec un immense pouvoir : celui de résoudre pratiquement tous les problèmes que l’on est amené à rencontrer dans sa vie. Engagez-vous à lire au moins une phrase d’un livre par jour.

Un exemple pour montrer l’importance de l’apprentissage. Il y a 15 ans, les rythmes circadiens et la science du microbiome ne faisait pas partie d’un modèle permettant de décrire la santé. Aujourd’hui, nous réalisons qu’ils sont essentiels pour notre santé comme en témoigne le succès du livre de Giulia Enders : le charme discret de l’intestin.

L’information change constamment et c’est pourquoi il est nécessaire de se méfier des orthodoxies et de mettre à jour ses modèles mentaux.

L’effort pour trouver un bon livre en vaut la peine, car découvrir une bonne idée peut valoir des milliers d’euros. Chaque livre choisi peut détenir un avantage décisif dans l’évolution d’une carrière, la résolution d’une problématique ou l’acquisition d’une compétence qui changera votre vie.

Habitude n°7 : Être proactif

Être proactif décrit une personne (re)prenant en main la responsabilité de sa vie, plutôt que de rechercher des causes dans les circonstances ou les personnes extérieures. C’est être capable d’anticiper des problèmes pour agir avec justesse et clairvoyance.

Arrêtez de vous plaindre et préférez réfléchir aux solutions pour résoudre vos problèmes du moment.

Le temps passé à vous plaindre et autant de temps perdu que vous pourriez passer à faire de votre mieux pour que la situation s’arrange. On cesse d’être ainsi une victime qui épuise l’énergie des autres et l’on décide de se reprendre en main.

Habitude n°8 : Arrêter de se comparer aux autres

À chaque fois que vous êtes tentés de vous comparer à une connaissance, à un collègue, à un camarade de classe ou à une célébrité, rappelez-vous que vous êtes totalement différents dans vos objectifs de vie.

Le seul critère de réussite qui vaille est celui de votre réussite personnelle : passez-vous du temps à faire un travail que vous aimez, avec des gens que vous aimez et qui vous permet d’en vivre dignement ?

Si c’est le cas, ne vous préoccupez pas de ce que font les autres.

Si ça n’est pas le cas, clarifiez vos intentions et vos objectifs avant d’agir envers ce qui vous est essentiel.

Vous ne pouvez pas comparer ce que vous êtes à l’intérieur avec ce que les autres renvoient de l’extérieur. La seule personne avec qui vous devez vous comparer est celle que vous étiez hier.

Habitude n°9 : Donner avant de recevoir

Un simple « merci », un coup de main, un cadeau offert, cela peut faire la différence dans vos relations personnelles et professionnelles. La confiance est le ciment de toute relation humaine.

En étant dans la réciprocité, vous démontrez que vous êtes une personne fiable sur qui l’on peut compter. C’est comme cela qu’on finit par avoir envie d’en savoir plus sur vous, de vous recommander, et vous aider.

Soyez d’une générosité désarmante, cela finira par payer tôt ou tard parce que vous le méritez.

Habitude n°10 : Rester un éternel débutant

Comme le disait Shunryu Suzuki, moine bouddhiste et maître zen, « Dans l’esprit du débutant n’existe pas la pensée : “j’ai atteint quelque chose” ».

Adopter cette posture, c’est se comporter comme un débutant : avoir de l’enthousiasme, de la modestie, de l’humilité, et de la curiosité toute sa vie. Rester humble et regarder le monde comme un enfant.

Tout est matière à apprentissage. Plus on monte en compétences, plus on se doit de rester dans l’humilité et l’expérimentation pour faire un bon usage de ces compétences et ne pas sombrer dans l’arrogance et le mépris.

Ainsi, laissez-vous tenter par de nouvelles expériences chaque semaine : goûter un nouveau plat, tester un nouveau sport, écouter un podcast au hasard, aller dans des meet-ups, etc.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, j’ai écrit « Petites Habitudes, Grandes Réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même ». C’est un véritable guide pratique pour se défaire de ses mauvaises routines, développer des habitudes saines et s’améliorer de 1 % chaque jour.


La Minute Essentielle vous aide à libérer votre plein potentiel

Rejoignez plus de 1 800 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage des idées pour améliorer vos habitudes, accroître vos performances et découvrir des conseils issus des meilleurs livres, conférences, podcasts et bien d’autres surprises.

Dès votre inscription, vous recevrez un guide pratique gratuit de 96 pages : 87 petites habitudes pour libérer son potentiel — extrait de mon livre Petites Habitudes, Grandes Réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même.

Cliquez sur l’image pour vous abonner à ma newsletter.
Cliquez sur l’image pour découvrir mon livre.